Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Installation d’Ariel Henry comme Ministre de la Culture et de la Communication

iciHaïti - FLASH : Report de l’exposition «NAWÈ N»

iciHaïti - FLASH : Appel à candidatures, Stage de formation en commissariat d’exposition et médiation

iciHaïti - Caracoli : Formations en gestion culturelle, inscription ouvertes

iciHaïti - Social : Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #617

Haïti - Éducation : Le Ministre Manigat installé, réactive ses 12 mesures pour la réforme du secteur éducatif

Haïti - Politique : Installation du Nouveau Ministre des Affaires Érangères

Haïti - Migration : Naufrage près de l'île de Mona 10 haïtiens rescapés 2 disparus


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Transport deux nouvelles journées de grève annoncées
21/09/2017 10:08:44

Haïti - FLASH : Transport deux nouvelles journées de grève annoncées
Après la grève d’avertissement dans le transport initié par l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH) et largement suivi le lundi 18 septembre https://www.haitilibre.com/article-22156-haiti-flash-greve-du-transport-largement-suivi.html contre la publication de la loi de finances 2017-2018 https://www.haitilibre.com/article-22135-haiti-flash-moise-affirme-son-autorite-et-publie-le-budget.html les syndicats annoncent deux nouvelles journées de grève générale dans le transport le lundi 25 et le mardi 26 septembre.

Pour le syndicaliste Jacques Anderson Desroches, l'un des leaders du mouvement de grève, en choisissant de ne pas écouter la population et en publiant le budget contesté de toute part y compris par des économistes, le Président Moïse a choisi la provocation et l’affrontement plutôt que le dialogue. Précisant que les deux prochaines journées de grève seront une réponse musclée au Chef de l’État.

L’objectif reste la même, forcer le Chef de l’État à faire marche arrière. Pour ce faire, les syndicats entendent utiliser tous les moyens légaux de revendications définis dans la Constitution.

Selon les syndicalistes le Président est devant 3 choix : revenir sur sa décision, quitter le pouvoir ou éliminer les syndicalistes.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-22156-haiti-flash-greve-du-transport-largement-suivi.html
https://www.haitilibre.com/article-22144-haiti-flash-greve-du-transport-l-etat-pret-a-reagir.html
https://www.haitilibre.com/article-22135-haiti-flash-moise-affirme-son-autorite-et-publie-le-budget.html
https://www.haitilibre.com/article-22123-haiti-flash-greve-nationale-annoncee-dans-le-secteur-du-transport.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n