iciHaïti - Patrimoine : Un consortium franco-haïtien pour la restauration des forts de Saint Louis du Sud

iciHaïti - Politique : Le Gouvernement indifférent à la lutte contre la traite des personnes

iciHaïti - Sports : État déplorable des infrastructures sportives à Ganthier

iciHaïti - Social : «NON» à la descente aux enfers

iciHaïti - Social : 3e vol de retour volontaire du Chili attendu en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Social : Un million d’Euros pour lutter contre le travail forcé

Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Migration : 3 importants pays d’accueil d'haïtiens ont rejeté le Pacte mondial de l’ONU

Haïti - Politique : Le Président Moïse clôture un symposium sur la gouvernance territoriale

Haïti - Élections : Mission de suivi électoral de l’Union européenne


+ de nouvelles



Haïti - Football féminin : La Chambre des députés passe de la parole aux actes
10/10/2018 10:25:34

Haïti - Football féminin : La Chambre des députés passe de la parole aux actes
Suite à la signature le 24 août dernier, d’un protocole d'accord d’appui à la sélection féminine de Football U-20 entre la Chambre des Députés et la Fédération Haïtienne de Football (FHF) https://www.haitilibre.com/article-25343-haiti-football-la-chambre-des-deputes-commanditaire-officiel-de-la-ligue-feminine.html afin de relancer le Championnat national de football féminin, qui s’appellera dorénavant selon l’accord « Coupe du Parlement » la Chambre passe de la parole aux actes.

La semaine écoulée à l’hôtel Marriott, lors du lancement officiel de la coupe du Parlement, le Député Gary Bodeau s’est dit sidéré d’apprendre que malgré les nombreuses promesses de plusieurs institutions à l’égard des Grenadières, la Fédération de football n’avais jamais rien reçu et annoncé que la Chambre des Députés accorde une contribution de 20 millions de Gourdes à la FHF destiné au soutien du football féminin en Haïti.

Bodeau estime qu’il est impossible de produire ou de découvrir des footballeuses talentueuses si le championnat féminin est mort « La règle pour produire, il faut qu’on ait un championnat et arriver à rivaliser avec les grandes équipes comme le Brésil et les États Unis »

Voulant donner la garantie du support continu du parlement haïtien au football féminin, le Député Bodeau a cité l’article 118-8 de la Constitution haïtienne stipulant que le Parlement ne peut être ni dissout ni ajourné a promis « Aussi longtemps que le Parlement existe, cette initiative sera supportée par ce Parlement et par les autres législatures ».

En savoir plus sur la Coupe du Parlement :
La date du lancement du championnat national de football féminin « Coupe du Parlement » a été fixé au 4 octobre sur plusieurs terrains du Territoire national avec la participation de 21 équipes réparties en trois zones : Ouest, Sud, Nord.

Liste des équipes :

Ouest (8 équipes) :
AFS de Croix des Bouquets, Aigle brillant, Amazone, les Arcardins FC de Montrouis, AS Tigresses, Camp Nou II, Don Bosco de Pétion-ville et Valentina FC.

Sud (7 équipes) :
Anacaona de Léogâne, AS Truitier de Carrefour, Camp Nou III Croix-des-Bouquets, Exafoot de Léogâne, Olympia des Cayes, Paloma des Cayes, et Victoria de Jacmel.

Nord (6 équipes) :
ASF des Gonaïves, AS Port-de-Paix, AS Fort-liberté, Les Jongleuses du Cap-Haïtien, Ouanaminthe FC et Venus FC.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-25343-haiti-football-la-chambre-des-deputes-commanditaire-officiel-de-la-ligue-feminine.html

BF/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PieRre
Posté le 11/10/2018 09:40:51
Le Parlement haitien peut-il expliquer où a-t-il trouvé les 20 millions de gourdes pour soutenir le football féminin. Le budget du Parlement haitien est trop gras, trop volumineux, il faut le bistouriser. C'est inacceptable que le Parlement haitien utilise l'argent du peuple pour faire de la vitrine politique dans le but partisan. Pourquoi le Parlement ne prend-il pas son budget surévalué pour financer les hôpitaux désuets qui n'ont pas de médicaments et de lits pour les patients. Le manque d'hygiène dans les hôpitaux donnent du dégoût aux gens responsables qui ont visité les hôpitaux dans d'autres pays . La priorité n'est pas à la bonne place. De tel Parlement on n'en a pas besoin.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n