iciHaïti - Sécurité : 10 nouvelles voitures équipés de radar routier à la DCPR

iciHaïti - Collège de France : Leçon inaugurale de l’écrivaine haïtienne Yanick Lahens

iciHaïti - Tourisme : Accueil des nouveaux étudiants de l'école Hôtelière du Sud

iciHaïti - Sécurité : Le nouveau Premier Ministre a.i s’est réuni avec les membres du CSPN

iciHaïti - Diplomatie : Formation de deux jeunes Ambassadeurs de la Caricom


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - PetroCaribe : L'ex-Président du Sénat Desras, accuse la BRH

Haïti - Cuba : 25ème anniversaire du groupe vocal haïtien «Desandann»

Haïti - Économie : Nouveau record, l’inflation accélère et atteint 17% en février 2019

Haïti - Spirit Airlines : Fin des vols directs vers Cap-Haïtien


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Gouvernement va emprunter 229 millions de dollars au FMI
08/03/2019 07:37:34

Haïti - FLASH : Le Gouvernement va emprunter 229 millions de dollars au FMI
En réponse à une demande des autorités haïtiennes, une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par Chris Walker s'est rendue à Port-au-Prince du 25 février au 8 mars 2019 pour discuter de l'appui du FMI aux mesures visant à réduire la pauvreté, encourager la bonne gouvernance, relancer la croissance et stabiliser la situation économique du pays. À la fin de la visite, Walker a publié la déclaration suivante:

« Je suis heureux d’annoncer que, pour soutenir le Gouvernement et le peuple haïtiens, le FMI, le Gouvernement haïtien et la Banque de la République d’Haïti (BRH)) sont parvenus à un accord entre les services du FMI concernant un prêt concessionnel de 229 millions de dollars US à Haïti, à un taux de 0% sur trois ans. Cet accord devra être approuvé par le Conseil d’administration du FMI, qui devrait examiner la demande d’Haïti dans les prochaines semaines.

« L’accord auquel nous sommes parvenus vise à aider Haïti à surmonter son état fragile actuel et à atténuer les difficultés des plus vulnérables. Nous avons fermement placé la protection sociale au centre de l'accord et, une fois que les mesures convenues auront été appliquées avec succès, les plus pauvres d'Haïti seront parmi les premiers à en bénéficier de manière tangible. Le programme prévoit des fonds pour diverses mesures de protection sociale, allant de l’alimentation scolaire aux transferts en espèces ciblés, en passant par des fonds destinés au logement social.

« La priorité a également été donnée à la lutte contre la corruption et à l’amélioration de la gouvernance. Le FMI soutient l’objectif du gouvernement de réforme de l’État. Dans son accord, il a défini des objectifs mesurables pour renforcer cette lutte dans le but d'injecter une plus grande transparence dans la gestion des finances publiques, l'administration des impôts et des recettes ainsi que le contrôle des dépenses.

« Pour permettre à Haïti de retrouver la stabilité macroéconomique, le prêt à Haïti représente 100% du quota et les fonds seront versés sur les trois années du programme, qui est soumis à des examens réguliers du Conseil d'administration et du personnel.

« Le prêt est offert dans le cadre de la Facilité de Crédit Élargie (FEC) du FMI, qui permet de prêter à des taux préférentiels et vise à stabiliser l’économie haïtienne en faisant baisser son déficit budgétaire et en gérant sa dette, tout en protégeant les plus pauvres du pays.

« La visite comprenait également les consultations au titre de l’article IV du FMI, ou son examen régulier de la santé de l’économie du pays. La croissance réelle reste proche de sa moyenne sur quatre ans de 1,5%. Le pays a été confronté à de graves problèmes de financement alors que les turbulences politiques ont découragé les investissements privés et limité les actions visant à mettre en œuvre les réformes budgétaires nécessaires. »


NOTE :Les communiqués de presse de fin de mission incluent les déclarations des équipes de personnel du FMI qui transmettent les conclusions préliminaires après une visite dans un pays. Les opinions exprimées dans cette déclaration sont celles des services du FMI et ne représentent pas nécessairement les vues de son Conseil d’Administration. Sur la base des conclusions préliminaires de cette mission, le personnel préparera un rapport qui, sous réserve de l'approbation de la direction, sera présenté au Conseil d'administration du FMI pour discussion et décision.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


majestik
Posté le 08/03/2019 19:31:05
Le «Fuck Mother International» (FMI) prête 229 millions de dollars à Haïti pour je cite: « L’accord auquel nous sommes parvenus vise à aider Haïti à surmonter son état fragile actuel et à atténuer les difficultés des plus vulnérables. Nous avons fermement placé la protection sociale au centre de l'accord et, une fois que les mesures convenues auront été appliquées avec succès, les plus pauvres d'Haïti seront parmi les premiers à en bénéficier de manière tangible. Le programme prévoit des fonds pour diverses mesures de protection sociale, allant de l’alimentation scolaire aux transferts en espèces ciblés, en passant par des fonds destinés au logement"... Savez vous combien a empoché le « Fuck Mother International » de la crise Greque? La dette totale de la Grèce envers le FMI est actuellement de 24 milliards d'Euros. Leur seule vision est d'appauvrir un peu plus Haïti comme ils ont fait avec le continent Africain. Réveillez vous cette institution ne prete pas l'argent pour le développement de quoi ce soit mais au contraire un empire de la misère [hors sujet]
Jean
Posté le 08/03/2019 08:47:29
229 millions pour enrichir Jovenel Moise et consorts pendant que le peuple croupit dans la misère noire.
pipo
Posté le 08/03/2019 08:34:21
Je ne sais pas si je doit me réjouir ou commencer a pleurer. Je m'explique, si le gouvernement utilize ces fonds pour construire des infrastructures, a la prochaine manifestation les anarcho-populistes vont les détruire et brûler. Si le gouvernement utilise ces fonds pour renflouer le deficit de l'EDH, ce sera de l'argent jeter dans un trou sans fond. En conclusion, de l'argent qui s'envolera en fumée, les fumées des anarchos, et les fumées des générateurs, de la fumée, des bourrasques de feus et de gaspillages.[hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n