Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454

iciHaïti - Culture : Histoire des 80 ans du Centre d’Art


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Punta Cana : Déclaration finale - texte intégral
02/06/2010 21:22:10

Une journée dans un Palace sous le chaud soleil dominicain, cocktails, air climatisé luxe des chambres à 250$ des suites à plus de 1,000 $ une nourriture agréable, des rencontres sympathiques, tout le monde semblaient se connaître, chacun y allant de ses compliments de ses félicitations.

Bonnes paroles, grandes paroles ainsi s’écoula la journée. On reprend les promesses d’avant, on les réchauffe, on réaffirme sa volonté de bien faire, voir de mieux faire. On saupoudre la journée de gros chiffres (les même que ceux de New York) on se congratule, l’avenir s’annonce bien.. Pour qui..? et la journée s’achève sur une déclaration qui vient clore ces deux jours de vac..... de travail.

Texte intégrale (déclaration de clôture) à sa lecture on reste sur sa faim...

Déclaration
Sommet mondial pour l'avenir d'Haïti. Solidarité au-delà de la crise

Dirigé par le Président de la République d'Haïti M. René Préval, par le Président de la République Dominicaine M. Leonel Fernandez Reyna, par les co-présidents de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti, son excellence William Clinton, ancien président des Etats-Unis et envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies Jean-Max Bellerive, Premier ministre et ministre de la planification et de la coopération d'Haïti, par l'ambassadeur Edmond Mulet représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies et Chef de la mission des Nations-Unies pour la stabilisation d'Haïti (Minustah), M. P.J. Patterson représentant de la Communauté de la Caraïbe (CARICOM), ainsi que M. José Miguel Insulza, Secrétaire général de l'Organisation des Etats Américains (OEA), et une représentation du Forum des Etats ACP (CARIFORO), le Sommet mondial pour l'avenir d'Haïti, « solidarité au-delà de la crise », a eu lieu à Punta Cana, République Dominicaine, le 2 juin 2010 auquel ont participé les représentants d'une centaine de pays et organismes internationaux.

L'objectif de ce Sommet était d'assurer le suivi des accords qui ont été pris par la communauté internationale lors de la Conférence internationale de donateurs sur Haïti qui s'est déroulée au siège des Nations-Unies à New York le 31 mars 2010.

À ce moment là, la communauté internationale avait accordé une aide totale de 10 milliards de dollars pour les dix années à venir, dont 5,3 seront décaissés au cours des 24 prochains mois.

La communauté internationale a également approuvé la Vision et le Plan d'action présentés par les autorités haïtiennes qui reprend les résultats de l'évaluation des pertes et des dommages (PDNA), en soutenant la stabilité politique, le renforcement des capacités institutionnelles, l'autorité de l'État central et des gouvernements locaux, la création d'un climat favorable au secteur privé et à la société civile pour qu'ils puissent prospérer dans une ambiance démocratique.

La Conférence de New York a approuvé la création de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH) et le fonds de reconstruction, dont l'agent fiduciaire est la Banque mondiale, dans le but de canaliser efficacement les ressources financières et techniques, ainsi que la coordination entre les bailleurs de fonds.

Dans le cadre du Sommet mondial pour l'avenir d'Haïti, «solidarité au-delà de la crise », la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti a pris connaissance de sa propre structure administrative et de son calendrier de travail. La présentation officielle de cette Commission est prévue pour le 7 juin à Port-au­-Prince et sa première réunion aura lieu le 14 juin.

La discussion a abordé le thème de la décentralisation, à travers des projets d'infrastructures de base, pour assurer la viabilité des possibilités d'investissement et des établissements humains; la promotion du développement de l'agriculture et de l'industrie; et établir l'éducation comme une priorité nationale.

Le Sommet mondial a été organisé en suivant les quatre volets du Plan d'action et a analysé la liste des projets d'investissements présentée par le gouvernement de la République d'Haïti portant sur ces volets.

Lors des délibérations des différentes tables rondes, les représentants des gouvernements et des organismes internationaux se sont engagés à analyser la liste des programmes et des projets présentés afin d'exprimer leur soutien spécifique selon leurs domaines d'intérêts. Le rôle fondamental de l'investissement privé et le rôle stratégique des organisations de la société civile dans le processus de refondation d'Haïti ont été mis en relief, ainsi que le besoin d'accompagner les projets d'investissement avec le renforcement des capacités institutionnelles de l'administration centrale et des autorités locales en Haïti.

Parallèlement, et en tenant compte du soutien promis, il a été recommandé de faire un effort spécial pour accorder au gouvernement d'Haïti un soutien pour couvrir le déficit de 80 millions de dollars de son budget 2010.

Le Sommet mondial pour le futur d'Haïti, «solidarité au-delà de la crise» a lancé un appel à tous les secteurs politiques d'Haïti afin qu'ils accordent la priorité au dialogue en tant que mécanisme de concertation capable de garantir un climat de paix et de stabilité. Dans ce sens, le Sommet a manifesté son soutien au processus de consolidation institutionnelle démocratique de cette nation dont l'objectif immédiat est l'organisation d'élections présidentielles en novembre prochain.

Enfin, les représentants des gouvernements et organismes internationaux ont reconnu le rôle particulier de la République Dominicaine dans la gestion de la solidarité avec Haïti et ont souligné le rôle stratégique qu'elle est appelée à jouer tout au long du processus de refondation. Ils se sont également engagés à soutenir Haïti dans ses efforts d'intégration régionale.

Fait à Punta Cana, République Dominicaine, le 2 juin 2010

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Sanite Belair
Posté le 07/06/2010 16:42:27
Certains sont en train de confondre solidarité fraternelle (comme Haïti l'a fait sous Geffrard et vers 1930 avec la République Dominicaine) et le processus de vassalisation d'Haïti par rapport à la Republique Dominicaine qui se fait avec le consentement indigne des hommes au pouvoir (économique et politique) et les grandes puissances. Le peuple Haiïtien doit savoir que beaucoup d'argent a été fourni par des étrangers aux dominicains pour Haïti. C'est entre autres, le cas de la Croix Rouge dominicaine. Donc, gare à la myopie. Ouvrons grands les yeux et revendiquons ce qui nous est dû. Luttons pour une réorganisation de notre État et de notre économie. C'est la tâche fondamentale du jour.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n