Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Démenti : Le DG de l'Unité de Lutte Contre la Corruption victime de calomnies

iciHaïti - CHFP : Programme des matchs de la 2ème journée

iciHaïti - Petit-Goâve : Dissolution de la Police Municipale

iciHaïti - Bulletin routier : 53% moins d'accidents cette semaine

iciHaïti - Montréal/Québec : Promotion du Créole et du patrimoine culturel d'Haïti dans les écoles


+ de nouvelles


Haïti - France : Appel à projets aux organisations de la Société Civile

Haïti - Politique : Le Nouveau Premier Ministre a.i. Joseph s’engage à rétablir la sécurité dans le pays

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #391

Haïti - Éducation : Le Ministère condamne les attaques contre les écoles


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : La situation en chiffres
01/06/2010 15:51:17

Le résumé en chiffres de la situation de l'enseignement supérieur en Haïti permet de prendre conscience de l'état dramatique de la situation.

Fuite des cerveaux : plus de 10 000 étudiants auraient quitté le pays
L'enseignement supérieur haïtien est à 80 % privé.
Plus de 200 établissements, dont 150 ne sont pas habilités à délivrer des diplômes.
Les cours des universités vont jusqu'au niveau licence rarement à la première année de doctorat
Le salaire moyen d'un enseignant d'université est de 10 000 gourdes. Celui d'un fonctionnaire 40 000 gourdes.
700 bourses d'études (France) à peine 200 ont été attribuées le reste étant des accueils
Sur les centaines de millions nécessaires pour la reconstruction UEH, 3 millions de dollars ont été reçu juste de quoi niveler le terrain des futures installations.
90 % des écoles primaires et secondaires ont été détruites.
Certains enseignants du privé n'ont même pas de diplôme
10 % ne parlent pas français
60 % des enfants en âge d'être scolarisés ne vont pas à l'école.
Parfois 150 élèves sont répartis dans deux classes, avec un seul manuel et un seul enseignant.
Dans le supérieur, 80 % des enseignants n'ont qu'un master et ne pourraient pas enseigner ailleurs
40% de la population haïtienne a moins de 15 ans.
70% de la population scolaire a été affecté par le séisme.
38 000 élèves et 1300 professeurs sont morts dans la catastrophe.
8% des établissements scolaires sont publiques et accueillent 20% des élèves.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


espritlibre
Posté le 01/06/2010 19:00:47
J'ai une seule réaction ! Les mots qui me viennent a l'esprit, je dirai: "se yon veritab tet chaje" ! En lisant cet article.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n