iciHaïti - Basketball : Visite du Ministre au camp de l'Association BAL

iciHaïti - Canada : L’Ambassadeur Frenette en fin de mission s’entretien avec Moïse

iciHaïti - Social : Gabriela Clesca Vallejo élue Miss Univers Haiti 2019

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Remise d’une ambulance à Cornillon Grand Bois

iciHaïti - Digicel : Formulaire d'applications «Konbit Pou Chanjman» disponible jusqu’au 31 juillet


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping

Haïti - Politique : Intervention du Chancelier Edmond au Conseil de Sécurité de l’ONU

Haïti - Grand’Anse : Lancement de la 1ère Édition de l’Université d’été

Haïti - Ounaminthe : Nouveau Centre de santé pour les femmes enceintes

Haïti - FLASH : Bonne nouvelle, le Chili accorde un sursis de 90 jours avant les déportations


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Importants dégâts, au moins 4 morts et 21 blessés lors des manifestations
08/02/2019 08:13:40

Haïti - FLASH : Importants dégâts, au moins 4 morts et 21 blessés lors des manifestations
Jeudi, répondant à l’appel de l’opposition, plusieurs milliers de personnes sont descendu dans les rues de Port-au-Prince. Plusieurs villes de province entre autres : Gonaïves, Mirebalais, Jacmel, Cap-Haitien entre autres ont connu également une importante mobilisation. Les manifestants dont beaucoup de jeunes très motivés, lançant des slogans hostiles au Gouvernement, brandissant pancartes et branches d’arbres réclamait en vrac le départ du Président de la République, le procès PetroCaribe, des emplois, à manger ou protestait contre la vie chère et la corruption entre autres…

Les manifestations ont provoqué la paralysie des activités commerciales et autres, les écoles, banques, magasins, supermarchés et stations services ayant gardé portes closes.

Au cours de la journée, plusieurs manifestations ont connu des épisodes de violences lors d’affrontement avec les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et à plusieurs reprises,tiré à balles réelles en l'air pour disperser les manifestants.

Des barricades de pneus usagés enflammés, de pierres et d’objets divers ont été dressées sur certaines rues et avenues de Port-au-Prince où les manifestants ont incendié au moins trois véhicules et attaqué à coups de pierre plusieurs entreprises privées et institutions publiques.

De Delmas 30 jusqu'à Pétion-ville des individus non identifiés ont brisés les vitres de plusieurs magasins, vandalisé des véhicules et tentés de piller un centre commercial…

Sur la route de Delmas des véhicules ont été incendiés ainsi qu’un commerce « Chez Yvette ».

À Lalue, le bureau de l’Immigration et le local d’une succursale de la Digicel ont subit des dommages par jets de pierres.

Un camion a été incendié à l'angle 95 (Route de Frères)

Pétion ville :
2 voitures ont été brûlées dans une maison de Pétion-ville, après que les manifestants aient forcés le portail ;

Au moins 4 autres véhicules ont été incendiés par les manifestants ;

Plusieurs commerce ont essuyé des jets de pierre ;

Des manifestants ont tentés d'incendier une maison de transfert et aussi de mettre le feu à une station-service.

La police aa fait usage de grenades lacrymogènes sur les manifestants qui ont réagi en brûlant des pneus et en lançant des pierres sur des commerces et des bureaux fermés ;

Mirebalais :
Des affrontements violent ont eu lieu entre la PNH et des manifestants armés à Mirebalais après que la PNH ait lancé des gaz lacrymogènes pour disperser des individus qui tentaient de bloquer la RN#3 avec des pneus enflammés. Bilan partiel des affrontements, 9 policiers et une dizaine de blessés chez les manifestants.

Bilan humain partiel :
Jeudi soir, Gary Desrosiers, Porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a communiqué un bilan partiel officiel faisant état de 2 personnes tués, 15 policiers ont été blessés et de nombreuses arrestations…

Ont rapporte également de sources diverses non officielles, au moins une vingtaine de blessés chez les manifestants (bilan partiel) : 5 à Port-au-Prince, 2 dans les Nippes, 4 lors des manifestations à St Marc et aux Gonaïves, 10 à Mirebalais et au moins 4 morts.

TB/ PI/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jaguar
Posté le 08/02/2019 19:40:37
Tout cela est le fruit de parachutage présidentiel. Je crois que L'OEA, particulièrement les USA doivent savoir que cette méthode est contreproductive a tous les niveaux de la société, lorsqu'une majorité n'a pas vote un Président [hors sujet]Je crois que monsieur Jovenel Moise devrait se montrer raisonnable et sage face a cette situation proche de destruction de notre société, et démissionner.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n