iciHaïti - Social : Bonne nouvelle, des livres en prêt au «BiblioTapTap»

iciHaïti - Social : Emmanuela Eva Michel couronnée Miss Haïti Caraïbes 2019

iciHaïti - Carifesta XIV : Succès de la soirée «Haïti Country Night»

iciHaïti - Social : Billy Phrison «Mister Haïti Francophonie 2019»

iciHaïti - Éducation : Résultats Nationaux des examens de 9ème année AF (2018-2019)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Taux de réussite au Bac pour 9 département (2018-2019)

Haïti - Éducation : Reconstruction prochaine des lycées Cent Cinquantenaire et Marie Jeanne

Haïti - Éducation : Retard de paiement des subventions de manuels scolaires

Haïti - Météo : Dépression tropicale en formation, sous surveillance


+ de nouvelles



Haïti - Social : 40% des cantines mobiles détruites pendant les émeutes
31/07/2018 08:40:48

Haïti - Social : 40% des cantines mobiles détruites pendant les émeutes
Lundi en conférence de presse, Charles Ernest Chatelier Directeur général du Fonds d’Assistance Économique et Sociale (FAES), a annoncé que le sous programme « Cantine mobile » une composante du Programme « Kore Pèp » était suspendu temporairement depuis les émeutes du 6 au 8 juillet, privant ainsi des milliers de bénéficiaires d’un repas chaud quotidien.

Il a expliqué que durant les violents événements de début juillet, 5 cantines mobiles sur les 12 disponibles pour l’ensemble du pays ainsi que 5 camions du FAES et divers matériels, avaient été détruits {vandalisés et incendiés) au local du PNCS où ils étaient entreposés

Déplorant une perte importante pour l'État haïtien sans pouvoir la chiffrer, n’ayant pas en main l’évaluation complète des dégâts, Charles Ernest Chatelier assure que des dispositions sont déjà prises en vue de reprendre ce programme dans les meilleurs délais et qu’une équipe travaillait sans relâche à cet objectif, sans préciser de date pour la reprise de ce sous-programme.

Par ailleurs, il a confirmé que des dispositions ont été adoptées pour atteindre plus de 100,000 bénéficiaires avec les cantines mobiles à travers le pays, rappelant que d’octobre 2017 à juin 2018, 229,000 plats chauds avaient été distribués sur l’ensemble du territoire national.

De plus, il a indiqué que le FAES entend poursuivre ses efforts dans la distribution de paniers de solidarité (kits alimentaires) au profit des plus démunis afin de soulager leur misère, affirmant que « Près de 860,000 paniers de solidarité avaient déjà été distribués à travers le pays. »

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


agrippa
Posté le 31/07/2018 12:01:34
Ceux qui brisent tout et mettent le feu à tout ce qui se trouve sur leur passage sont les mêmes qui disent qu'ils n'ont rien à manger, et tout ça sous la supervision de prétendus "politichiens" qui veulent à n'importe quel prix devenir président avec la complicité de certains éléments de l'extérieur. Le pire dans tout ça c'est que les dirigeants ne réagissent pas de façon appropriée pour réduire ces bandits au silence par peur des critiques des pays donateurs. Pouah!!!
sandyser
Posté le 31/07/2018 10:11:14
Bonjour, Augmenter la misère d'un démuni en le privant d'un plat chaud, c'est un crime organisé. Détruit la vie d'un employé d'Etat civil dans son bureau un jour prétendu grève, C'est vraiment un crime organisé. Des dossiers facile à résoudre" Si la police le veut"
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n