iciHaïti - Humanitaire : Vers l’amélioration des réponses du secteur sécurité alimentaire au pays

iciHaïti - Centre d’Art : Inscriptions ouvertes pour la seconde session 2019

iciHaïti - Carifesta XIV : Haïti brille fièrement dans toutes les catégories

iciHaïti - Patrimoine : 3 ans pour restaurer une robe de l’époque du roi Henry 1er, à voir au MUPANAH

iciHaïti - CARIFESTA XIV : La communauté des handicapés en Haïti, fièrement représentée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Gold Cup : Une facture de plus de 1,2 millions de dollars qui a payé ?

Haïti - Politique : 12 Sénateurs s’opposeraient au nouveau Gouvernement

Haïti - Coupe du Monde Brésil 2019 : Tournée nationale pour la sélection masculine U-17

Haïti - FLASH : La Motion de mise en accusation du Président Moïse est rejetée


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Christophe Aristide Jr., ASEC de Grand Ravine, tué par balle
15/03/2019 08:55:27

Haïti - Sécurité : Christophe Aristide Jr., ASEC de Grand Ravine, tué par balle
Mercredi après-midi, Christophe Aristide Junior, Administrateur de Section Communale (ASEC) de Grand Ravine, qui s’était rendu au Parquet de Port-au-Prince apporter son soutien a des personnes de sa zone arrêtées illégalement, a été atteint d’une balle à la tête en sortant du Parquet.

L’incident s’est produit alors qu’il régnait dans la zone du Bicentenaire (Boulevard Harry Truman) une situation de haute tension où des individus armés du Gang de « Ti Je » tentait d’entrer de force dans le Palais de Justice, pour tenter d’exfiltrer Emmanuel Ulysse alias « Bawon » le numéro 2 du Chef de Gang « Ti Je », qui était auditionné au Parquet.

Une tentative qui a échoué grâce aux agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) qui se sont courageusement et fermement opposés à cette tentative.

Régissant à cette mort soudaine, de Christophe Aristide Junior, victime collatérale de l’insécurité croissante dans la capitale, l’Administration Communale de Port-au-Prince dans une note « adresse ses plus sincères condoléances aux proches de M. Christophe Aristide Junior. Elle profite de l'occasion pour condamner fermement cet acte criminel qui, encore une fois, vient ternir l'image et les valeurs fondamentales de notre société où le respect de la vie humaine devrait être la norme.

L'Administration Communale de Port-au-Prince renouvelle toute sa confiance en la Police Nationale d’Haïti, garante de la sécurité des vies et des biens, pour rétablir un climat plus sécuritaire et faire baisser la criminalité sur le territoire national. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Louis Jr
Posté le 15/03/2019 09:25:47
Une victime de l'ignorance et de l'incompétence des autorités judiciaires.Les juges ont très mal agi dans ce dossier, ces derniers auraient dû savoir que la présence de cet individu en plein parquet de Port-au-Prince représentait un risque majeur pour la sécurité du public et des mesures spéciales auraient dû être prises afin de contrecarrer les incidents qui ont eu lieu. Le parquet aurait pu procéder par voie de video. une méthode utilisée quand il y a risque d'évasion ou de danger qui évite de faire sortir le prévenu de son lieu de détention. Il comparait à distance. De prime abord, la prévention est une arme efficace contre la criminalité .
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n