iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations

iciHaïti - Cinéma : «Douvan jou ka levé» de Gessica Généus remporte le Grand Prix du FIFAC

iciHaïti - Petit-Goâve : Un chauffeur de Taxi-moto tué et sa passagère blessée par balles

iciHaïti - Brésil 2019 : Victoire des Grenadiers [4-1] en match amical contre Desportivo


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Sécurité : 12 haïtiens en formation au Chili, comme formateurs de sapeurs-pompiers

Haïti - Crise : La Conférence Haïtienne des Religieux annonce une grande marche silencieuse nationale

Haïti - Météo : Petit-Goâve sous les eaux appelle au secours

Haïti - FLASH : Le Gouvernement haïtien demande une aide alimentaire d’urgence aux USA


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Les Stations d’essence dans les zones résidentielles, un danger pour la santé
20/05/2019 08:17:50

Haïti - FLASH : Les Stations d’essence dans les zones résidentielles, un danger pour la santé
L'Office de la Protection du Citoyen (OPC), tire la sonnette d'alarme devant la prolifération des stations d'essence dans les zones résidentielles, en passe de devenir un problème de santé publique.

L'OPC attire l'attention des Ministères de la santé publique, de l’environnement et des collectivités territoriales sur le fait que différentes études réalisées à travers le monde, démontrent que « le benzène, notamment contenu dans l'essence, serait un facteur de risque important de développement des leucémies et qu'un enfant dont le domicile familial se trouve à proximité immédiate d'une station service a quatre fois plus de risques de faire une leucémie en raison « des niveaux de benzène d'hydrocarbure n-hexane dans l’air, plus élevés dans les zones proches des pompes, en particulier lors des ravitaillements où ses composés polluants se dégagent dans l’atmosphère ».

Face à cette situation dans un souci faire respecter les principes-cadres relatifs aux Droits de l'Homme et à l'environnement selon lesquels, les États devraient « garantir un environnement sûr, propre, sain et durable afin de respecter et de protéger les droits de l'homme et de leur donner effet » l’OPC suggère à l'État haïtien de tenir compte des nombreuses études scientifiques qui toutes concluent « ne pas construire de station-service à proximité de logements d'école, de créche, de maison de retraite ou d' hôpitaux.

L'OPC recommande à l’État haïtien :

  • De faire le nécessaire pour immédiatement stopper toute construction en cours ou future, de station de services dans des zones réputées résidentielles ou à proximité de logements, d'école, de crèche, de maison de retraite ou d’hôpitaux ;
  • D’établir des normes de constructions de station d'essence à une distance d'au moins 300 mètres du logement le plus proche ;
  • D’exiger l'autorisation expresse de ces trois instances avant toute construction de station de service, après vérification du respect des normes, notamment celle de la distance d'avec les logements, par le service compétent de chacune des 3 instances concernées ;
  • Appliquer dans son entièreté la Déclaration adoptée par la conférence de Rio de Janeiro en juin 1992 notamment le principe 10 qui proclame que« La meilleure façon de traiter les questions d'environnement est d'assurer la participation de tous les citoyens concernés, au niveau qui convient » ;
  • Faire application des bonnes pratiques visées par l'article 2, alinéa 5 de la Convention internationale élaborée au sein de la Commission économique des Nations unies pour l'Europe, relative à l'information, la participation du public au processus décisionnel et l'accès à la justice en matière d'environnement, adoptée à Aarhus le 25 juin 1998, laquelle Convention stipule « lorsqu'un processus décisionnel touchant à l'environnement est engagé, le public qui est touché ou risque de l'être par les décisions prises en matière d'environnement, doit être informé de l'activité proposée, de son impact prévisible ainsi que de la procédure envisagée ».

L'Office de la Protection du Citoyen souligne que l'application de ces recommandations permettra à la population haïtienne d'évoluer dans une atmosphère propice à l'épanouissement et à la jouissance de ses droits à la santé et à un environnement sain.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Morane
Posté le 20/05/2019 12:05:25
Le plastique et le caoutchouc brûlés en plein air sont tout aussi mauvais pour l'environnement et la santé des humains mais je laisse aux scientifiques le soin d'en juger...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n