Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - Sécurité : Un membre actif d'un gang de Canaan blessé mortellement

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (janvier 2023)

iciHaïti - Insécurité : Enlèvement du Recteur de l’Université Publique du Bas-Artibonite

iciHaïti - Année du Patrimoine : Inventaire des costumes d’Haïti

iciHaïti - Concacaf Championship U-17 : Pas de pause pour nos Grenadiers


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Haïti 3e au classement mondial du nombre de journalistes tués (Rapport 2022)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #107

Haïti - Justice : Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Volker Türk attendu en Haïti

iciHaïti - RD : 13,500 haïtiens rapatriés en 20 jours en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Social : Certains rescapés dans leur désespoir pensent au suicide
02/06/2010 17:01:58

Des sinistrés du séisme du 12 janvier vivant dans des camps d’hébergement de la zone métropolitaine de Port-au-Prince  ont fait part mardi de leurs conditions de vie et de leurs inquiétudes avec l’arrivée de la saison cyclonique.

Sur le Champs-de-Mars nombre d'entre eux ont fait savoir que leur situation déjà précaire était devenue un véritable calvaire depuis que les pluies ont commencé. « Nos tentes sont déchirées et nous passons des nuits blanches avec nos enfants» se sont plaints de nombreuses famille, ajoutant que leurs conditions de vie risquent encore de dégénérer avec la saison cyclonique.

Certains rescapés au bord du désespoir ont avoué avoir pensé au suicide, estimant être oubliés et abandonnés.

« Les autorités ont préféré faire de grands discours et puis attendre le dernier moment pour agir », a déploré une mère de 4 enfants en bas âge qui a perdu son mari dans le séisme. Accusant les ONG elle s’est indigné
« Comment osent-ils parler de grands projets de reconstruction, s'ils n'ont pas été en mesure de nous protéger des intempéries? ».
 
D’autres rescapés ont indiqué qu’ils étaient prêts à retourner où ils vivaient avant le séisme, pourvu que l’État les aide à déblayer leurs maisons parfois effondrées et à les reconstruire. « L’État a pour obligation d’aider les citoyens victimes à se doter de moyens pouvant leur permettre de faire face à la saison cyclonique » ont-ils fait savoir.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n