iciHaïti - Justice : Les avocats de Godson Orélus font appel de la décision du juge Lumérant

iciHaïti - Tourisme : Vers un partenariat durable entre le Ministère et la Mairie du Cap-Haïtien

iciHaïti - Justice : Reprise du nouveau procès de Clifford Brandt

iciHaïti - RD : Plus de 120,000 haïtiens déportés ou refoulés en Haïti en 11 mois

iciHaïti - Art Beat Miami : Un rendez-vous incontournable de la culture haïtienne


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - AVIS : Programme de Bourse d’étude du Japon pour enseignants haïtiens

Haïti - Environnement : Intervention du Ministre Jouthe à la COP24 en Pologne

Haïti - Agriculture : Vers plus de statistiques agricoles

Haïti - Économie : Le PM Céant à Toronto, appelle les hommes d’affaires à investir en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Santé : La diphtérie tue en Haïti...
24/12/2017 07:24:28

Haïti - Santé : La diphtérie tue en Haïti...
En Haïti, l'épidémie de diphtérie qui a débuté fin 2014, a continué de se répandre avec un total de 348 cas probables de diphtérie signalés jusqu'à la 48ème semaine épidémiologique (SE) de 2017, dont 46 décès. Une augmentation des cas est observée au dernier trimestre de 2017 par rapport au trimestre précédent.

Entre SE 1 et SE 48 de 2017, 152 cas probables ont été rapportés, avec un taux de mortalité de 10%. Parmi ces cas, 59% sont des femmes et 76% sont des enfants de moins de 10 ans. Les antécédents de vaccination des cas probables sont les suivants : 11% ont été vaccinés et 89% ne savaient pas ou n'avaient pas d'informations sur leur statut vaccinal. La plupart des cas probables (71%) ont été rapportés dans les départements de l'Artibonite (38%) et de l'Ouest (33%) ; ceci est similaire à ce qui a été observé en 2016 avec 70% des cas rapportés dans les deux mêmes départements.

Sur les 152 cas probables signalés en 2017, des échantillons ont été prélevés dans 141 cas, dont 64 (45%) ont été confirmés en laboratoire, 52 ont été rejetés et 25 demeurent sous enquête. Parmi les cas confirmés, 81% (52) proviennent des départements de l'Artibonite et de l'Ouest.

Rappelons que selon le ministère haïtien de la Santé publique et de la Population, un cas probable est défini comme une personne, quel que soit son âge, avec une laryngite, une pharyngite ou une amygdalite avec des pseudomembranes adhérentes sur les amygdales, le pharynx et/ou les narines.

La surveillance épidémiologique est intensifiée pour détecter la population à risque et mettre en œuvre des mesures de santé publique, y compris une campagne de vaccination qui devrait avoir lieu en 2018.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n