iciHaïti - Festivités : Calendrier des fêtes champêtres dans le Nord

iciHaïti - Tourisme : La Ministre Myriam Jean optimiste

iciHaïti - AVIS : Mesures relatives à l’annulation des frais de virements à travers le SPIH

iciHaïti - Insécurité : Des hommes armés s’emparent d’une ambulance

iciHaïti - Environnement : Corridor Biologique de la Caraïbes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 4 juillet 2020

Haïti - Éducation : Fonds d’appui de 7 millions de dollars du PME

Haïti - FLASH : Dates de reprise des activités scolaires et universitaires

Haïti - AVIS de recherche : L’enquête sur l’assassinat de deux jeunes danseurs, sur le point d’être bouclée


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : 101 personnes sont mortes en 3 mois victimes des violences
08/05/2019 10:57:20

Haïti - Sécurité : 101 personnes sont mortes en 3 mois victimes des violences
La population haïtienne livrée à elle-même assiste impuissante à la montée de l’insécurité dans le pays. Chaque jour, des morts violentes par balles ou à l’arme blanche sont enregistrées. Pour la période allant de janvier à mars 2019, 101 personnes ont perdu la vie dont 13 policiers (+ 2 en avril), soit en moyenne 33 personnes par mois révèle le dernier rapport du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) intitulé « Situation chaotique des droits humains en Haïti et banditisme d’État »

Selon la RNDDH, les chefs de gangs exposent ouvertement leur puissance de feu affirmant qu'elles dépassent de loin celles de l'institution policière.

Dans son rapport le RNDDH dresse un bilan détaillé et glacial de la situation de violence que traverse Haïti, avec tous les détails résultant de ses enquêtes de terrain.

Le RNDDH dénonce également les pratiques de la compagnie EDH) qui « Dans plusieurs régions du pays, comme à Carrefour-Feuilles et dans le village de Dieu, la société EDH a recours à des hommes armés pour inciter la population à payer sa consommation d’électricité. »

Les espaces accueillant les hôpitaux et centres de santé ne sont pas protégés. Des cas d’agression à l’encontre de médecins ou de personnes admises pour recevoir des soins sont aujourd’hui légion

Le RNDDH estime que de janvier 2019 à nos jours, aucune mesure concrète n’a été prise par les autorités concernées en vue d’assurer la sécurité des citoyens, d’améliorer la situation socioéconomique du pays et de respecter, de manière générale, les droits humains en Haïti. Du plus loin que se souviennent les haïtiens, le pays n’avait jamais été à un niveau aussi bas tant en matière d’insécurité, de corruption au sein des institutions étatiques et de délinquance d’Etat qu’en matière de pauvreté.

Télécharger le rapport complet pour tous les détails (PDF en français) : https://www.haitilibre.com/docs/3-Rap-Situation-des-DH-3Mai192.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Lucile
Posté le 08/05/2019 15:10:44
Pas de petrole en vue. Donc personne n'en parle, ni s'en émeut. Une honte
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n