Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Arrestation d'un membre du gang de Canaan

iciHaïti - Bahamas : Suivi du dossier des 17 victimes décédées du naufrage

iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 membres de «400 Mawozo»

iciHaïti - Belladère : 3 malfaiteurs arrêtés

iciHaïti - Social : Journée Internationale de la Jeunesse


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #880

Haïti - Culture : 3ème Édition du Concours National de Dissertation, inscriptions ouvertes

Haïti - Cité-Soleil : Récits terrifiants de 52 femmes et filles victimes de viols collectifs (enquête)

Haïti - FLASH : Résultats détaillés du bac unique (2021-2022) pour 4 départements (par siège, école, série et matière)


+ de nouvelles



Haïti - Jacmel : Des jeunes bénévoles nettoient le marché de fer
19/04/2011 10:27:21

Haïti - Jacmel : Des jeunes bénévoles nettoient le marché de fer
En vue de commémorer la Journée mondiale du service des jeunes, le Centre de Réflexion d’Éducation et de Débat (CRED) a organisé un week-end d’activité du vendredi 15 au dimanche 17 avril 2011, à travers trois principales villes du pays, notamment la ville de Jacmel, la Gonâve et Port-au-Prince. Des séances de sensibilisations et des actions bénévoles ont été réalisées dans ces grandes villes du pays avec l’appui de plusieurs centaines de jeunes, étudiants, écoliers, l’association des petits commerçants et des membres d’organisations de jeunes de ces régions.

Une opération de nettoyage d’ordures et des déchets a été lancée très tôt dans la matinée de dimanche au niveau du marché de fer de Jacmel [un patrimoine historique], par plusieurs centaines de jeunes bénévoles avec le support du ministère des travaux publics de transport et communication (MTPTC), la Mairie et les Sapeurs Pompier de la ville, dans l’objectif de commémorer la journée mondiale du service des jeunes dans la cité d’Alcibiade Pommayrac.



Malgré les pluies diluviennes, qui se sont abattues sur la ville pendant la journée, les jeunes se sont montrés déterminés pour nettoyer le marché de Jacmel, envahi par des montagnes de fatras et de débris en décompositions qui rendaient l’environnement insalubre.

Dans une interview accordée à Haitilibre, Nickenson Saint-Jean, le Vice-président du CRED, qui avait laissé la capitale Port-au-Prince, pour venir participer à cette activité, a fait savoir que « la Journée mondiale du service des jeunes est célébrée depuis dix ans à travers plus d’une centaine de pays dans le monde et qu’Haïti est le premier à commémorer cette date dont le CRED est le principal initiateur [...] Le nettoyage du marché de Jacmel, permettra aux marchands de vivre dans un environnement sain et de maintenir le marché de fer de la ville propre » ajoutant que « cette activité vise également à développer chez les jeunes un sentiment de citoyenneté et de responsabilité vis-à-vis d’Haïti »

Le numéro deux du CRED, dit « constater un refus chez la majorité des jeunes à servir le pays. Les notions d’éducation civique, qui ne sont pas enseignées de nos jours dans les écoles, pourraient être l’une des causes de ce manque de civisme chez nos compatriotes haïtiens. » Il annonce pour les prochains jours, une campagne de sensibilisation et d’encadrement au niveau d’organisations et d’associations de jeunes afin de les encourager à participer davantage dans le développement du pays.

À noter, qu’une semaine avant cette activité, l’association des petits marchands et détaillants du marché de Jacmel, avait organisé un mouvement de protestation durant lequel, il avaient planté plusieurs dizaines de bananiers dans les ordures qui se trouvaient aux abords du marché en signe de protestation, contre l’inaction des autorités municipales de la ville qui restent les bras croisés face à l’insalubrité dans laquelle se trouve le marché de fer...

Selon les explications fournies par Ronald Andris, le Maire adjoint de la commune, « la mairie de Jacmel confronte actuellement de sérieuses difficultés économiques ce qui l’empêche de rémunérer les membres du personnel et de payer trois mois d’arriérés de salaire, un problème qui a des conséquences énormes sur le bon fonctionnement de la mairie. »

HL/ Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Muscade
Posté le 19/04/2011 13:40:12
L"agriculture avant tout. c'est un excellent travail ... Cette participation des jeunes pour le nettoyage de la ville de Jacmel qui est à present sur la voie du progrès pour le redressement de la zone. Bravo Jacmel !... Beaucoup d'autres ville d'Haiti l'imiteront .
pipo
Posté le 19/04/2011 11:00:15
Ramassez et jetez tout dans la rivière et organisez une autre journée pour nettoyer la plage. Les mairies travaillent mais bêtement faute de moyens. Au moins la population réalise que l'environment est malsain.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n