iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route

iciHaïti - Jacmel : Un journaliste poignardé

iciHaïti - Social : Début des mobilisations contre une probable hausse des carburants

iciHaïti - Carburant : La tension monte à Pétion-ville


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de...

Haïti - Technologie : Le Port International du Cap Haïtien a rejoint le système Octopi TOS

Haïti - Politique : La Sénatrice Étienne entend poursuivre en justice le Sénateur Jacinthe

Haïti - Manifestations : La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Confrontation militaire à la frontière au moins 7 victimes
19/08/2018 08:15:00

Haïti - FLASH : Confrontation militaire à la frontière au moins 7 victimes
Samedi, des soldats dominicains ont repoussé dans des circonstances confuses, « une attaque » d'haïtiens au poste frontière de Carrizal, Elías Piña, un camion de ciment pourrait être à l’origine de ce grave incident.

Selon le rapport du Corps spécialisé de sécurité frontalière terrestre (CESFRONT), des haïtiens auraient attaqué les soldats de service à Carrizal, qui ont appelé des renforts devant le nombre d’haïtiens « Des membres du CESFRONT arrivés sur les lieux, ont été accueilli par des tirs d'armes longues et courtes, ainsi que des jets de pierres et de gaz lacrymogènes » précise le rapport. Ce qui a provoqué une riposte du côté des militaires dominicains « Nous avons repoussé l'agression et nous avons informé nos supérieurs pour qu'ils envoient plus de renforts, car le nombre d'haïtiens dépassait celui des forces militaires responsables de la surveillance de la zone ».

Au cours de la fusillade, au moins 6 haïtiens et un soldat dominicain ont été blessés.

Le rapport indique qu'après le retour au calme, les autorités haïtiennes et dominicaines se sont rencontrées dans l'après-midi, sans que l’on sache ce qui c’est dit ni ce qui s’est réellement passé.

Suite à cet incident frontalier, Jean Marie Reynaldo Brunet, le Ministre démissionnaire de l'Intérieur, a été envoyé samedi après-midi sur la frontière dans la Commune de Belladère par le Chef de l’État, expliquant, le Président Moïse « [...] tenait à s'assurer de la sécurité des gens de la zone et d'une bonne prise en charge des victimes et il voulait aussi une enquête préliminaire sur l'incident [...] »

Selon la version du Ministre Brunet à partir des témoignages recueillis, « des soldats dominicains auraient tiré à hauteur d'hommes en réponse à des coups de feu qu'auraient tirés un citoyen haïtien » Six haïtiens auraient été touchées par les balles des militaires dominicains et conduit au Centre hospitalier de Mirebalais. Brunet a précisé et rassuré « les pronostics vitaux de ces personnes ne sont pas engagés. » Il a également informé avoir demandé à l'Ambassade Dominicaine en Haïti de s’expliquer sur cet incident regrettable.

De son côté Jovenel Moïse a déclaré « Je déplore les incidents survenus sur la frontière à Belladère, suite à une violation territoriale, au cours desquels des compatriotes ont été blessés [...] Je demande à la population de Belladère de garder son calme et sa sérénité. Des instructions ont été données aux autorités compétentes pour accompagner les victimes et les habitants frontaliers en général. »

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Leonardo
Posté le 19/08/2018 15:18:39
Quel est la fonction du ministère de la défense ? Nôtre génération est pas en mesure de prendre les reines de souveraineté nationale car nous sommes trop faible, soumis et bon garçons! Faiblesse de vision, faiblesse de leadership, faiblesse de fermeté.
ff
Posté le 19/08/2018 14:29:51
Tot ou tard, Haiti sera completement occupee par une force Etrangere.
ayisyen
Posté le 19/08/2018 12:21:16
D'où la nécessité d'une force militaire haïtienne.
Homme du sud
Posté le 19/08/2018 09:30:30
Celà devient désagréable à la frontière !Ont se moquent de nous. Une force de police de 130 c'est du n'importe quoi aussi la base là-bas est même pas sûr la partie limitrophe de notre frontière. Tandis que les dominicains ont des soldats bien armés et comme ils se plaisent de s'en prendre qu'il sont armés terre, Mer et ciel. Il est évident que nous sommes en faiblesse. Il en faudrait avoir un relais de: CIMO et des agents de BOISE déployé sur notre frontière pendant que nos militaires s'organisent pour protéger nos intérêts. Ça c'est très important et une affaire de sécurité nationale et saufgarder les acquis de 1804. Malheureusement des politiciens anarchistes qui se disent de certains héros National ne voient même une priorité d'avoir une force de défense dans leurs projets de transition.. La prospérité du pays passe par la défense et ceci par tout même au Costa Rica ou j'ai vécu pendant 6 ans, ils ont la garde nationale et civil avec un service de renseignement OIJ très bien équipé
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n