Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Arrestation d’Edner Désir pour faux kidnapping

iciHaïti - Japon : Aide post-séisme de 1,41 million de dollars

iciHaïti - PNH : 2 braqueurs assassins tués

iciHaïti - Insécurité : Le Ministre de la Culture condamne les actes de terreur au Village de Noailles

iciHaïti - Île-à-Vache : 2 Jamaïcains arrêtés pour trafic de stupéfiants


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #575

Haïti - ONU : Le mandat du BINUH renouvelé mais réduit par la Chine

Haïti - FLASH : Le secteur du transport en commun annonce un arrêt de travail illimité

Haïti - Politique : Intervention du Premier Ministre Henry à l’ONU


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Entre suspicion et espoir, une victoire qui divise...
07/04/2011 09:59:02

Haïti - Politique : Entre suspicion et espoir, une victoire qui divise...
Les secteurs politiques et professionnels en Haïti sont partagés entre suspicion et espoir, devant la victoire de Michel Martelly aux élections présidentielles. Certains dirigeants de ces secteurs estiment que Michel Martelly n'apportera pas de changement dans les conditions de vie de la population, d'autres lui donne le bénéfice du doute avant de prendre position.

L’économiste Camille Chalmers, de la Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA) considère que la victoire de Michel Martelly, verra la mise en œuvre d’une politique, qui sera l’extension des options qui ont gouverné le pays ces dernières années. Il estime que le nouveau Président n'a pas de « réponse » pour obtenir le respect des droits fondamentaux des citoyens, ajoutant que Michel Martelly gouvernera « sous le diktat de la communauté internationale. » Chalmers reproche notamment au Président élu l’absence « de réponses concrètes pour le respect des droits fondamentaux des citoyens ».

Evans Paul, le porte-parole de la plateforme politique Alternative invite à adopter « une attitude d'observation avant de statuer sur la nature du nouveau régime ». Observer ceux qui veulent le soutenir [Martelly] et ceux qui ont des réserves, pour voir si ces personnes se mobiliseront dans l'opposition ajoutant que « Chacun doit agir selon sa conscience ». Il affirme qu’il faut respecter le choix du peuple et souhaite que le nouveau Président d'Haïti, puisse faire face à ses responsabilités et s’entoure d’hommes et de femmes qualifiés comme collaborateurs.

Chavannes Jean Baptiste, leader du Mouvement paysan Papaye (MPP) espère maintenant « que Michel Martelly respectera ses promesses » Selon lui, le nouveau président « devra indiquer clairement sa volonté de soutenir le secteur agricole par rapport à l'agriculture industrielle. »

Plus catégorique, Jean Baptiste Osnel, porte-parole national du mouvement paysan Tet Kole Ti Peyizan Ayisyen (Union des Petits Paysans Haïtiens) ne se fait pas d’illusion l’arrivée de Martelly au pouvoir ne changera rien, « Il n'y aura pas de changement dans la vie de la population. »

Les membres de la communauté haïtienne du sud de la Floride sont aussi partagés devant la victoire de Michel Martelly.

« Le peuple a voté et c'est ce qui doit être respecté [...} c’est la personne que le peuple a élu pour diriger le pays » a déclaré Charles Robes, prêtre catholique de l'archidiocèse de Miami [une communauté d'un demi-million de fidèles]. Il est convaincu que les Haïtiens « doivent saisir cette opportunité » et ne pas tenir compte [avant d’en savoir plus] des opinions qui disent que le nouveau Président a peu de compétences pour diriger le destin d’Haïti, exprimant son désaccord face à ceux qui affirment que cette élection va polariser la société haïtienne.

Un avis loin d’être partagé par Jean Robert Lafortune, Président de la Haitian-American Grassroots Coalition, activiste haïtien et membre de la diaspora aux Etats-Unis qui a déclaré suite à cette élection « ce n’est pas un bon jour pour Haïti » rappelant que «...cette élection qui a été imposée par l’ONU et les États-Unis », pour l’activiste, ces institutions ont forcé la volonté de la Nation et on ne peut pas parler d'une nation souveraine ou d’une victoire démocratique, car ces élections « ont été payées et achetées par les États-Unis. » ajoutant sur un ton ironique « Cette élection est une comédie, remportée par le comédien Martelly, qui sait comment jouer »...

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Désolé il n'est plus possible de réagir à cet article


Doles Pierre
Posté le 07/04/2011 22:37:28
@Clip a écrit : «...Et l'aider en lui exprimant des doutes positifs. Sa mission est quasi-impossible, il est tenu à l'impossible, et nous devons tous l'y aider. Nous sommes tous dans le même bateau, il est le capitaine, ramons dans le même sens, et ne bloquons pas l'hélice avec nos haïtianeries habituelles.» -- Mon dilemme est que Je suis parmi ceux là qui ont rejeté la dernière campagne électorale, ce qui rend sa présidence illégale à mes yeux. Cependant, Je ne souhaite pas vraiment mon pays à l'échec. Je n'ai aucun problème à appuyer le gars s'il est synonyme de réussite pour mon pays. Mais la question est de savoir où tracer la ligne? Devons nous tous résigner au fait que c'est l'orientation que notre pays devrait prendre? Voici quelques-uns des éléments qui ont contribué à l'élection de Michel Matelly: l'immoralité, l'ingérence étrangère, la corruption et la résignation. Tous ces obstacles vous énoncent un lendemain meilleur?
jojo
Posté le 07/04/2011 19:44:27
Au nom de Mme Mirlande H.Maniguat, je vous felicite et que le grand Dieu tout puissant surveille Haiti (Le pays de Dessalines).
Doles Pierre
Posté le 07/04/2011 19:26:07
@Kool Groove a dit : «.... J'ai constaté que les grands esprits se retrouvent le plus souvent dans ma ligne de pensées. That does not by any means make you any les sophisticated. En me lisant, tu t'es dis : « This guy gets on my nerve. I am going to give him a hard time for no reason. » C'est pas de ta faute, c'est le fardeau de l'ayitianisme.... le sort de Sysiphe.. .as it were. » Est ce en esprit d'infériorité que nous avons toujours besoin de nous vanter? Peut-être que vous vous êtes piégé du même sort dont vous m'accusez... l'ayitianisme? J'avoue que Je voulais bien vous taquinner, mais pas pour la raison citée. J'ai voulu tout simplement attaquer la connaissance pour en tirer profit. You must not have so thin a skin. I think we're on the same page here... just different approach.
Fermin
Posté le 07/04/2011 19:14:07
Mes frères et sœurs, donnez une chance au pays, il est élu à peine, vous commencez à dire qu´il va rien faire pour le pays, je reprends la phrase de @CLip notre cher Président M.Martelly n'est pas plus incompétent pour être Président que MM. JC Duvalier et JB Aristide. je me réjouis que Martelly ait été élu avec une marge assez confortable pour que tout le monde s'incline devant sa victoire et s'abstienne de la contester. la seule chose Il faut qu'on s'unisse aux cotès de Martelly, l'encourager à s'entourer d'une équipe compétente. Il faut empêcher le parlement de jouer ses petits jeux minables pour bloquer la nomination du futur premier ministre et paralyser davantage le pays. [hors sujet] je l'aime pour sa sinceritè. yo di ou se yon presidan ( cheche ) fe yo wè ke ou kapab fe lot bon bagay.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n