Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Sécurité : 4 trafiquants de drogues arrêtés

iciHaïti - PNH : Échanges de tirs avec dangereux criminel en cavale

iciHaïti - Insécurité : Une religieuse italienne tuée par balles

iciHaïti - 7ème édition du Concours de plaidoirie : Liste des candidtats pré-sélectionnés

iciHaïti - Nécrologie : Le Ministère de l’Intérieur salue la mémoire du Général JB Roland Chavannes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #828

Haïti - Qualification Mondial Nouvelle-Zélande-Australie 2023 : Haïti s’incline en match amicale devant le Costa Rica [2-1] (Vidéo)

Haïti - Social : Message de Lesly Condé à l’occasion de la fête des pères (2022)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Formation en protection rapprochée
20/02/2011 10:14:58

Haïti - Sécurité : Formation en protection rapprochée
18 membres de la Police nationale d’Haïti (PNH), allant d’agent 2 à commissaire divisionnaire, ont participés, du 31 janvier au 18 février dernier, à un stage de formation d’instructeur sur la protection rapprochée de hautes personnalités.

Cette formation d’instructeurs, sollicitée par l’Inspecteur Général Destorel Germain, Directeur Central de la Police Administrative (DCPA), a été préparée par le « Pilier 2 » de la Police des Nations Unies (UNPol), en charge du développement de la PNH et financée par l’Ambassade de France. Ce stage fait partie d’une série de formations programmées par les Nations Unies dans le cadre de la mise en place d’une cellule de formation continue au sein de la PNH.

Ces instructeurs vont à leur tour contribuer à la formation de quelque 500 membres de la PNH. Des agents qui auront pour tâche d’assurer la protection rapprochée de membres du gouvernement, de personnalités en visite dans le pays, de hauts gradés de la police et de responsables de missions diplomatiques.


« Nous avons besoin d’expertise dans ce domaine. C’est une formation adaptée, et on devrait en avoir de manière répétitive », a déclaré l‘Inspecteur Général Jean Miguélite Maximé, Directeur de l’Académie de Police.

Selon l’instructeur Paolo Bonano, chef du MTT (Mobile Training Team), la police souffre « d’un manque notable de formateurs dans tous les domaines professionnels ». Il déplore le fait que les policiers, une fois affectés dans les commissariats, soient pour la plupart « livrés à eux-mêmes » en matière de formation continue. Une situation qui à son avis génère « beaucoup de lacunes » au niveau de leur performance. La mise en place d’un bureau de formation continue et autonome au sein de l’Académie de police, est indispensable pour l’indépendance de la PNH. Ce bureau comprendra des référents ou instructeurs en chef dans les différentes disciplines nécessitant une spécialisation, comme la protection rapprochée, les techniques de pénétration et d’intervention ou le maintien de l’ordre. L’objectif, c’est la « mise en route du système afin que l’institution policière puisse, elle-même, former dorénavant ses membres. »

Pour la police des Nations Unies  il s’agit d’établir une structure viable, capable de concevoir, d’assurer le suivi et d’évaluer les actions de formation propres aux missions de la PNH. Ce bureau devra aussi prendre en compte les besoins locaux des directeurs départementaux et placer sous leur contrôle administratif les futurs instructeurs.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n