Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Patrimoine : Vers un plan de gestion du Parc National Historique

Haïti - Environnement : Plus de ramassage des ordures au Cap-Haïtien

iciHaïti - Contrebande : Saisie de carburant destiné à Haïti

iciHaïti - MUPANAH : Inventaire des documents historiques du Musée

iciHaïti - RD : «Il est urgent que la communauté internationale aide Haïti»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #581

Haïti - Économie : Le FMI approuve un 4ème allégement de la dette des pays pauvres, dont Haïti

Haïti - Technologie : 15% des antennes de la Digicel non-opérationnelles

Haïti - Sécurité : Nouveau DG de la PNG installé après la démission de Léon Charles


+ de nouvelles



Haïti - Cayes : Pose de la première pierre du plus grand Centre de formation professionnelle des Caraïbes
13/08/2017 08:44:15

Haïti - Cayes : Pose de la première pierre du plus grand Centre de formation professionnelle des Caraïbes
Samedi à Dexia, suite au protocole d’entente signé avec le Brésil sur le renforcement de la coopération technique dans le domaine de la formation professionnelle en novembre 2016 https://www.haitilibre.com/article-19149-haiti-bresil-accord-sur-le-renforcement-de-la-formation-professionnelle.html , le Président Jovenel Moïse, accompagné de son épouse et du Premier Ministre, Jack Guy Lafontant, a procédé à la cérémonie de pose de première pierre du Centre de formation professionnelle et technique des Cayes (CFPTC).

Ce Centre baptisé provisoirement « Brasilia-Tech », entièrement financé par le Brésil à hauteur de 17 millions de dollars, qui sera construit sur un terrain de 15 hectares, avait été annoncé en août 2016 et présenté comme le plus grand Centre de Formation de la Communauté des Caraïbes https://www.icihaiti.com/article-18268-icihaiti-bresil-construction-du-plus-grand-centre-de-formation-de-la-caricom.html . Il proposera aux futurs étudiants 5 filières : textile, construction civile, mécanique, électro-mécanique, Technologie de l'Information et de la Communication (TIC) et un choix de 30 métiers. Les compétences professionnelles seront validées par 4 niveaux de certification : Attestation d'Aptitude Professionnelle (AAP) ; Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) ; Brevet d'Aptitude Professionnelle (BAP) et Diplôme de Technicien cadre (DT/DTS).

En présence notamment du Maire des Cayes, Gabriel Fortuné, d’Émilie Jessy C. Ménos, la Ministre du Tourisme, de Parlementaires du Sud, de Maguy Durcé, la Directrice Générale de l’Institut National de la Formation Professionnelle (INFP) et de l'Ambassadeur du Brésil à Port-au-Prince Fernando Vidal, le Chef de l'État a féliciter les autorités de l'INFP d'avoir rendu possible ce projet qui offrira la possibilité à plus de 3,000 jeunes d'étudier et de devenir des professionnels.

Maguy Durcé, a vanté l'importance d'un tel Centre pour le développement des jeunes du département du Sud et salué le support des partenaires et promis son total dévouement à la pleine efficacité du CFPTC.

L'Ambassadeur du Brésil Fernando Vidal, a exprimé sa fierté ainsi que celle de l'Agence de coopération brésilienne, pour avoir collaboré à la concrétisation de ce projet. Il a en outre félicité le Chef de l'Etat pour la création de la Commission d’innovation et d’intégration socioprofessionnelle des jeunes. L'Ambassadeur a rappelé le potentiel important des jeunes en Haïti et promis l'expertise du Brésil dans le cadre de ce Centre ainsi que la continuation de sa coopération avec Haïti.

Ce projet, qui comprend trois volets : construction, équipement, formation technique spécialisée, sera réalisé sur une période de 3 à 5 ans.

HL/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lge
Posté le 13/08/2017 13:43:47
C'est une bonne nouvelle pour le pays qui a grand besoin d'alternatives pour les jeunes . Car il n'est pas possible de gagner sa vie avec un diplôme de classe de philo. Gagner sa vie requiert un savoir faire, donc un metier. Il faudra un grand centre de formation professionnelle tout aussi bien pour le Nord, le Centre, le Nord-Ouest, le Nord-est et l 'attraction de compagnies étrangères pour freiner l'exode massive des jeunes haitiens
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n