Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Concours : 46ème Édition du Prix littéraire Henri Deschamps est lancé

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Libération d’un otage des mains de ses ravisseurs

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (mars 2021)

iciHaïti - Concours : Liste des finalistes du concours de dissertation et d'éloquence

iciHaïti - Concours jeunes leader : Liste des 10 jeunes qualifiés pour la 2ème phase


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #386

Haïti - Santé : La Ministre de la Santé veut un autre vaccin qu’AstraZeneca

Haïti - Économie : Sommet international de la Finance et Fintech, Inscriptions ouvertes

Haïti - Environnement : Avis d’inondation levé, mais la prudence reste de mise


+ de nouvelles



Haïti - Washington : Première journée de Michel Martelly, tous les détails
20/04/2011 09:49:49

Haïti - Washington : Première journée de Michel Martelly, tous les détails
Michel Martelly est en visite à Washington pour une visite de trois jours avec un agenda très chargé. Voici en détails, le déroulement de sa première journée de travail.

« ...nous avons commencé à établir des contacts avec les partenaires d'Haïti, nous sommes parti avec une délégation qui représente l'équipe qui va marcher avec la présidence Martelly [...] nous avons fait des rencontres avec différentes institutions, des institutions qui par le passé, ont toujours assistés le pays, nous ont encadré et qui parfois ont été déçu par le manque de résultats [...] Aujourd'hui, la raison qui me fait dire que c'est un grand jour, c'est que nous avons commencé à vendre et à construire une confiance, une autre image d'Haïti... Devant la nécessitée de trouver de l'argent pour faire le travail qu'il y a à faire en Haïti, nous avons mis également devant ces gens la nécessité ; de changer la façon, de ce que nous faisons avec leur argent, pour arriver à un développement durable, de tel sorte que l'assistanat, dans le lequel nous vivons et dont nous sommes dépendant, dans le long terme s'arrête [...] que nous fassions des investissements sérieux avec l'argent de ces institutions [...] de telle sorte, que le développement et la croissance économique puisse se faire pour mener à un développement durable, pour qu'un jour nous puissions devenir moins dépendant financièrement.

Dans ce sens nous avons rencontré le Président de la Banque Mondiale, monsieur Zoellick, nous avons discuté pendant près de 45 minutes. Dans mon équipe il y avait mon chef de cabinet Me Thierry Mayard Paul, mon conseiller en affaires juridique Gregory Mayard-Paul, nous avions également un entrepreneur qui est membre de la « American Chamber of Commerce » Daniel-Gérard Rouzier qui gère la Sun Auto, un conseiller dans les affaires économique Wilson Laleau qui a participé à la réunion.


Le Président Michel Martelly avec
Bob Zoellick, Président de la Banque Mondiale

...Je peux dire que cette réunion s'est bien passé et nous avons garanti et nous avons obtenu la garantie également, que les relations entre la Banque Mondiale et Haïti vont continuer dans le même sens. Nous leur avons demandé de m'aider à faire en sorte que nous obtenions des résultats concrets [...] J'ai également parlé des promesses que j'ai faites comme candidat : l'éducation gratuite, la relance agricole (banque de crédit agricole, relance de l'agriculture...) et comme troisième point, nous avons discuté de retirer les gens de sous les tentes [...] nous n'avons pas oublié de mentionner que tout est une urgence en Haïti, nous avons des problèmes d'eau potable, de santé, de sécurité, d'État de droit, d'autorité de l'État, de corruption, de transparence... Tous ces points ont été débattus dans la réunion avec le Président de la Banque Mondiale.

Ensuite, j'ai passé dix minutes en tête à tête, avec le Président de la Banque Mondiale, nous sommes entrés plus en détails sur certains points. Ce sont des engagements que nous avons prit l'un envers l'autre. J'ai également passé 10 minutes avec une représentante de la  World Food Programme. Nous avons abordé les problèmes de la crise alimentaire qui peut frapper Haïti, ainsi que de la hausse des prix des produits alimentaires. [...] nous avons discuté d'une certaine assistance qu'il pourrait nous apporter, dans le cas où Haïti serait touché par une crise de ce type.

Nous nous sommes ensuite rendu dans le bureau du Fonds Monétaire International (FMI), nous avons rencontré Monsieur Dominique Strauss Kahn et je peux dire que cette réunion s'est bien passé. Nous avons abordé cette réunion dans le même sens que la première, à l'exception que nous avons d’avantage parlé des programmes, que de projets, puisque le FMI a des programmes d'assistances [...] nous avons permis à « nos techniciens » : M. Wilson Laleau et M. Daniel Rosier, de prendre la parole. Encore une fois, nous avons prit des engagements les uns envers les autres [...] ensuite, ils nous ont invité à la Chambre de Commerce américaine où il y avait des hommes d'affaire, des entrepreneurs qui nous attendaient.

