iciHaïti - Décès : L’Agronome Guery Louis Isaac nous a quitté à l'âge de 31 ans

iciHaïti - Sécurité : 32 accidents, 65 victimes dont 5 écoliers

iciHaïti - Social : L'insécurité alimentaire persiste dans tout le pays

iciHaïti - RD : 1,581 haïtiens déportés

iciHaïti - Environnement : Bon Repos chasse les fatras


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Haïti 12e pays le plus corrompu sur 180

Haïti - Économie : Vers l’inclusion et l’émancipation financière des femmes haïtiennes

Haïti - Santé : Coronavirus chinois, le Ministère de la Santé se veut rassurant

Haïti - RAPPEL : Bourse d’étude du Japon, pour les enseignants haïtiens


+ de nouvelles



Haïti - Émeutes : Message de François Nicolas Duvalier
14/07/2018 09:43:54

Haïti - Émeutes : Message de François Nicolas Duvalier
Suite aux récentes émeutes et à la crise que traverse Haïti, François Nicolas Duvalier (35 ans, né à Port-au-Prince le 31 janvier 1983) ), fils du défunt Président J-C Duvalier, qui se prépare selon plus d’un, à être candidat aux prochaines élections présidentielles de 2021, a délivré un message que nous vous invitons à lire:

« Mes chers concitoyens, comme tant de concitoyens j'ai vécu aux premières loges les événements de ces derniers jours, en attendant que l'on puisse dresser un bilan des pertes en vie humaine et des dégâts occasionnés, j'adresse mes sympathies à celles et ceux qui ont perdu un être cher, à celles et ceux qui ont perdu leur emploi, qui ne savent pas encore comme ils vont pouvoir subvenir à leur besoins et à ceux de leur famille et qui ne savent pas encore comment ils vont envoyer leur enfants à l'école, aux entrepreneurs et créateurs d'emplois qui ont vu le fruit d'un dur labeur partir en fumée et à toutes celles et ceux qui ont été victime d'une façon ou d'une autre de ce climat de terreur.

Par devoir et par obligation envers le peuple haïtien, les autorités concernées doivent impérativement s'expliquer dans la transparence et sans langue de bois sur les évènements tragiques et alarmants de ces derniers jours.

Cependant, l'État dans toutes ses composantes n'est pas seul responsable de la situation actuelle du pays, il s'agit d'un échec collectif.

Nous ne pourrons jamais développer notre pays sans stabilité politique, sans un climat de sécurité sans l’établissement réel de l'État de Droit et sans une bonne gouvernance.

Pour le salut de la Nation il nous faut une révolution de la conscience collective. Les intérêts individuels doivent enfin laisser leur place à l'intérêt général de la Nation et du peuple haïtien.

Leaders politique, leaders de la Société Civile, membres du secteur privé des affaires, peuple haïtien dans son ensemble nous avons tous aujourd'hui rendez-vous avec l'histoire et elle ne manquera pas de nous juger sur des décisions que nous prendrons à un moment aussi critique, car ce sont ces résolutions et ces décisions qui vont façonner l'avenir collectif de notre Nation, de notre peuple et de notre jeunesse.

Mes chers concitoyens pour une Haïti plus fraternelle, plus prospère et plus forte dans une esprit de civisme et de patriotisme, je vous invite donc à redoubler d'effort pour que le pays puisse enfin atteindre son destin de grandeur.

Merci. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Désolé il n'est plus possible de réagir à cet article


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n