Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)

iciHaïti - Insécurité : Le Président Abinader avertit les dominicains de ne pas se rendre en Haïti

iciHaïti - Social : L’Ambassade d’Haïti inquiète des déportations en RD

iciHaïti - Taux de change : Note de démenti de la Primature


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #584

Haïti - Éducation : Actions en vue de d’améliorer la gouvernance des écoles dans le département de l’Ouest

Haïti - État de Droit : Notre pays très mal classé au niveau Mondial et Régional

Haïti - FLASH : Faute de carburant, la vie des patients est menacée dans les hôpitaux


+ de nouvelles



Haïti - Culture : Le Carnaval 2011 bien modeste...
07/03/2011 10:25:53

Haïti - Culture : Le Carnaval 2011 bien modeste...
Port-au-Prince célèbre son premier carnaval depuis le séisme de janvier 2010 qui avait forcé l'annulation de cet événement culturel. En raison des décombres, et des camps de sinistrés, le parcours traditionnel a été modifié. Les organisateurs ont érigé un mur en contreplaqué pour séparer la zone réservée au Carnaval et les camps de sans abris...

Le coup d’envoi du carnaval a été lancé à 14:00. La parade a commencé devant le local de la mairie de Port-au-Prince. Le défilé s'est déplacé devant des façades de commerces dévastés du centre-ville. Le boulevard qui passe devant le Palais national en ruines, a été transformé en zone piétonnière pour les trois jours de festivités, le défilé à contourné le camp près de Mupanah pour ensuite redescendre au stade Sylvio Cator. Des écrans géants ont été installés par la ville pour que les gens puissent suivre la parade.



Le thème de cette première journée était « Ann selebre lavi" (Célébrons la vie), aujourd’hui lundi sera sous le thème de la « résilience » alors que demain sera consacré aux femmes, un thème qui coïncide avec la journée internationale de la femme.

Certains dansent pour les victimes du séisme, tentant d’exorciser le séisme qui a frappé le pays « Nous allons danser pour offrir à la population l'occasion d'oublier! » promet une jeune carnavalière, le visage couvert de paillettes. « Nous danserons pour toutes les victimes et nous souhaitons que jamais plus le pays ne vive une telle catastrophe » explique un autre carnavalier bien décidé à donner vie aux thèmes choisis cette année pour le carnaval.





Plusieurs groupes défilent, des bandes masquées avec des enfants exprimant des symboles de l’histoire d’Haïti et aussi beaucoup de message de sensibilisation contre le choléra. « Je représente le choléra qui continue de faire des ravages dans le pays, lui c'est la vie. Nous allons mimer une lutte entre l'épidémie et les règles de propreté » expliquent deux jeunes sous leur masque, l’un en noir symbolisant le choléra l’autre en blanc symbolisant la vie.

Le groupe des « avocats marrons » dont les costumes portent des noms qui rappellent certains responsables haïtiens, parodie des plaidoiries d'avocats d’une justice haïtienne qui se vend au plus offrant « La justice n'existe pas pour les pauvres. Ceux qui ont la responsabilité de protéger les démunis sont ceux qui les exploitent » a fait savoir l’un des participant

Même si la musique, les couleurs, les déguisements et l’ambiance de fête sont bien présent, ce carnaval 2011 a du mal a masquer sa parade réduite au minimum... Nombreux sont les spectateurs qui estime que l'envergure du Carnaval cette année est bien inférieure aux précédents. D'autres ne cachent pas leur désaccord sur la tenu de cet événement alors que la misère est partout sous les tentes...



Hervé Saint-Preux, coordonnateur du Carnaval pour Port-au-Prince, pour justifier ce « Carnaval réduit » a précisé que le budget disponible cette année était de 20 % des montants dépensés au cours des années précédentes. Pour ceux qui critique la tenue de ce Carnaval il a expliqué que la population désirait un Carnaval et qu'elle l'aurait planifié elle-même, si les autorités n'avaient pas organisé l'événement.

Entre deux morceaux de musique, les messages des deux candidats à 13 jours du scrutin rappellent que la politique est aussi présente au Carnaval.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2318-haiti-carnaval-2011-le-gouvernement-s-engage-pour-1-millions-de-dollars.html


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


richy
Posté le 07/03/2011 18:35:44
Je suis content que le peuple pense a autre chose depuis le séisme nous somme tous affectés par ce drame qui nous hante tout les jour. Vive les haïtiens Léogâne ville chérie
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n