D'entrer de jeu, j'ai eu à m'adresser à la Chambre de Commerce. En résumé, le but de mon discours était de remettre les investisseurs en confiance. J’ai dis que j'ai promis du travail à la population et que ce travail ne peut venir que des investissements de l'étranger, de la diaspora. Nous leur avons promit la sécurité, les infrastructures qu'ils ont besoin, des avantage fiscaux, des garanties sur la propriété privée [...] Ils m'ont fait part de leurs intentions et de leur bonne volonté à apporter leurs expertises, leurs services, leurs entreprises en Haïti [...] il y avait des représentants de la Chambre de Commerce haïtiano-américaine (AMCHAM) présents [...] En fin de compte, nous avons parlé, en tête à tête, avec différents acteurs, des gens qui ont déjà fait des présentations de projet à Haïti et qui attendent des réponses affirmatives, qui ont l'espoir qu'ils pourront apporter ce qu'ils connaissent à Haïti et encore une fois, je leur ai promis que nous allons étudier comment ils pourraient aider Haïti. D'autre part, nous allons mettre sur pied une équipe qui aura pour but de détailler tous ce qu'il y a faire [...] l'intérêt demeure, l'intérêt du peuple haïtien.

Demain matin [mercredi], nous allons rencontrer la Secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton. Nous allons discuter des différentes façons pour améliorer les relations avec Haïti, surtout dans le domaine du développement et de la reconstruction. Une des questions que je compte aborder avec la Secrétaire d'État, c'est la diaspora haïtienne et le « Temporary protected status TPS » [...] qui permet aux haïtiens, qui ont fait le voyage après le tremblement de terre de travailler [aux États-Unis]. Nous allons mettre corps et âme pour défendre les haïtiens qui sont ici à l'étranger, qui bénéficient de ce statut, nous voulons remettre la diaspora en confiance [...] je discuterai aussi d’un dossier important : le rapatriement massif des ex-prisonniers haïtiens.

Demain [mercredi 20 avril] c'est le jour où devrait être proclamé les résultats des élections et la victoire de Michel Martelly comme prochain Président de la République, alors je vous dis, qu'une fois que les résultats auront été donnés, la réaction que vous devez avoir, si vous voulez fêter, c'est de commencer à prendre vos outils pour nettoyer le pays, pour commencer à travailler, c'est comme ça que je vois la victoire [...] structurez-vous, faites des comités de quartiers, des comités régionaux... [...] car je vais venir vous voir, c'est à vous de me dire ce que vous voulez, comment vous voulez avancer [...] comme Président, je suis votre serviteur. »


HL/ HaïtiLibre / Entrevue réalisée dans l’émission «Tribunal du soir» / Signal FM avec le Dr Harrison Ernest

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 21/04/2011 13:18:15
@citadelle -- J'ai déjà dit que la place d'Haiti sur l'échiquier international a été décidée au lendemain même du 1er Janvier 1804. Ce n'est nullement par hasard qu'un pays qui a joué le rôle de libérateur universel dès sa naissance, soit maintenant le «basket case» de cet hémisphère. Just because I am paranoid, does not mean they are not out to get me.
tiokap
Posté le 21/04/2011 11:41:36
Je suis entierement d'accord avec vous ™citadelle, toutefois, sachez qu'il n'est pas encore President. Attendons l'inauguration prévue pour le 14 mai pour voir comment ca ira. Bonne journée!
citadelle
Posté le 21/04/2011 09:36:45
Alors que tout le monde semble heureux de la rencontre du Président élu Michel Martelly avec madame Hilary Clinton, je tiens à souligner que Mme Clinton est le Secrétaire d'État, mais pas le président des États-Unis d'Amérique, l’homologue du Président Martelly est le Président Obama, et non madame Clinton. Tout comme le Canada, le Mexique et ailleurs après leurs elections, leurs personnes élues sont reçus par le locataire de la maison blanche, j'aimerais bien voir la même chose pour Haïti, cela n'est rien de trop compliqué, c'est juste une question de protocole. Pour toute réunion officielle avec le Secrétaire d'État d’un autre pays, le Gouvernement Haïtien va devoir aussi envoyer son Secrétaire d'État rencontrer son homologue étranger. En fait, je considére la présence du Président élu aux États-Unis comme un voyage d’affaires en guise de voyage officiel ou politique. Je peux vous sembler un peu trop exigeante, je ne le suis pas vraiment. Je suis tout simplement fatigué de constater le manque de protocole à l’égard des officiels de mon pays. Je comprends bien c’est un nouveau Président, surtout avec une équipe transitoire ; ceci n’empeche pas cela. Il est surtout important de bien commencer, car il peut tout aussi bien déterminer la fin de notre Présidence !
rey
Posté le 20/04/2011 21:10:35
Je suis fier de mon futur Président Michel Martelly, c'est un mouvement positif qu'il a fait, mais cependant cela ne devrait pas être le mouvement final, parce qu'il y a beaucoup d'autres pays amis d'Haiti qui devront être visité aussi dans le futur, tel que, Hong Kong, Cuba, la Chine, le Japon, le Brésil, le Vénézuela etc... presque tous les pays de l'Amérique latine et ceux de la Caraïbe. Ces visites enverront des signes positifs pour tous les haitiens dans le monde entier.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n