iciHaïti - ENARTS : Reprise des cours après deux ans de dysfonctionnement

iciHaïti - Londres : Laurent Lamothe intronisé au Panthéon de la renommée 2019

iciHaïti - Insécurité : Un employé de la voirie assassiné à Port-au-Prince

iciHaïti - Sécurité : Au moins 100 morts par balles en 3 mois !

iciHaïti - Vaudou : Carl-Henry Desmornes nouveau Chef suprême National


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : 50 Boat-people haïtiens interceptés au Nord de Cap-Haïtien

Haïti - Politique : Vers l’amélioration des conditions d’entraînement des sportifs de haut niveau

Haïti - JO 2020 : Le Japon aux côtés de nos athlètes Olympiques

Haïti - Fête des mères : Vibrant hommage du Premier Ministre à toutes les mamans haïtiennes


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le PM et son Gouvernement interpellés par 70 députés
16/03/2019 11:20:59

Haïti - FLASH : Le PM et son Gouvernement interpellés par 70 députés
Suite à l’interpellation par le Sénat, mardi 12 mars, du Premier Ministre Jean Henry Céant et de deux de ses ministres Jean Roudy Aly (Justice) et Raynaldo Brunet (Intérieur) prévu pour le mercredi 20 mars https://www.haitilibre.com/article-27168-haiti-flash-le-pm-et-deux-ministres-sous-le-coup-d-une-interpellation-du-senat.html c’est au tour de 70 députés de la Chambre basse de demander l’interpellation du Gouvernement de Jean-Henry Céant.

Lettre de demande d’interpellation des députés :

« Port-au-Prince, le 14 mars 2019

Monsieur Gary Bodeau
Président de la Chambre des Députés
En ses bureaux.-

Monsieur le Président,

Les [70] Députés signataires de la présente, s’empressent de vous demander d’interpeller le Gouvernement de Jean-Henry Céant, le lundi 18 Mars 2019, à 10h00 a.m. conformément au règlement intérieur de la Chambre des Députés et de la Constitution du 29 mars amendée, pour les motifs suivent :

1. Le non-respect de sa Politique Générale ;

2. La situation sociale, économique et politique du pays, due
notamment à la dépréciation de la gourde, s'est aggravé. La faim et la misère au niveau des couches les plus vulnérables de la population se sont généralisé ;

3. Le Gouvernement a été complètement passif face aux désordres enregistrés dans le pays du 6 au 16 février 2019, symbolisant une instabilité politique néfaste au bien-être de la population ;

4. Le Gouvernement est incapable de sécuriser le territoire, rétablir la paix dans les rues, améliorer les conditions de vie de la population, soutenir la production nationale et mettre le pays sur la voie du développement ;

5. Les initiatives du Gouvernement en matière de justice s'apparentent à des manœuvres en vue de bloquer le procès PetroCaribe et la nécessaire lutte contre la corruption ;

6. La dislocation par rapport aux principes de la Solidarité Gouvernementale ;

7. Aucun budget n'a été élaboré en vue de l'implémentation des mesures adoptés par le Gouvernement qui devraient soulager la souffrance de la population ;

Ainsi, Honorable Président, qu'il vous plaise de tenir la Séance d'interpellation du Gouvernement à la date susmentionnée. »


Suite à cette demande, le Député Gary Bodeau a informé dans une lettre le Premier Ministre de son interpellation :

Lettre de Gary Bodeau au Premier Ministre :

« Monsieur Jean Henry Céant
Premier ministre d'Haïti
En ses bureaux


Monsieur le Premier ministre,

Conformément aux dispositions des articles 129-2, 129-3, 129-4, 129-5, 129-6, 156 et 161 de la Constitution de 1987 amendée, j’ai l’avantage de vous annoncer votre interpellation et celle de votre Gouvernement. Cette mesure fait suite à la demande d’un groupe de soixante-dix (70) députés.

Dans cette perspective, accompagné de votre cabinet ministériel, il vous est demandé de vous présenter à la salle de séance de la Chambre des députés, le lundi 18 mars 2019, à 10 heures du matin.
Veuillez recevoir, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma plus haute considération.

Gary Bodeau
Président de la Chambre des députés »


Toutefois, cette interpellation devra avoir lieu à une autre date, le Premier Ministre Céant se trouve actuellement en voyage officiel au Maroc où il participe à l’invitation du Roi Mohammed VI au Forum Crans Montana qui réunit 170 pays du 14 au 17 mars sur la péninsule du « Rio de Oro » dans la ville de Dakhla (Sahara occidental) où il en profitera pour discuter avec le Roi notamment d’un projet de construction d’usine d’engrais en Haïti.

Jean-Henry Céant, qui fait l'objet de deux interpellations au Parlement, sera de retour au pays dans la soirée du mardi 19 mars et ne pourra au mieux que se présenter au Sénat le 20 mars comme convoqué, sauf demande de report de sa part…

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27168-haiti-flash-le-pm-et-deux-ministres-sous-le-coup-d-une-interpellation-du-senat.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ernst2Noy
Posté le 19/03/2019 17:08:56
La nature est un véritable vengeur, elle est, tout simplement, en train se venger d'un PM qui devrait être aux côtés du président pour planifier le pays, mais qui s'érige en opposant et cherche à trahir le Président qui se trouve déjà entre l'enclume et le marteau. Ça c'est pas trop mal ! Ce n'est que le revers de la médaille !
Fanfan
Posté le 17/03/2019 07:25:49
Le parlement haïtien est un cancer chronique pour le pays.
Claudy
Posté le 17/03/2019 01:24:33
Bonjour, c'est ça la politique quand on veut faire cavalier seul avec un groupe des menteurs en oubliant qu’il a été nommé par le président et ratifier par les parlementaires, cela est de bonne guerre c'est ça la politique et la démocratie.
Rey
Posté le 16/03/2019 16:21:18
Je pense que certain Sénateurs et Députés ne voient pas les choses du pays comme tout le monde. Il est impossible pour un Premier Ministre de résoudre les difficultés du pays. Si les députés et Sénateurs veulent critiquer, ils doivent critiquer les groupes de l'opposition qui détruisent les business du pays et mettent beaucoup d'haïtiens sans emplois...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n