iciHaïti - Environnement : Le Ministère en tournée dans plusieurs départements

iciHaïti - RD : Les américains aident les dominicains à renforcer leurs frontières

iciHaïti - Économie : «Task force» sur les prix des produits de première nécessité

iciHaïti - Culture : 10ème Édition du festival interculturel «Kont anba tonèl»

iciHaïti - NATCOM : Problème de stabilité du réseau dans certaines zones


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : Haïti est une menace pour la zone Caraïbe selon l’opposition !

Haïti - Économie : Bientôt les Bons du Trésor accessibles à tous

Haïti - Justice : La CSC/CA révèle que le Sénat a également géré des fonds PetroCaribe

Haïti - Élections : Jovenel Moïse va rencontrer Léopold Berlanger


+ de nouvelles



Haïti - Social : Grève générale, un fiasco...
31/07/2018 08:08:03

Haïti - Social : Grève générale, un fiasco...
Lundi, l’appel à la grève générale, lancée par plusieurs organisations socio-politiques https://www.haitilibre.com/article-25098-haiti-flash-greve-generale-le-gouvernement-craint-des-violences.html notamment : l’Union Nationale des Normaliens Haïtiens (UNNOH), le M22, « Anbake pou chanje », le Parti « Rasin kan pèp la » , le Collectif des organisations estudiantines progressistes haïtiennes a été peu suivie au niveau de la région métropolitaine, alors que les forces de l’ordre étaient visible en plusieurs points stratégiques de la capitale.

La circulation automobile était fluide aux premières heures, sur plusieurs axes de la zone métropolitaine. Les entreprises commerciales, incluant le secteur informel, et les banques ont fonctionné normalement après un démarrage timide, alors que le secteur transport n’a été affecté qu’en début de matinée dans certains endroits de la capitalee. Par la suite, des véhicules de transport en commun circulaient sans contraintes dans les diverses artères de Port-au-Prince, Delmas, Carrefour, Pétion ville et Tabarre. De plus, le mot d’ordre de grève n’a pas été respecté dans de nombreuses villes de provinces.

Josué Mérilien Coordonnateur de l’UNNOH a dénoncé lundi une tentative du Gouvernement, d’avoir voulu faire échec à la grève, indiquant qu’une campagne d’informations sur les réseaux sociaux laissait croire que la grève avait été annulé. Par ailleurs, il accuse, sans les nommer, des syndicalistes d’avoir reçu de l'argent du pouvoir en place, pour briser la mobilisation.

De son côté M22 (Mouvement du 22 janvier) estime que la réussite partielle de la grève s’explique par l’absence du support de nombreux syndicats de chauffeurs.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-25098-haiti-flash-greve-generale-le-gouvernement-craint-des-violences.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Cafy
Posté le 31/07/2018 12:10:56
Les gens se font une mauvaise interprétation de la démocratie. En Haiti n'importe qui, organisation ou un simple individu, peut paralyser le pays en déclarant une grêve générale. Normalement une grêve doit être sectorielle et avoir un mandat des membres impliqués . Mais en Haiti, on confond manifestation et grêve. Les autorités se doivent de remettre en cause cette façon de faire, sinon tôt ou tard cette anarchie se transformera en chaos.
sandyser
Posté le 31/07/2018 10:49:21
Bonjour à tous et à toutes. Que le corps de Raymond Pierre Tolby retourne à la poussière d'où il vient. Tué le 23 juillet 2018 au matin de la grève en son bureau de l'Etat civil commune de l'Arcahaie http://www.icihaiti.com/article-25108-icihaiti-securite-un-ex-candidat-du-phtk-execute-a-l-arcahaie.html L'ordonnateur de la Grève peut aider la police à faire lumière sur ce crime organiser en localisant les prétendus individus non identifiés. Que Dieu ait pitié de l'âme de Baron. Dossier Polichinelle.
sandyser
Posté le 31/07/2018 09:34:57
Bonjour Il ne manquait que le Mouvement 22 janvier pour couronner le chiffre 22 de papa Doc. Haïti est vraiment abusé par ses enfants. À quand la délivrance? Dieu seul sait. Prions pour.
Gc
Posté le 31/07/2018 08:26:23
ll y a trop de tolerance en Haiti, les individus tels que josué merilien et d’autres politiciens devraient etre arreter, juger et incarcerer. Le peuple est trop vulnérable et naïf et se laisse manipuler
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n