iciHaïti - Politique : Wyclef Jean s’engage aux côtés des soudanaises pour la liberté

iciHaïti - Sécurité : 27 accidents au moins 188 victimes

iciHaïti - «TNH-Festi 40 ans» : Méga concert annoncé

iciHaïti - FLASH : Ouverture du 13e Festival Haiti en Folie, spectacle gratuit (Montréal)

iciHaïti - Technologie : 2ème Édition du Sommet sur l’Éducation et la Technologie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Économie : Baisse de 1.2% de l’indice d’activité économique

Haïti - Espagne : Au moins 10 bourses seront accordées à des jeunes universitaires haïtiens

Haïti - Grand-Goâve : Blackout, un Groupe électrogène de l’EDH confisqué par la population

Haïti - FLASH : Le dangereux Chef de Gang Arnel enfin capturé par la PNH !


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Plus de 250 Champs Écoles Paysan en Haïti
07/05/2019 10:41:50

Haïti - Agriculture : Plus de 250 Champs Écoles Paysan en Haïti
Le Ministère de l’Agriculture avec l'assistance technique de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a fait de l'approche Champ École Paysan (CEP) une démarche privilégiée de vulgarisation agricole pour Haïti parfaitement adaptée aux pratiques caractérisant l'agriculture haïtienne. 8 ans après l'introduction de cette approche, plus de 250 CEP sont installés un peu partout sur le territoire national.

Avec plus de 14 thématiques différentes abordées telles que : les techniques d'Agriculture de Conservation et les techniques d'agriculture sur les terres en pente, la multiplication et l'utilisation de semences améliorées, le stockage de semences agricoles, la transformation de produits agricoles, entre autres, les Champ École Paysan en Haiti ont le mérite de proposer des réponses variées aux problèmes les plus couramment rencontrés dans l'agriculture haïtienne. Les premiers bénéficiaires sont les agriculteurs pour qui l'expérience s'avère une innovation véritablement salutaire.

Des paysans reconnaissent que les résultats obtenus dans les CEP leur ont fait prendre conscience que leurs « terres étaient anémiées » avant d'adopter et mettre en œuvre les bonnes pratiques agricoles. « Nous nous sommes rendus compte qu'il fallait nourrir la terre afin qu'elle puisse nous nourrir davantage, pour faire plus de profits […] Nous ne comprenions pas ce que nous faisions avant. Notre travail et nos efforts étaient tout bonnement vains […]

Les paysans témoignent de leur satisfaction légitime. « Avant le CEP, lorsque nous plantions une marmite de haricots, nous n'en récoltions que 5, parfois 6, alors que maintenant, avec les pratiques du CEP, pour une marmite de haricots plantée, nous en récoltons pas moins de 15 »

« Le fait d'inciter les gens à travailler ensemble rappelle la façon de faire de nos grands-parents dans les konbit » souligne Robert Joseph Sylvestre, le Directeur Départemental Agricole du Centre. Au sein du CEP, qui n'est autre qu'un espace de pratiques, d'échanges de connaissances et d'apprentissage collectif, les paysans haïtiens se réfèrent à leurs propres pratiques qu'ils apprennent à développer avec la méthodologie inhérente à l'approche, afin de mettre en valeur leurs terres.

Les paysans, à l'instar de ce qui se pratique dans les autres Champs Écoles Paysan, apprennent ensemble pour ensuite répliquer ce qu'ils ont appris. Des journées CEP sont organisées, où les agriculteurs viennent discuter des difficultés rencontrées et partager les façons dont ils les ont surmontées.

Toutefois, malgré l'intérêt des paysans et les résultats relativement probants, les CEP souffrent d'un manque d'harmonisation dans leur mise en place par différents partenaires. D'où la nécessité d'institutionnaliser cette approche afin de la rendre pérenne.

Le guide des CEP en cours d'élaboration par le Ministère en collaboration avec la FAO, devrait donner les orientations en vue de leur mise en place et de leur gestion.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


marie-ange
Posté le 16/05/2019 22:26:45
Bravo on se réjouit de telle initiative le pays en a besoin le premier de sortir les paysans de la misière
Sasaye
Posté le 08/05/2019 07:59:32
Très bonne mesure! Cette approche peut servir à moderniser les pratiques de notre paysannerie, améliorer leur situation économique et augmenter la production agricole, donc, l'économie nationale.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n