iciHaïti - Petit-Goâve : 14ème Edition de Génie Lycéen

iciHaïti - Diaspora : Forum des États Généraux Sectoriels de la Nation

iciHaïti - Football : Mikaël Gabriel Cantave change de nationalité sportive (officiel)

iciHaïti - Torbeck : Jovenel Moïse inaugure le tronçon de route Carrefour Méridien / Bewou

iciHaïti - AVIS : La compagnie NATCOM victime d'une Fake News


+ de nouvelles


Haïti - AVIS : Le BMPAD dément les rumeurs de pénurie de carburants

Haïti - Vertières 215e : Message à la Nation du Premier Ministre Céant

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - RD : Le FNP demande aux autorités dominicaines de se préparer au pire en Haïti

Haïti - Politique : Le RNDDH condamne le remplacement du drapeau à Vertières


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Recommandations pour l’application du quota de 30% minimum de femmes
21/05/2018 09:54:15

Haïti - Élections : Recommandations pour l’application du quota de 30% minimum de femmes
Un document du Comité Technique et Multi-sectoriel (COTEM), contenant des propositions et recommandations relatives à l’application du quota de 30% minimum de femmes dans la prochaine loi électorale, a été présenté la semaine écoulée à la Commission permanente de la Chambre basse « Condition féminine et équité de genre » , présidée par la Députée de Jérémie Marie Gladice St Jean Lundy.

Face au mauvais classement d’Haïti dans le tableau inter parlementaire des femmes (185ème position sur 188 pays), au non-respect de l’article 17.1 de la Constitution haïtienne de 1987 amendée et à la non-application des instruments internationaux signés et ratifiés par Haïti en matière du respect des droits fondamentaux des femmes, le COTEM, composé du Ministère à la Condition Féminine, des organisations de femmes et féministes des 10 départements du pays a soumis un ensemble de recommandations prenant en considération l’égalité des genres dans les espaces politiques et publics ainsi que de la nécessité de lier l’égalité de droit à l’égalité de fait dans les visas et considérants de la loi électorale à venir.

Dans ce sens Marie Jossie Etienne, ancienne députée de la 48ème et 49ème législature et Mme Jessie Ewald Benoit ont expliqué la stratégie et ont proposé dans le document un système de circonscription réservée. Afin de renforcer la disposition de l’article 100.1 du décret électoral de 2015 demandant aux partis de présenter 30% de femmes candidates sur la liste soumise au Conseil électoral provisoire elles soulignent que des sanctions sont prévues contre tout parti contrevenant à ces normes.

La députée St Jean a promis de défendre cette proposition auprès de ses collègues parlementaires.

Enfin, les organisations signataires de ce document, notamment la « SOlidarite Fanm Ayisyèn » (SOFA) le « Mouvement des Femmes pour l’Éducation et le Développement » (MOUFHED), Femmes en Démocratie, « Nègès Mawon », TPF/Pluri-femmes, « Rezo Fanm Kapab dAyiti » (REFKAD), « Fanm Yo La », le « Réseau des Femmes Candidates pour Gagner » (RFCG) et PFEH entendent, à travers cette démarche, corriger la discrimination structurelle contre les femmes et conjuguer la démocratie et l’inclusion afin de s’assurer que la configuration du Parlement corresponde aux caractéristiques socio démographiques de la population haïtienne.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Sebincarib
Posté le 23/05/2018 08:21:29
Circonscriptions réservées ? Ceci n'a aucun sens et n'est certainement pas democratique ! Va t-on dire aux électeurs de Petion ville, par exemple, ou de Jacmel : " désolés : cette circonscription est réservée uniquement aux candidates à la députation ! Votez pour une femme ou ne votez pas! " En tant qu'homme, si je veux me présenter comme candidat au Sénat pour le département de l'Ouest, va t on me dire : "désolés : ce departement, en tant que circonscription, est réservée uniquement aux candidates!" Forcer légalement la main aux partis, afin qu'ils soient obligés de presenter 1/3 de femmes comme candidates à chacune des Chambres, est une chose. Mais alors, interdirez vous aux petits partis politiques souhaitant présenter seulement 1-2 candidats à la deputation, de présenter des hommes ? Interdirez vous aux hommes de présenter leurs candidatures en tant d'indépendants ? Si la réforme constitutionnelle en cours, élimine les cartels aux mairies et sections communales pour les remplacer par un maire unique, et par un « administrateur de section communale », allez vous exiger qu'un tiers des communes de ce pays, et un tiers des sections communales, soient réservées aux femmes ?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n