iciHaïti - Petit-Goâve : Agression brutale et barbare sur un élève du Collège Phillippe Guerrier

iciHaïti - Diaspora : Clinique dentaire de «Breakfast with Santa» à Cité soleil

iciHaïti - Santé : 20 millions de dollars du Canada pour lutter contre le choléra

iciHaïti - COP24 : Éradication de la pauvreté et lutte contre les changements climatiques

iciHaïti - USA : Subvention de près de 25,000 dollars pour protéger le patrimoine national


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Justice : Clifford Brandt avoue avoir commandité l'enlèvement des enfants Moscosso

Haïti - Politique : Lancement d'«Urbayiti» un programme de 4.2 milliards Gourdes

Haïti - Politique : «Plus que jamais, Haïti est ouvert aux investisseurs et aux voyageurs» dixit Céant

Haïti - Sécurité : Un ex-membre du Gouvernement Jeunesse d’Haïti abattu par balles


+ de nouvelles



Haïti - Humanitaire : Haïti l’un des 4 pays les plus sous-financés au monde
06/08/2018 08:40:01

Haïti - Humanitaire : Haïti l’un des 4 pays les plus sous-financés au monde
Le dernier rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié début août 2018, tire la sonnette d'alarme sur certaines des crises les plus sous-financées au monde et qui face à de nouveaux chocs, requièrent une réponse humanitaire et une aide agricole d'urgence. Haïti est au 4ème rang des pays les plus sous financé sur le plan humanitaire sur environ 40 pays.

Pour ces crises extrêmement sous-financées, la FAO a besoin de manière urgente de 120 millions de dollars pour pouvoir atteindre 3,6 millions de personnes pendant les derniers mois de l'année. Dans l'ensemble, la FAO a reçu globalement moins de 30 % du montant demandé en début d’année. Pour certaines crises, la FAO a seulement reçu 6 % de la somme requise (tableaux pages 3-4) du rapport

« Nous voulons souligner les besoins essentiels de ces crises sous-financées où nos ressources pour agir sont actuellement extrêmement limitées. Nous devons nous assurer que personne n'est laissé pour compte. Nous devons agir maintenant afin de pouvoir mettre en œuvre de manière urgente des interventions visant à soutenir la sécurité alimentaire et les moyens d'existence afin de sauver les vies des populations, de protéger les moyens d'existence et de renforcer leur résilience face aux futures crises. Avec l'aide de nos partenaires ressources, nous pouvons éviter une nouvelle aggravation de la sécurité alimentaire dans certaines des crises les plus négligées de 2018, » a déclaré Dominique Burgeon, Directeur de la Division Urgence et réhabilitation de la FAO et du Responsable du programme stratégique sur la résilience.

La FAO a demandé 22 millions de dollars pour soutenir 461,000 personnes en Haïti et elle indique que jusqu’à présent, son plan d'intervention humanitaire pour 2018 n'a reçu que 7% du financement requis (un peu plus de 1,5 millions) « Nos ressources pour soutenir Haïti sont actuellement très limitées. C’est pourquoi la FAO lance cet appel urgent. Il est essentiel d'agir aujourd'hui pour renforcer la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des habitants de l'île. Cela nous permettra de sauver des vies et de renforcer leur résilience face aux crises futures, mais pour cela, nous avons besoin de nos partenaires ressources », a déclaré le représentant régional de la FAO, Julio Berdegué rappelant que la plupart des haïtiens dépendent de l'agriculture pour leur survie et sont exposés aux catastrophes récurrentes. Réhabiliter et renforcer les moyens d'existence est essentielle pour améliorer leur sécurité alimentaire et leur capacité à faire face aux crises futures.

La FAO explique que ces 22 millions d’aide humanitaire serviront à récupérer la production de bétail et de poisson grâce à la formation, à la distribution de matériel de pêche, à la reconstruction de bateaux, à la fourniture de cliniques vétérinaires mobiles et à l'installation de champs de fourrage.

En outre, ces fonds permettront également à la FAO de fournir des semences, des outils et du matériel de plantation pour les variétés de cultures résilientes au climat.

La FAO fournira également une éducation nutritionnelle, créera des pépinières communautaires pour les arbres fruitiers, formera les petits agriculteurs à la multiplication des semences et aux bonnes pratiques agricoles résilientes aux changements climatiques. Dans le cadre de son travail d’aide humanitaire, elle mettra en place des programmes de fourniture de travail contre argent, pour la remise en état des bassins de débordement dans les communautés menacées par les inondations et les glissements de terrain.

Une partie des 22 millions de dollars que la FAO a demandé à la communauté internationale servira également à mettre en place des systèmes d’alerte rapide et à surveiller le système de sécurité alimentaire.

Télécharger le rapport de la FAO (PDF en anglais) : https://www.haitilibre.com/docs/CA0939EN.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n