iciHaïti - Cap-Haïtien : Réhabilitation de la route au Carrefour Aéroport International

iciHaïti - CONCACAF : Championnat féminin U-15

iciHaïti - USA : L’ADIH demande l’appui du CPT pour le renouvellement de la loi HOPE

iciHaïti - ONU : Le mandat du BINUH proroger d’un an à l’unanimité

iciHaïti - USA : Restrictions en matière de visas pour les dirigeants d’entreprises de voyage


+ de nouvelles


Haïti - Assassinat du Président Moïse : La Colombie voudrait rapatrier les 18 colombiens emprisonner en Haïti

Haïti - CEP : Vive tension et divergences au sein du secteur protestant en Haïti

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Ouverture du mois de la jeunesse

iciHaïti - Cap-Haïtien : Travaux préalables aux activités estivales


+ de nouvelles



Haïti - Culture : «Jean-Claude Duvalier, l'Héritier»
02/04/2011 09:29:37

Haïti - Culture : «Jean-Claude Duvalier, l'Héritier»
Ce samedi 2 avril, de 10:00 am à midi 30 pm, la FOKAL organise une conférence débat autour de la sortie du livre « Jean-Claude Duvalier, l’Héritier » de Bernard Diederich, en présence de l’auteur. Ce nouveau livre, deuxième tome de l'ouvrage « Le Prix du Sang », commence à la mort du dictateur François Duvalier en 1971 et se termine par la fuite de la famille Duvalier, le 7 février 1986. 

Il se concentre sur l'histoire encore peu connue de Jean-Claude (Baby Doc) Duvalier dans la vision d'une continuité dynastique, père-fils qui, jusqu'à aujourd'hui, pèse sur le destin du pays. « Cette histoire de la période la plus longue et la deuxième de la dictature duvaliériste, 1971-1986, permettait de découvrir les lignes d’éclatement éventuelles de la période volcanique, qui exploserait après la chute d’une telle dictature », écrit Bernard Diederich dans « l’Héritier ». 

La conférence se déroulera avec la collaboration de Jean-Claude Bajeux, directeur du Centre oecuménique des droits humains, qui a traduit les deux ouvrages. Michèle Pierre-Louis, Présidente de la FOKAL, animera les échanges entre les intervenants et avec le public présent. Une vente-signature des deux tomes du « Prix du sang » sera organisée au sortir de la conférence-débat. 

« L’héritage de la tyrannie est un poison que chacun respire et dans son euphorie ou dans son désespoir, la foule devient capable d’accueillir n’importe quel prophète, n’importe quel imposteur ». L’Héritier, 2010.

HL/ HaïtiLibre / FOKAL

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Leonidas
Posté le 02/04/2011 14:17:30
@Kool -- C’est tout simplement énervant de voir les gens piétiner la rigueur avec autant de désinvolture dans leurs reflexions, dans leurs prises de postions. Le "gouffre creuse par les Duvalier" ne l'a pas été sans l'assistance de ces gens (tant de l'étranger que de l'Interieur) qui aujourd'hui se posent en Justiciers, Protecteurs des droits humains et autres qualificatifs destinés a la consommation de la faune des médiocres en mal de transfert de classe.
Kool Groove
Posté le 02/04/2011 13:26:48
@Leonidas -- Je ne comprends pas ton indignation... Tu ne penses pas que le gouffre creusé par les Duvalier a donné naissance à des fous et ratés de tout poil sur l'échiquier politique?
Leonidas
Posté le 02/04/2011 11:59:09
Anonner, a des fins vulgairement intéressées, des jugements de valeur sur les principaux acteurs politiques haitiens de ces 5 décennies (FD, JCD, JBA...) a partir d'une simple observation des faits reflète une attitude mentale grossièrement biaisee. Bernard Diederich et JC Bajeux devraient f..t. savoir que FD et JCD ont servi d'épouvantails dans le conflit Est Ouest d'alors, que la Théologie de la Libération, reflétant une nouvelle polarisation de l'échiquier politique international, a porte JBA au pouvoir. Il faut aller au delà de ces personnages pour comprendre pourquoi « L’héritage de la tyrannie est un poison que chacun respire et dans son euphorie ou dans son désespoir, la foule devient capable d’accueillir n’importe quel prophète, n’importe quel imposteur ». De grâce, un peu plus d'altitude dans vos analyses. Pitié pour les gens qui réfléchissent et souffrent en silence de leur impuissance en face de la misère humaine. Entretenue, organisée et commercialisée.
Kool Groove
Posté le 02/04/2011 10:53:03
« L’héritage de la tyrannie est un poison que chacun respire et dans son euphorie ou dans son désespoir, la foule devient capable d’accueillir n’importe quel prophète, n’importe quel imposteur ». Truer words have seldom been spoken. Cette dynamique nous a donné un Jean-Bertrand Aristide... et maintenant nous menace d'un Sweet Micky. La vigilance n'a jamais été le fort de mes frères Haitiens.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n