iciHaïti - Anse-à-Veau : Tentative d’évasion 1 mort, 6 blessés

iciHaïti - Insécurité : 2 touristes étrangers blessés par balles

iciHaïti - Tourisme : Gestion des Risques naturels majeurs dans le secteur touristique

iciHaïti - Insécurité : Un agent du CIMO abattu

iciHaïti - Cayes : L’ONA accorde 500 prêts à des «madan sara»


+ de nouvelles


Haïti - Sécurité : Le Ministère de la Santé condamne les attaques contre les ambulances

Haïti - FLASH : Le Palais National déploie son unité spéciale dotée d’armes de guerre

Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Justice : Nouvelle arrestation dans l’affaire de la saisie d’armes à Saint-Marc

Haïti - Justice : Nouvelle loi sur l'assistance légale des plus démunis


+ de nouvelles



Haïti - Diphtérie : Début de la campagne de vaccination Phase II
08/04/2018 08:28:43

Haïti - Diphtérie : Début de la campagne de vaccination Phase II
La Phase 1 de la campagne de vaccination contre la diphtérie, lancé mi-mars par le Ministère de la Santé Publique en collaboration avec l'Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a permis la vaccination d’environ un million d'enfants de 1 à 14 ans selon un rapport préliminaire de l’OPS. Cette première phase s’est concentrée sur 27 communes dans 8 départements : Artibonite, Centre, Nippes, Nord, Nord-Est, Nord-Ouest, Sud et Sud-Est.

Ce dimanche 8 avril l'OPS annonce le début de la Phase II de la campagne de vaccination contre la diphtérie dans le département de l'Ouest, qui devrait permettre d’ atteindre plus de 1,2 million d'enfants.

« Le Ministère a décidé de mener une campagne dans 40 communes où la diphtérie a été confirmée ou soupçonnée», a déclaré Laurent Adriane, directeur général du MSPP, ajoutant que «rendre les vaccins disponibles est l'objectif du ministère de la Santé et de ses principaux partenaires tel que l'OPS et l'UNICEF. »

Depuis le début de l’année, l'OPS a déclaré qu'Haïti avait signalé 14 cas confirmés de diphtérie et 48 cas probables. Les enfants de moins de 15 ans sont les plus touchés et près de la moitié des cas confirmés et probables n'ont pas été vaccinés, a indiqué l'OPS.

Au cours de cette période, il y a eu six décès parmi les cas probables et un parmi les cas confirmés.

« Cette campagne de vaccination vise à atteindre tous les enfants qui n'ont pas reçu les vaccins essentiels pour être protégés contre la diphtérie » a déclaré le représentant de l'OPS en Haïti, Luis Codina ajoutant « C'est aussi la plus grande campagne de vaccination préventive dans le pays depuis 2016, lorsque des efforts similaires ont été déployés pour l'élimination de la rougeole et de la rubéole. »

L'OPS a indiqué qu'elle collabore avec Haïti dans la réponse à l'épidémie de diphtérie avec un soutien technique et financier des coûts opérationnels de la campagne de vaccination.

Luis Codina a précisé que les vaccins contre la diphtérie et l'approvisionnement en vaccins sont acquis par l'intermédiaire du Fonds renouvelable de l'OPS, un mécanisme d'achat groupé qui permet aux pays de la région d'acheter des vaccins à des prix abordables, a indiqué l'OPS.

Il a déclaré que le soutien est également fourni pour les achats d'antitoxine diphtérique pour traiter les cas et les antibiotiques pour les cas et les contacts.

Pour mener à bien cette campagne, 6,300 vaccinateurs ont été mobilisés, organisés en 3,181 équipes de vaccination, formés par des superviseurs départementaux et nationaux avec le soutien d'experts de l'OPS.

« La supervision locale et le suivi indépendant de la couverture vaccinale auront lieu pendant et après la campagne pour assurer la qualité technique de la campagne », a déclaré l'OPS, notant que la diphtérie peut être évitée par la vaccination.

La diphtérie est une infection causée par la bactérie Corynebacterium diphtheriae. Les symptômes apparaissent souvent graduellement, en commençant par le mal de gorge et la fièvre. Dans les cas graves, les bactéries génèrent une toxine qui se traduit par une épaisse plaque grise ou blanche dans la gorge, bloquant les voies respiratoires et empêchant la respiration ou la déglutition, et peut provoquer une toux sèche, a déclaré l'OPS.

Il a déclaré que la maladie se transmettait facilement d'une personne à l'autre, par contact direct ou par l'air par l'intermédiaire de gouttelettes respiratoires répandues par la toux ou les éternuements.

Par ailleurs, Héctor Quezada, le Vice-ministre de la santé publique de la République Dominicaine a confirmé que l’enfant haïtien âgé de quatre ans, qui avait été admis fin mars à l'hôpital Vinicio Calventi à Santo-Domingo, pour les symptômes de la diphtérie est décédé une heure après son arrivée, victime de cette maladie selon résultats confirmés du laboratoire. Les autres cas suspects qui ont été étudiés étaient négatifs, selon Quezada.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-23928-haiti-actualite-zapping.html
https://www.icihaiti.com/article-23802-icihaiti-diphterie-situation-d-urgence.html
https://www.haitilibre.com/article-22483-haiti-sante-retour-inquietant-de-la-diphterie-au-pays.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n