Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Social : Pascale Belony élue Miss Haïti 2021

iciHaïti - PNH : Jean Gardy Muscadin nouveau Chef de Cabinet du DG Frantz Elbé

iciHaïti - Social : La capitale paralysée par la grève et les manifestations

iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #585

Haïti - FLASH : Des experts de l'ONU condamnent les expulsions d’haïtiens par Washington

Haïti - RD : Le Gouvernement dominicain qualifie de processus de «somalisation» la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Privé de carburants par les gangs, le pays aux portes de l’enfer


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Situation explosive chez les détenus du Commissariat de Petit-Goâve
15/12/2017 09:27:10

 Haïti - FLASH : Situation explosive chez les détenus du Commissariat de Petit-Goâve
Ce vendredi matin, la situation des 224 prisonniers incarcérés dans des conditions extrêmement difficiles, dans deux cellules du Commissariat de Petit-Goâve (construites pour accueillir 60 prisonniers), s’est encore détérioré. En colère, ils réclament de la nourriture « Nous avons faim, ce matin on nous a apporté quelque chose de mauvaise qualité que nous avons refusé de manger » ont témoigné des détenus au micro de Radio Préférence.

Dans une ambiance de révolte, les détenus tenaillés par la faim réclament de la nourriture, le Commissariat ne semblant pas en mesure de les nourrir suffisamment en raison d'un stock d'aliments insuffisant. Les prisonniers en colère semblent prêt à tout et menacent « Si on ne nous donne pas de la nourriture, nous allons mettre le feu ».

Les détenus dans les cellules, sont très agités et font beaucoup de bruit alors que les policiers semblent dépassés par les événements et parlent de renforcer la surveillance et l'effectif des policiers ce soir...

Par ailleurs, notons que dans ces deux cellules dont la surpopulation est inhumaine, certains détenus sont gravement malades et devraient être hospitalisés alors que d’autres sont porteurs de maladies contagieuses entre autres le SIDA.

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 16/12/2017 09:49:04
Traiter ainsi les citoyens est une honte, alors que meme dans une porcherie, aucun cochon n'accepterait de vivre au meme niveau que dans les prisons haitiennes. Les organisations internationales des droits humains, les parlementaires, l'eglise, les universitaires et le judiciaire doivent intervenir dans cette situation arlamante et lamentable. Vous etes trop pauvres pour entretenir les detenus, ne les emprisonnez pas dans des porcheries, mais utilisez des bracelets electroniques pour surveiller leurs deplacements en attendant que vous soyez capables de respecter les droits des citoyens...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n