iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs

iciHaïti - Économie : Reprise timide des activités portuaires

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Les 2 finalistes sont connus

iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Réunion importante du CPT sur la mise en place du Conseil National de Sécurité

Haïti - Politique : Mémorandum d’entente entre Haïti et le Kenya (officiel)

Haïti - FLASH : Le déploiement de la Mission retardé en raison de problèmes logistiques américains

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : Fausses mères pour vrais certificats de naissance
21/03/2011 13:58:15

Haïti - Social : Fausses mères pour vrais certificats de naissance
Roberto Rosario, le Président de la Commission Central Électoral  (Junta Central Electoral - JCE) responsable du registre d’État civil et de l’émission des cartes d’identités (Cédulas) dominicaine, a dénoncé l'existence d'un réseau de femmes qui se présentent comme les mères biologiques d’enfants haïtiens, dans le but d’obtenir les certificats de naissance, afin de légaliser ces enfants comme étant de nationalité dominicaine. Il a fait savoir que la JCE se portera partie civile contre toutes les personnes qui se livre à cette pratique et que ces dernières seront soumises à l'action de la justice.

Après enquête à l’Unité de Déclaration Tardive des naissances de la JCE, Roberto Rosario a expliqué que les procureurs avaient découvert que des femmes dominicaines se présentaient aux bureaux de l'État civil comme les mères biologiques d’enfants haïtiens, en échange du paiement d’une certaine somme d'argent par les véritables parents. Précisant que ces cas sont de plus en plus fréquent, Roberto Rosario a dit qu’il s’agissait d’un problème sérieux, qui reflétait la diversité des opérations menées par les réseaux d’illégaux.

Il a également indiqué que les femmes qui se livrent à cette activité, le font parce qu’elles ignorent l'existence de méthodes permettant de détecter facilement l'affiliation entre une mère et son enfant, comme les tests ADN. Roberto Rosario a déclaré que la JCE agira avec fermeté et responsabilité, sans discrimination, conformément aux dispositions de la loi afin de mettre un terme à cette pratique.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


zopovin
Posté le 21/03/2011 15:45:49
Mettre un terme a cette pratique est tres simple. Le gouvernement Domicain devait fournir un acte de naissance aux enfants. sinon faire obtenir un auprès du Gouvernement Haitien. Ces enfants la n'ont pas de patrie. C'est un fait inconcevable. Ils ne sont ni Haitiens, ni Dominicains. Cela est l'un des problemes que le nouveau President droit faire face avec au point de vue diplomatique.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n