iciHaïti - «Terminator 1» : Tournée d’inspection surprise du du Commandant Normil

iciHaïti - Sécurité : Un ancien Commissaire de police criblé de balles

iciHaïti - Éducation : Fructueuse réunion avec le nouveau représentant de l’UNICEF

iciHaïti - Sécurité : Plan National de Gestion des Risques de désastre (2019-2030)

iciHaïti - Guyane : Mort de deux citoyens haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 25 septembre 2020

Haïti - Économie : Une grande Première au pays

Haïti - Social : Note de sympathies du Ministre de l’Économie

Haïti - ONU : Moïse réclame une aide internationale adaptée aux besoins d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Monsanto : Les paysans en colère se soulèvent à Hinche
05/06/2010 12:44:19

Vendredi à Hinche entre 8,000 et 20,000 paysans (1) d’après l’estimation du Mouvman Peyizan Papay (MPP), on manifesté contre le don de 475 tonnes de semences de la multinationale Monsanto dans le cadre du Project Winner, une initiative de l'agence publique américaine d'aide au développement, l'USAID.

Monsanto si dit victime d’une campagne de diffamation fondée sur des informations inexactes et de fausses accusations laissant croire aux agriculteurs que les 475 tonnes données à Haïti sont des semences OGM ce qui est inexacte.

Kathleen Manning porte-parole de Monsanto aux Etats-Unis a indiqué que les semences données aux Haïtiens, avaient été spécialement sélectionnées pour les conditions de culture haïtienne et les pratiques agricoles et n'étaient pas génétiquement modifiées (OGM), Il s'agit de « semences hybrides conventionnelles, déjà utilisées en République dominicaine ». Les semences hybrides sont produites à partir d'un croisement entre deux variétés différentes de plantes visant à produire des rendements plus élevés et des plantes plus résistantes. Ajoutant que ces semences avaient été approuvés par le ministère haïtien de l'Agriculture.

Pour sa part, le ministère de l'agriculture, précise que le but de cette initiative est d'accroître la productivité agricole du pays et qu’il ne s’agit nullement de semences OGM. La ministère précise avoir rejeté l'offre de Monsanto de semences génétiquement modifiées (OGM) parce qu’Haïti n'a pas de loi réglementant leur utilisation.

Mais pour M. Chavannes, coordinateur du MPP, les dons de Monsanto constituent « une attaque contre l'agriculture paysanne, contre les fermiers, contre la biodiversité, contre les semences locales, contre ce qui reste de notre environnement en Haïti [...] Nous devons nous battre pour nos semences locales ».

De nombreux paysans craignent que les semences reçues ne soient une menace pour les variétés locales. D'autres manifestants tournaient leur colère contre le gouvernement, l’accusant de vendre le pays aux multinationales et réclamant en vrac, le départ du gouvernement, de Monsanto et la destruction des «mauvaises semences»

[NdHL] Ce qu’omet de dire Mosanto, c’est que les semences hybrides en dehors de leurs avantages indéniables et de leurs innocuité pour la santé, sont stériles et ne peuvent donc pas être multipliés par les agriculteurs d’une saison à l’autre. Il faut donc chaque année racheter (a Monsanto) de nouvelles semences, ce qui créé inévitablement une dépendance économique comme c’est le cas de nombreux pays africains et sud américain.

Dans les pays occidentaux cette dépendance n’est pas plus importante que l’achat d’autres intrants chaque année, par contre, dans les pays en voie de développement, cette dépendance empêche dans la très grande majorité des cas l’accès à la souveraineté alimentaire.

(1) Chiffres non confirmés par la police.

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


kharlhissa
Posté le 30/06/2014 03:57:50
Si les semences hybrides sont stériles, c'est qu'elles ont le gène terminator. Donc ce sont des OGM.
LA FEMME LIBRE
Posté le 01/07/2010 09:27:24
Bravo, je soutiens votre position tout a fait juste. En Inde Monsanto a également distribué du riz gratuitement, aujourd’hui les paysans ne pouvant ressemer leur récolte, se suicident en nombre (Exposition à la grande bibliothèque de Paris 2008-2009). C’est inacceptable. Nous vivons le moment le plus grave de notre époque dont toute personne à travers le monde doit être consciente. La Liberté des hommes déjà bien entamée dans de multiples secteurs et risque de devenir totalement dépendante avec le système Monsanto. Sans oublier l’écosystème dont nous dépendons tous et avec lequel nous ne faisons qu’un. Surtout battez-vous et communiquez avec le monde entier sur ce faux ami dominateur et extrêmement dangereux. Je souhaite que nous vivions tous quotidiennement, pleinement et consciemment comme un don, le fait que nous ne faisons qu’un. Gloire à vous.
Jacques Le Croquant
Posté le 06/06/2010 06:04:08
Bonjour Le non accès à la souveraineté alimentaire est idem pour les pays occidentaux par les hybrides et la non circulation libre des semences paysannes. Salutations
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n