iciHaïti - Politique : Le Sénat vote une proposition de loi sur le Konpa !

iciHaïti - Digicel : Lancement de la Promotion estivale «Kado Sou Kado»

iciHaïti - Basket 3X3 : Copa Hispaniola 2019, Haïti termine 4e

iciHaïti - Santé : Début de la campagne de vaccination nationale

iciHaïti - AVIS : Intervention de la BRH sur le marché des changes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping

Haïti - Choléra : Une étude recommande à l’ONU d’adopter des mesures d’assistance pour les victimes

Haïti - Culture : J-4, 7ème Édition du Festival du tourisme éco-montagne à Vallue

Haïti - AVIS : Bourses pour jeunes handicapés, appel à candidatures

Haïti - Football : Wilde-Donald Guerrier n’est plus au FK Qarabag


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La PNH arrête 4 présumés Chefs de Gang
07/05/2019 08:25:02

Haïti - FLASH : La PNH arrête 4 présumés Chefs de Gang
Le Weekend passé (4-5 mai), lors d’opérations anti-gang, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a procédé à l’arrestation de 4 présumés Chefs de Gang dans la région de Jérémie (Dépt. Grand’Anse). Ont été arrêté : Jacquelin Bernard (23 ans), un présumé Chef gang de La Saline, Montoute Hilaire et Marcelin Dady, deux présumés Chefs de Gangs de Cité Militaire et Dieumaître Benjami un Chef de Gang de Jérémie qui avait permis aux 3 autres Chefs de Gang arrêtés, de se réfugier dans la région, selon des sources policières.

Si l’arrestation de 4 Chefs de Gang est un pas dans la bonne direction, nul ne sait combien de Gangs sont en activités en Haïti. Rebel Dorcénat, un membre de la Commission Nationale de Désarmement de Démobilisation et de Réinsertion (CNDDR), a déclaré lundi sur les ondes d’une radio de la capitale « Nous avons répertorié jusqu'à présent 76 Gangs à travers le pays et nous n’avons pas encore terminé […] », précisant que les effectifs de ces gangs armés varient entre 10 et 350 hommes…

Si la Commission, qui attend toujours un budget, affirme avoir déjà eu des échanges avec plus de 70% des Chefs de Gangs identifiés, Rebel Dorcénat souligne que si ces derniers se disent ouvert à déposer les armes, ils se montrent très exigeant et posent leurs conditions, entre autres et non la moindre, l’impunité pour eux et leurs hommes de mains. Ce que la Commission, qui n’est pas la justice, ne peut leur promettre souligne Rebel Dorcénat, qui ne se fait pas d’illusion, conscient que ce n’est pas la Commission qui résoudra le problème de la prolifération des armes en Haïti, estimant que la solution à ce problème prendra du temps…

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


J-B
Posté le 08/05/2019 01:11:37
Utiliser des armes obligatoirement nécessite des catouches; ou des balles; ma question: Qui fournit ou fournissent aux gangs de telles munitions? Pourquoi le Gouvernement autorise-t-il de ports ou douanes privés dans le Pays? Que tous les ports, s'il y en a de privés soient contrôlés par le ministère des affaires intérieures et de la sécurité.; je pense que c"est important de contre§oser la frontièr dominicano-haïtienne
lg
Posté le 07/05/2019 16:23:17
il y a une autre facon de voir la solution du probleme des bandes armees. Il faut regarder la solution du probleme a sa source. Il faut cibler les fournisseurs d armes et ceux , les memes, qui alimentent ce reseau pour defendre des interets egoistes, d ordre poltique ou financier. Tant qu on ne fait qu arreter ces hommes de main, le probleme restera entier. Puisque la meme misere continuera d offrir des clients pour le renouvelement du personnel de ces bandes armees , etant donne qu elles existent pour servir l interet de personnes qui ont de l argent et du pouvoir politique.
franky
Posté le 07/05/2019 11:37:03
Je vais dans le même sens qu'Eagleview d'utiliser les bandits dans dans les champs de plantation et dans le nettoyage des rues.
Eagleview
Posté le 07/05/2019 09:35:47
Le gouvernement doit penser et agir vite. Ces hommes là vont être relachés sous peu par la police et le system judiciaire et parce qu'ils sont des amis des Sénateurs et les bourgois du pays. Il y a un autre problème parce que le pays n'a même pas assez de prison pour garder ces hommes. Pourquoi le parlement ne passe pas une loi ou les criminels et les prisonniers en general sont utilisés pour aider à la preparation de la terre pour agriculture, nettoyer les rues de la capitale, planter les terres, reboisser les terres, aider à la construction des maisons pour les plus démunies. Ces hommes n'ont rien à faire donc mettez-les au service du pays. Cela aiderait à denombrer le nombre de prisoniers et au lieu de rester sans rien faire, ils aideraient au developpement du pays. Y-a -t-il des hommes compétents dans ce pays qui peuvent utiliser les matières grises pour relever le pay de ces cendres? Il faut qu'on apprenne à ulitiser ce qu'on a pour avancer.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n