iciHaïti - Honneur et mérite : 40 ans de service dans la fonction publique haïtienne

iciHaïti - Cap-Haïtien : Membres de la Commission municipale

iciHaïti - Petit-Goâve : Don de la Fondation Réginald Boulos à l'hôpital Notre-Dame

iciHaïti - Politique : Un arrêté Présidentiel converti 141 cartels municipaux en «Commissions municipales»

iciHaïti - Miragoâne : Armes à feu saisies au port de l’Autorité Portuaire Nationale


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 10 juillet 2020

Haïti - FLASH : La Mairie de Petit-Goâve incendiée

Haïti - Diaspora : Message du Consulat d’Haïti a Miami

Haïti - AVIS : Digicel ajuste le prix de certains de ses plans prépayés


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Inquiétude à l’ONU sur la détérioration de la situation en Haïti
14/06/2019 09:40:54

Haïti - Politique : Inquiétude à l’ONU sur la détérioration de la situation en Haïti
Jeudi, l’Ambassadeur du Canada auprès des Nations Unies, Marc-André Blanchard, Président du Groupe consultatif « ad hoc » du Conseil économique et social des Nations Unies sur Haïti, a déclaré que son groupe s'inquiétait de la détérioration de la situation politique, économique et sociale en Haïti après son voyage dans le pays fin mai.

« Tous les gens que nous avons rencontrés en Haïti ont convenu que l'exclusion et les inégalités économiques sont les causes fondamentales de l'instabilité politique et de la détérioration de la situation en matière de sécurité » soulignant « il y a un lien direct entre la violence et le fait qu'il n'y a aucune perception d'un avenir économique pour beaucoup de gens. Le désespoir pousse les gens à la criminalité […]

Il y a une profonde crise institutionnelle, de gouvernance et d'État de droit qui découle d'une situation économique de plus en plus difficile, d'un processus politique bloqué et d'un sentiment omniprésent d'exclusion sociale » a déclaré Blanchard lors d'une réunion informelle au Conseil économique et social.

Blanchard a rappelé que les Nations Unies, qui sont en transition vers une présence sans maintien de la Paix en Haïti, devraient se pencher sur les causes profondes des problèmes dans le pays « Nous voulons nous assurer que nous ne traitons pas que certains des symptômes. Mais nous nous attaquons aux causes profondes des problèmes en Haïti. » soulignant que la violence des gangs en Haïti n'est pas poussée par les barrons de la drogue « Il semblerait que certains partis politiques et certaines parties du monde des affaires l'aient alimenté. Alors vous avez affaire à une situation complètement différente. »

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


ElGrande
Posté le 14/06/2019 13:56:28
Cette nouvelle doit réjouir énormément ses politiciens dites du secteur démocratique et nationalistes qui ont la nostalgie des occupations de 1994, 2004 et autres car ils sont pleins de contradictions et sans scrupules. Leurs feuilles de route n'est autres que de privatisé se qui ont commencé depuis plus de vingt ans. Délimiter et éliminer la sécurité pour nationalisé les groupes armés et promouvoir une occupation définitive au profit de leurs ambitions mesquines et néfaste pour le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n