iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 membres du gang de Vitelhomme

iciHaïti - 18e anniversaire : Commission Nationale des Marchés Publics (Vidéo, intervention du P.M.)

iciHaïti - Pétion-ville : Arrestation à Pernier d’une femme membre d’un gang

iciHaïti - Social : Aide aux familles déplacées de Savanne-Pistache

iciHaïti - Éducation : Installation de 5 nouveaux cadres au Ministère


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Environnement : Prévision climatique pour Haïti (novembre à janvier 2023)

Haïti - RAPPEL : Paiement d’un salaire complémentaire obligatoire

Haïti - Social : Sauvetage de 79 migrants haïtiens au large de Lake Worth (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Social : Trafic d'haïtiens en Amérique du Sud
10/04/2011 08:11:02

Haïti - Social : Trafic d'haïtiens en Amérique du Sud
Le Service Jésuite aux Réfugiés et Migrants (SRJM) a dénoncé l'existence d'un réseau de trafic d'haïtiens en Amérique du Sud, ayant comme porte d'entrée l'Équateur ou le Chili.

L'haïtien Wooldy Edson Louidor, coordonnateur régional de plaidoyer et de communication d'Haïti du SRJM pour l'Amérique latine et les Caraïbes a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse qu'ils ont documentés des cas d'haïtiens qui ont été abandonnés au Pérou ou qui sont arrivés au Brésil, après être entrés par l'Équateur.

« Il y a un réseau international de trafiquant d'haïtiens qui opère depuis Haïti, l'Équateur... » a souligné Louidor.

Fernando León, coordonnateur national de l'Équateur du SRJM a déclaré la semaine dernière que 33 Haïtiens âgés de 18 et 23 ont été libérés, ils étaient enfermés dans une maison, ne pouvaient sortir et devaient faire les tâches ménagères. Ils sont arrivés en Équateur avec la promesse qu'ici ils seraient en mesure d'étudier, León dénonce une « nouvelle forme d'esclavage ».

Le représentant du SRJM indique que les gouvernements devraient mener une stratégie régionale visant à faire « une distinction entre les auteurs et les victimes, à punir les auteurs et protéger les victimes » vue la croissance des réseaux en Amérique du Sud.

Louidor indique qu'avant le tremblement de terre de janvier 2010, il y avait environ 75,000 haïtiens en Amérique latine et que ce nombre est en augmentation, même si il y a aucun chiffre précis, car ils traversent les frontières de façon irrégulière, ce qui rend le calcul difficile.

Selon le SRJM la plupart d'entre eux quitte Haïti par la République dominicaine ou Cuba et vont en Amérique du Sud via l'Équateur et le Chili, et passent ensuite dans d'autres pays comme le Pérou, le Venezuela et le Brésil en quête de travail. Avant les haïtiens allaient en Guyane française pour la facilité de la langue, mais maintenant ce pays a durci sa politique d'immigration, voila pourquoi ils sont à la recherche de nouvelles destinations comme le Brésil.

Pour terminer Louidor signal que le Brésil a également durci sa politique d'immigration envers les haïtiens qui sont considérés comme des « criminels », plutôt que de leur fournir de l'aide humanitaire... Tandis que León, salue les efforts du gouvernement équatorien dans le traitement des haïtiens en proposant la création d'un « visa humanitaire » pour ceux qui fuient le pays pour des question économiques.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Enfin
Posté le 10/04/2011 09:20:35
Il ya des qui ne sont que des campagnes de dénigration en vue de se faire une notoriété ou de se faire passer pour humaniste. Ce sont des opportunistes qui ne font qu'attendre des petits cas comme ça pour augmenter leur capital politique. Des haitiens de 18 a 23 ans se font abandonnes dans une maisons ca n'a pas de sens, ce sont des adultes, si c'était des enfants ça aurait été autre chose. Et puis Il faut que Wooldy soit en mesure d'avancer des données scientifiques, il n'arrive meme pas a donner des chiffres du nombre d'haitiens qui augmentent en Amerique du sud depuis le séisme du janvier 2010. Les Haitiens ont le droit d'aller chercher un avenir meilleur si ça semble ne pas aller bien chez eux. M Wilson esseyez d'être plus claire et d'être plus logique dans les informations que vous divulguez!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n