iciHaïti - Environnement : Le Ministère en tournée dans plusieurs départements

iciHaïti - RD : Les américains aident les dominicains à renforcer leurs frontières

iciHaïti - Économie : «Task force» sur les prix des produits de première nécessité

iciHaïti - Culture : 10ème Édition du festival interculturel «Kont anba tonèl»

iciHaïti - NATCOM : Problème de stabilité du réseau dans certaines zones


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : Haïti est une menace pour la zone Caraïbe selon l’opposition !

Haïti - Économie : Bientôt les Bons du Trésor accessibles à tous

Haïti - Justice : La CSC/CA révèle que le Sénat a également géré des fonds PetroCaribe

Haïti - Élections : Jovenel Moïse va rencontrer Léopold Berlanger


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Haïti classé dernier de la zone Caraïbes et Amérique latine pour le droits des femmes
08/03/2019 09:43:21

Haïti - Politique : Haïti classé dernier de la zone Caraïbes et Amérique latine pour le droits des femmes
Le nouvel indice, présenté dans le rapport de la Banque Mondiale « Les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2019 : une décennie de réformes », publié fin février 2019, évalue les étapes importantes de la vie professionnelle d’une femme, du premier emploi à la pension de retraite, ainsi que les protections juridiques associées à chacune de ces étapes. Les données couvrent une période de dix ans, et chacun des 187 pays analysées a été notée en fonction de 8 indicateurs.

Dans ce nouvel indice, Haïti obtient un score général de 58.17 sur 100 et se classe 157e au monde sur 187 pays et dernier dans la zone Caraibes et Amérique latine, derrière la Dominique (score 62.5)

Comparativement notre voisin dominicain obtient un score général de 88.57 sur 100 et se classe 43e au monde sur 187 pays et 5e dans la Caraibes et Amérique latine derrière Saint-Lucie (89.38), Equateur 89.38), Paraguay 94.38 et le Pérou (95.00)

Le classement mondial est dominé par la Belgique, le Danemark, la France, la Lettonie, le Luxembourg et la Suède qui obtiennent un score de 100/100.

Les 3 pires pays au monde sont le Soudan (186e 29.38) , les Émirats Arabes Unis (186e avec 29.28) et l'Arabie saoudite (187e avec 25.63)

Résultats par indicateur (plus le score est haut moins les contraintes sont grandes pour les femmes)

1) Déplacement : Indicateur qui examine les contraintes de circulation
Haïti : 50/100 - République dominicaine 100/100

2) Démarrer un emploi : Indicateur incidence des lois qui influencent les décisions des femmes de vouloir travailler
Haïti : 50/100 - République dominicaine 100/100

3 ) Rémunération : Indicateur qui analyse les mesures législatives et réglementaires concernant le salaire des femmes
Haïti : 75 /100 - République dominicaine 75 /100

4) Mariage : Indicateur qui évalue les contraintes juridiques liées au mariage
Haïti : 40 /100 - République dominicaine 100/100

5) Enfants : Indicateur qui analyse les lois qui affectent le travail des femmes après avoir eu des enfants
Haïti : 20 /100 - République dominicaine 60/100

6) Diriger une entreprise : Indicateur qui analyse les contraintes auxquelles sont confrontées les femmes qui démarrent et dirigent une entreprise
Haïti : 75 /100 - République dominicaine 100/100

7) Gestion des Actifs : Indicateur qui analyse les différences entre les sexes en matière de propriété et d’héritage
Haïti : 80 /100 - République dominicaine 100/100

8) Pension/ retraite : Indicateur qui évalue les lois qui influent sur l’importance de la pension d’une femme
Haïti : 75 /100 - République dominicaine 75/100

Le rapport souligne que droit des femmes au travail progresse tout en reconnaissant que les obstacles demeurent nombreux selon les pays.

Par ailleurs, ce vendredi 8 mars, célébration de la Journée internationale des femmes, les Nations Unies en Haïti réitèrent leur soutien aux efforts du Gouvernement d'Haïti pour promouvoir l’égalité de genre et la participation des femmes dans la vie publique, que ce soit au niveau politique, social ou économique, ainsi que pour éradiquer tout type de violence faite à l'égard des femmes, laquelle affecte au moins une femme sur quatre en Haïti.

Le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes a retenu le thème national « Lapè ak prwogrè/devlopman se zafè fanm yo tou » (La paix et le progrès/développement est aussi l'affaire des femmes)

« La famille des Nations Unies en Haïti est aux côtés des haïtiennes et des haïtiens pour accomplir les Objectifs de Développement Durable et l'objectif d'Haïti de devenir un pays émergent à l'horizon 2030, ce qui représente l'engagement d'Haïti auprès de ses enfants et de ses petits-enfants pour un futur meilleur. La réalisation de ces objectifs n'est possible qu'avec une réelle égalité de genre et la participation des femmes […] », a souligné Mamadou Diallo, le Représentant Spécial adjoint du Secrétaire Général, Coordonnateur Humanitaire et Coordonnateur Résident des 19 agences, fonds et programmes des Nations Unies en Haïti.

La famille des Nations Unies en Haïti soutient les autorités et leurs partenaires dans une série d'activités de sensibilisation et de formation qui se dérouleront du 8 mars au 3 avril, Journée Nationale du Mouvement des Femmes Haïtiennes et invite à la réflexion sur le rôle des femmes comme acteurs clefs du développement durable. Selon les études de différentes agences de l'ONU, les pays qui investissent dans la participation réelle des femmes et des filles à la vie sociale, économique et politique deviennent plus prospères et plus résilients pour faire face aux risques naturels et d'autres crises.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n