iciHaïti - Bahamas : Deux haïtiens face à la justice à Freeport

iciHaïti - AVIS PNH : 13,000 candidats convoqués à l’épreuve intellectuelle

iciHaïti - Saint-Marc : ONAFanm va accorder du crédit à plus de 1,000 petites marchandes

iciHaïti - Sports : La firme taïwanaise OECC demande de dégager la cour du stade Sylvio Cator

iciHaïti - Léogâne : Succès du Festival de Rara


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : Des containers ont quitté sans inspection le terminal du port de Lafiteau

Haïti - PetroCaribe : La CSC/CA ne pourra pas remettre son rapport d’audit à la date prévue

Haïti - Économie : 2ème journée du Sommet International de la Finance consacrée à l’Agri-Tourisme

Haïti - FLASH : Sénatus révèle l’existence de relations entre le Sénateur Delva et le Chef de Gang Arnel


+ de nouvelles



Haïti - Environnement : Accès à l’eau potable à tous les haïtiens d’ici à 2030
24/03/2019 09:57:23

Haïti - Environnement : Accès à l’eau potable à tous les haïtiens d’ici à 2030
Vendredi dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Eau, célébrée en Haïti autour du thème « Tout moun dwe jwenn dlo », le Ministre de l’Environnement, Joseph Jouthe, s’est joint à la Direction Nationale de l'Eau Potable et de l'Assainissement (DINEPA), pour sensibiliser tout un chacun sur les enjeux cruciaux relatifs aux ressources en eau et à la nécessité d’en faire une gestion durable, en vue de faciliter un accès équitable à toute la population haïtienne.

En cette circonstance, le Ministre Jouthe a fait le constat de la disponibilité des ressources hydriques en Haïti soulignant « Le problème de la disponibilité de l’eau dans le pays, n’est ni un mauvais sort, ni une punition des loas ou celle de Dieu, c’est surtout le résultat de la dégradation de l’environnement et celle des bassins versants accélérée par le changement climatique. »

Toutefois, Jouthe reconnait que la problématique de la gestion des ressources en eau nécessite une approche intégrée incluant à la fois les acteurs étatiques et la population. À cet effet, il promet de continuer à œuvrer, de concert avec la DINEPA et les partenaires techniques, en vue du traitement des bassins hydrographiques et favoriser ainsi l’augmentation de leur couverture végétale concluant « Pou tout moun jwenn dlo fòk tout moun sansibilize, pou tout moun ka aji, »

Guito Édouard, le Directeur Général de la DINEPA, a fait remarquer que le thème de cette année va en ligne droite avec les objectifs de son institution qui travaille d’arrache-pied, afin de permettre à Haïti d’atteindre l’un des Objectifs de Développement Durable (ODD) : « Garantir à tous les haïtiens, l’accès à l’eau potable, d’ici à 2030 ».

Parallèlement, il reconnait que beaucoup reste à faire, confiant cependant, qu’armé de bonne volonté, son équipe parviendra à combler graduellement les besoins en eau des populations urbaines et celles des endroits les plus reculés du pays…

Mentionnons que diverses activités (conférences-débats, causeries, visites guidées) sont prévues dans tout le pays, à travers les Directions Départementales de l’Environnement et les Offices Régionaux d’Eau Potable et d’Assainissement (OREPA). Ces activités visent particulièrement les écoles, les organisations communautaires et les autorités locales.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


clavreul
Posté le 25/03/2019 11:02:01
L’eau est au cœur de toutes les préoccupations des haïtiens. Toutefois, il s’agit de bien gérer l’eau qui nous vient du ciel. C’est dans ce contexte que Mr Edouard Guito de la DINEPA affirme que le Gouvernement doit tout faire pour atteindre les ODD pour 2030 dans le domaine de l'eau. Et cela est possible pour une grande partie du pays. Retenir l’eau par la réalisation de lacs collinaires est une partie de la solution et un devoir pour les générations actuelles et futures. L’eau cause aussi régulièrement des dégâts lors des ouragans et des inondations majeures qu’ils provoquent et notamment aux Gonaïves. Ces drames pourraient être évités en créant dans la région un grand nombre de lacs collinaires [hors sujet] Quant à la sensibilisation des populations au reboisement dans tout le pays, elle est le moteur de la restauration de l’environnement. Tout un chacun peut y participer en semant en avril des graines comme on sèmerait du maïs. En observant la régénération naturelle, certaines graines n’ont pas besoin de passer par la pépinière c’est le cas de l’acajou, du bayaonde et de l'acacia auriculiformis...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n