iciHaïti - Politique : Le Sénat vote une proposition de loi sur le Konpa !

iciHaïti - Digicel : Lancement de la Promotion estivale «Kado Sou Kado»

iciHaïti - Basket 3X3 : Copa Hispaniola 2019, Haïti termine 4e

iciHaïti - Santé : Début de la campagne de vaccination nationale

iciHaïti - AVIS : Intervention de la BRH sur le marché des changes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping

Haïti - Choléra : Une étude recommande à l’ONU d’adopter des mesures d’assistance pour les victimes

Haïti - Culture : J-4, 7ème Édition du Festival du tourisme éco-montagne à Vallue

Haïti - AVIS : Bourses pour jeunes handicapés, appel à candidatures

Haïti - Football : Wilde-Donald Guerrier n’est plus au FK Qarabag


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La communauté internationale se positionne sur la crise en Haïti
11/02/2019 10:04:11

Haïti - FLASH : La communauté internationale se positionne sur la crise en Haïti
Le Core Group (composé de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, des Ambassadeurs d'Allemagne, du Brésil, du Canada, d'Espagne, des États-Unis d'Amérique, de France, de l'Union Européenne et du Représentant spécial de l'Organisation des États Américains) prend note des revendications exprimées par les manifestants depuis le 7 février 2019.

« Le Core Group déplore les pertes en vie humaines et les dégâts matériels occasionnés par les inacceptables actes de violences qui ont eu lieu en marge des rassemblements, tout en saluant le professionnalisme dont a fait preuve la Police Nationale d'Haïti dans son ensemble.

Les membres du Groupe appellent les acteurs de la société haïtienne et en premier lieu les dirigeants du pays, à engager un dialogue constructif et inclusif afin d'identifier et mettre en œuvre des solutions réalistes et pérennes à la crise politique et économique dans laquelle Haïti est actuellement plongée. À cet égard, le Groupe encourage le gouvernement à accélérer ses réformes structurelles visant à promouvoir une meilleure gestion des ressources de l'État, améliorer les conditions de vie de la population en précarité, lutter contre les disparités, et favoriser le climat d'investissement pour stimuler le développement des secteurs productifs, seuls à même de catalyser la croissance du pays.

Réitérant le constat que dans une démocratie, le changement doit se faire par les urnes et non par la violence, le Core Group exhorte le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif à collaborer afin que la loi électorale ainsi que la loi de finances pour l'exercice fiscal 2018-2019 soient adoptées et promulguées dans les meilleurs délais. Ce n'est qu'au travers de ces actions que les scrutins prévus par la Constitution pour octobre 2019 pourront se dérouler de façon libre, juste et transparente, et qu'un vide institutionnel sera évité.

Les membres du Core Groupe encouragent les acteurs de la vie politique, et notamment les formations politiques, à tout mettre en œuvre pour que les femmes et hommes soient des partenaires égaux dans le processus de développement démocratique et la construction d'une nation haïtienne unie, forte et inclusive. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Sasaye
Posté le 12/02/2019 08:11:35
Le CORE GROUP n'a pas de leçons à donner à Ayiti. Chacun de ces pays doit corriger ses propres déboires. L'Allemagne pratique la Xénophobie qui empêche l'intégration des autres citoyens de la terre dans la nation germanique. Le Bresil bascule dans le fascisme. L'Espagne n'a pas géré la crise de la Catalogne. Le Canada est encore en proie aux problèmes de l’indépendance du Québec et de l’émancipation de ses autochtones. Les Etats-Unis exercent le racisme institutionnel et l'hégemonie impérialiste avec un président schizophrène. La France a enregistré plus de casse que nos manifestants. Et surtout! Tous ces pays soutiennent le président autoproclamé, illegal et inconstitutionnel du Venezuela. Cela constitue deux poids et Deux mesures.
Gc
Posté le 11/02/2019 11:26:33
Tant que le peuple ne s'unira pas pour construire son avenir, il n'aura jamais de Paix. S'il pense que c'est en changeant de Président qu'il va sortir de la crise, cette génération passera et la misère continuera. En Haiti il n'y a pas d'opposition il y a que la division. Tout peuple divisé contre lui-même sera détruit. [hors sujet]
jcr
Posté le 11/02/2019 10:21:10
Qu’est-ce que le Core Group ne comprend pas à la cause de la crise et des turbulences qu’elle occasionne? Ne parle t-il aucune langue que nous haïtiens nous parlons? Que faut-il pour que vous compreniez que tant que Jovenel restera au pouvoir il y a aura d’autres actes aussi regrettables que ceux qui se sont passés. Mais qu’est-ce que vous ne comprenez pas? On en a marre de vos solutions toutes faites. Elections n’équivaut pas a démocratie ni en Haïti, ni chez vous avec les gilets jaunes ou en Angleterre avec ceux qui contestent le referendum du Brexit. [hors sujet]. Sachez que votre soutien à Jovenel et le fait que vous n’ayez qu’une chose en tète : les futures élections bidons à n’en plus finir, sont les principales causes
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n