iciHaïti - Petit-Goâve : Agression brutale et barbare sur un élève du Collège Phillippe Guerrier

iciHaïti - Diaspora : Clinique dentaire de «Breakfast with Santa» à Cité soleil

iciHaïti - Santé : 20 millions de dollars du Canada pour lutter contre le choléra

iciHaïti - COP24 : Éradication de la pauvreté et lutte contre les changements climatiques

iciHaïti - USA : Subvention de près de 25,000 dollars pour protéger le patrimoine national


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Justice : Clifford Brandt avoue avoir commandité l'enlèvement des enfants Moscosso

Haïti - Politique : Lancement d'«Urbayiti» un programme de 4.2 milliards Gourdes

Haïti - Politique : «Plus que jamais, Haïti est ouvert aux investisseurs et aux voyageurs» dixit Céant

Haïti - Sécurité : Un ex-membre du Gouvernement Jeunesse d’Haïti abattu par balles


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : 76,8 millions de dollars pour améliorer la vie des petits paysans haïtiens
27/10/2018 09:40:25

Haïti - Agriculture : 76,8 millions de dollars pour améliorer la vie des petits paysans haïtiens
Jeudi à l'hôtel Montana, Jobert C. Angrand, le Ministre de l'Agriculture et Jean Marie Robert Chery, le Coordonnateur du Programme d'Innovation Technologique en Agriculture et agroforesterie (PITAG), ont procédé à l’ouverture d’un atelier de 2 jours et au lancement des activités de terrain du PITAG annoncé en août dernier.

Au total le PITAG investira 76,8 millions de dollars américains sur 5 ans au niveau de 30 communes du pays, pour améliorer les vies des petits paysans haïtiens. Les groupes particulièrement défavorisés, comme les femmes et les jeunes, feront partie des cibles et plus de 65,000 ménages devraient en tirer avantages.

Pour relever ces défis, le Programme mettra à la disposition des petits exploitants haïtiens des technologies et des pratiques agricoles bien adaptées aux conditions locales. Ainsi, la combinaison de cultures d'arbres fruitiers et de légumes permettra de meilleures récoltes et de nourrir plus de personnes.

Le Programme adopte une approche centrée sur les personnes et insiste sur la participation communautaire. Les nouvelles technologies et pratiques seront mises en place par le biais de fermes-écoles. Après leur formation, les petits paysans obtiendront des intrants et un appui pour mettre en pratique les innovations qui leur ont été enseignées.

Le PITAG est financé par la Banque Interaméricaine de Développement (BID) à hauteur de 55 millions, le Programme mondial pour l'agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP) à hauteur de 10 millions et le Fonds international de développement agricole (FIDA) à hauteur de 10 millions.

La contribution de l'État haïtien se situe autour d'1 million de dollars.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-25143-haiti-agriculture-76-8m$-du-fida-pour-le-developpement-agricole-post-matthew.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Maxo
Posté le 28/10/2018 12:17:14
Comme autrefois et encore aujourd'hui, cette somme a la chance de tomber aux mains des initiateurs. Scene premiere, les materiaux couteront la moitier du butin. Ensuite, l'administration fera bon menage avec la moitié du reste et finalement le quart sera ruiné par les frais de transport.. M. Chery, pour ne pas avoir un autre petro de 76.8 millions, somme qui peut faire beaucoup pour Haiti si il est mis a la disposition direct des travailleurs agricoles sous une forme de prêt. Si le paysant a un terrain, il presentera son plan et les conditions de retourner la somme emprunté. Pas de surfacturation, le peuple aura a suivre la nature et son changement de verdure. si vous avez accepté cette somme, la confidence du peuple vous rendra blanc ou noir.
Lesly
Posté le 27/10/2018 20:09:03
Cette intiative n'apportera rien comme valeur ajoutee dans le secteur agricole.Ce que les planteurs at les agroentrepreneurs ont besoin c'est plutot un fonds de garantie et une institution d'assurance en vue de leurs faciliter l'octroi d'un credit a la banque.... les autres initiatives viendront en appui..
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n