iciHaïti - PAP : Activités pré-carnavalesques, 6 blessés et 1 mort (bilan définitif)

iciHaïti - Social : De plus en plus difficile de vivre illégalement en République Dominicaine

iciHaïti - Cap-Haïtien : Le propriétaire de «Centrale Bank Borlette» abattu par balles

iciHaïti - Sécurité : Vers le retour des bornes d’incendie dans la zone métropolitaine

iciHaïti - TNH : Concours de Bandes à pied


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping…

Haïti - Économie : Près de 70% des tenanciers de borlette refusent de payer leurs redevances

Haïti - Croix-des-Bouquets : Ouverture de la Maternité de l’hôpital Foyer Saint Camille

Haïti - Politique : Le Président Moïse rencontre une délégation de haut niveau de l’ONU

Haïti - Social : Rationnement d’électricité, 2 morts et 5 blessés à Lascahobas


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Fusillade entre haïtiens et militaires dominicains, 2 morts
06/01/2019 07:48:28

Haïti - FLASH : Fusillade entre haïtiens et militaires dominicains, 2 morts
Samedi vers 3h30 p.m. dans la communauté de Pinzón, sur la ligne appelée Tierra de Nadie, dans la zone frontalière d’Elías Piña, des trafiquants haïtiens en train d’introduire des stupéfiants sur le territoire dominicain ont été surpris par une patrouille du Corps spécialisé de la sécurité des frontières terrestres (CESFRONT) sur laquelle ils ont ouvert le feu, blessant mortellement un militaire, Oriano Montero Encarnación, originaire de la municipalité de Hondo Valle.

Les militaires ont répliqué et lors de la fusillade un haïtien a été tué avant que ses complices s’enfuient en Haïti. Sans pièce d’identité, la victime haïtienne n’a pu être identifié. Le corps des deux victimes ont été transporté à la morgue de l'hôpital Rosa Duarte de Comendador, dans la municipalité d'Elias Piñas. Informations fournies par le maire, de Comendator Israel Aquino, alors qu'il se trouvait à la morgue de l’hôpital.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pieRre
Posté le 06/01/2019 10:21:24
C'est un précédent dangereux. Ouvrir le feu sur les militaires en service est un acte criminellement inacceptable. Le prévenu qui a pris la fuite doit être remis aux autorités dominicaines. En Haïti, les bandits tuent les policiers sans être punis, c'est une habitude qui coûtera chère aux haitiens sinon au pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n