iciHaïti - PAP : Activités pré-carnavalesques, 6 blessés et 1 mort (bilan définitif)

iciHaïti - Social : De plus en plus difficile de vivre illégalement en République Dominicaine

iciHaïti - Cap-Haïtien : Le propriétaire de «Centrale Bank Borlette» abattu par balles

iciHaïti - Sécurité : Vers le retour des bornes d’incendie dans la zone métropolitaine

iciHaïti - TNH : Concours de Bandes à pied


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping…

Haïti - Économie : Près de 70% des tenanciers de borlette refusent de payer leurs redevances

Haïti - Croix-des-Bouquets : Ouverture de la Maternité de l’hôpital Foyer Saint Camille

Haïti - Politique : Le Président Moïse rencontre une délégation de haut niveau de l’ONU

Haïti - Social : Rationnement d’électricité, 2 morts et 5 blessés à Lascahobas


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Le Commissaire du Gouvernement critique les arrestations parfois «rocambolesque» de la PNH
10/01/2019 09:22:43

Haïti - Justice : Le Commissaire du Gouvernement critique les arrestations parfois «rocambolesque» de la PNH
Dans une lettre datée du 8 janvier adressée au Directeur Général de la Police National d’Haïti (PNH) Michel Ange Gédéon, Paul Eronce Villard, le nouveau Commissaire du Gouvernement et Chef du Parquet de Port-au-Prince, lui rappelle que plus de 80% de la population carcérale du pays est en détention préventive prolongée et que ce « n’est pas seulement le fruit de l'inaction et du non-traitement des dossiers par certains magistrats et parquetiers dans les délais impartis, mais dépend parfois des arrestations rocambolesques orchestrées par la police, notamment, “les arrimages” où les gens sont arrêtés sans se soucier de leur implication véritable dans les faits reprochés. »

Expliquant qu’afin de combattre la détention préventive prolongée il entend insister sur les mesures suivantes :

« 1 - Le respect des Droits et de la Dignité de la personne humaine lors des arrestations ;

2 - Le renforcement du système de renseignement de la police aux fins de procéder à l'arrestation des vrais coupables ;

3 - L’inscription obligatoires des mains courantes des commissariats de toutes les personnes appréhendées ;

4 - Le refus de recevoir en garde à vue les personnes déjà déférées au Parquet ou aux juridictions de Paix, nonobstant les cas exceptionnels ;

5 - Le déferrement au Parquet des personnes gardées à vue dès 11h30 a.m. tous les jours, pour faciliter leur audition conformément à la procédure de comparution immédiate, tracée par la loi du 6 mai 1927 ;

6 - Le respect du délai de la garde à vue suivant les prescrits de la Constitution ;

7 - La rédaction succinte de procès-verbaux facilitant le déferrement rapide des dossiers aux organes compétents ;

8 - La rédaction régulière des rapports dur l'ordre, la situation sécuritaire et le déferrement au Parquet des délinquants ayant rapport avec la grande criminalité dans la juridiction. »


À cette fin, il demande au Commandant en Chef de la PNH d’accorder une dispense spéciale à tous les responsables des commissariats de sa juridiction, pour permettre leur participation à une importante réunion sur la question de la détention préventive prolongée, qui se tiendra le vendredi 11 janvier au Parquet.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


DHS
Posté le 10/01/2019 16:33:59
Bravo Monsieur Villard ! C'est une très bonne initiative. Le pays a réellement besoins des gens comme toi, dans le cadre de la bonne marche de cette institution. Continuez sur cette lancée et ne te laisse pas influencer par qui que ce soit. Que Dieu te protège et qu'il te bénisse.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n