iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Remise d’une ambulance à Cornillon Grand Bois

iciHaïti - Digicel : Formulaire d'applications «Konbit Pou Chanjman» disponible jusqu’au 31 juillet

iciHaïti - RD : Augmentation des déportations d’haïtiens en Juin

iciHaïti - Secondaire rénové : 128 correcteurs des Nippes et du Sud-Est en formation

iciHaïti - Social : Fin du programme «Kore Lavi» de l’USAID


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - AVIS : Concours de poésie et de fiction, appel à candidatures

Haïti - Cyclisme : 23 coureurs haïtiens se préparent pour le Championnat de cyclisme des Nations de la Caraïbe

Haïti - Nouveau Challenge CFU : Tirage au sort, nos jeunes Grenadières U-14 connaissent leurs adversaires

Haïti - FLASH : Michel-Ange Gédéon dénonce «les grands manitous» qui fournissent des armes...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : 27 écrivains haïtiens demandent la démission du Président Moïse
17/06/2019 10:51:07

Haïti - Politique : 27 écrivains haïtiens demandent la démission du Président Moïse
Dans une lettre ouverte, 27 écrivains haïtiens joignent leurs voix à celles qui demandent la démission du Président Jovenel Moïse. Lettre dont nous vous invitons à partager les principaux extraits.

Extraits de la lettre ouverte :

« Nous ne sommes pas d’accord avec la façon dont nous sommes gouvernés […] Le spectacle dégradant que le Président de la République, le Gouvernement et la majorité parlementaire donnent à la Nation et au monde est honteux. Nous vivons en direct la déroute d’un gouvernement dépassé, juste préoccupé à sauver ses privilèges et son butin mal acquis sur le dos de la Nation.

[…]

Dans la vie de chaque peuple viennent ces moments où il doit engager son histoire et son destin. Il est venu le temps du changement. Nous unissons nos voix à celles qui demandent la démission du Président de la République. Mais disons-le d’emblée, haut et clair, aucune transformation durable de notre société ne se fera sans que soient pris en compte les valeurs et les principes qui seuls peuvent assurer l'avènement d'une société plus juste, solidaire et fraternelle.

Aucune construction démocratique n’est possible en Haïti sans la réduction des inégalités, sans une nouvelle éthique et des moyens pour soutenir le service public dans la valorisation du bien commun.

[…]

Construisons un Gouvernement d’unité nationale. Construisons une stratégie prioritaire de redressement de l’État de droit. Cela fait des lustres que nous parlons de conférence nationale, d’états généraux. Mais rien de cela ne sera possible s’il n’y a pas de confiance autour de la table. Ayons le courage de dire tout haut là où le bât blesse. La méfiance, les jalousies, les rivalités, le marronnage, les soifs matérielles nous divisent et nous paralysent surtout. Construisons la confiance et la tolérance pour avancer vers des solutions qui nous ressemblent et nous rassemblent.

Le premier acte susceptible de restaurer la confiance est la tenue légitime du procès PetroCaribe. Une étape essentielle dans notre processus de transformation […] Et puis, préparons-nous à voter quand le temps viendra. Préparons-nous à voter dès aujourd’hui mais sur la base de politiques, de stratégies et de programmes d'intérêt national et local à l'édification desquels nous aurons contribué individuellement et collectivement, en particulier dans le cadre de nos organisations institutionnelles, professionnelles et communautaires.

[…]

Nous n’avons plus beaucoup de temps. Il n’est plus question de s’adapter vaille que vaille à un système qui ne fonctionne plus. Plus question de se taire et de faire semblant que les choses vont changer comme si cela allait de soi.

Nous écrivains Haïtiens voulons continuer d’être utiles à la Nation […] Nous voulons de vrais projets sociaux en faveur des populations vulnérables. Nous voulons des politiques publiques cohérentes favorisant la production nationale, l’investissement, l’éducation pour tous, les libertés individuelles, la liberté d’expression, la culture… Nous invitons chacun à jouer son rôle citoyen et à travailler à l’avènement de l’Haïti que nous voulons.

André Fouad
Anthony Phelps
Barbara Prezeau Stefenson
Béo Monteau
Dieulermesson Petit-Frère
Eddy Toussaint Tontongi
Elsie Surrénal
Evelyne Trouillot
Frankétienne
Faubert Bolivar
Gary Klang
Gary Victor
Guy Gérald Ménard
Guy Régis Jr.
Jacques Adler Jean Pierre
James Noël
Jean d’Amérique
Jean-Robert Léonidas
Makenzy Orcel
Mirline Pierre
Néhémy Pierre Dahomey
Kettly Mars
Lyonel Trouillot
Marie Andrée Etienne
Stephane Martelly
Verly Dabel
Yanick Lahens »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jeanjo
Posté le 18/06/2019 10:59:01
Je trouve la demande de demission justifiée car si le pays est ingouvernable il faut trouver une solution avec toutes les parties concernées par la crise. Le pays souffre trop de cette crise, il faut en finir d'une façon ou d'une autre.Il y a assez de ressources humaines pour bien mener les destinées de la nation. Il suffit de se mettre au travail ardemment pour refaire l'image du pays ici comme à l'exterieur. Tout le monde doit faire partie de la solution sans exclusion sous aucune forme. Merci
Roro
Posté le 18/06/2019 10:47:22
Je me demande pourquoi les 27 écrivains qui ce sont mis d'accord pour demander la démission du président de la république n'ont pas prit leur responsabilité et demander aux opposants étaux ennemis d'Haïti de laisse Haïti avancer. Je demande au groupe de 27 de mettre leurs compétences au profit du peuple haïtien et n'ont pour détruire Haïti merci .
Lolo
Posté le 18/06/2019 07:40:25
Vous ne pouvez pas trouver d'autres solutions que la démission du président [modération] ? Apres tant de démission et de coup d'état en Haiti ça n'a jamais changé les choses, trouvez d'autres moyens: vivons ensembles « l'Union fait la Force » [modération]
Jaguar
Posté le 17/06/2019 17:09:44
A mon avis, si monsieur Moise doit partir, il ne faudrait pas precipiter des elections, ni accepter que les vautours exterieurs viennent nous dire qu'il faut des elections dans l'immediat si nous voulons leurs aides. [hors sujet] Dans l'ensemble, je suis completement d'accord avec l'intervention des ecrivains du pays que d'autres secteurs devraient aussi appuyer, car a cette situation honteuse qui fait son chemin, nous ne devons plus rester zombifies et enfermes dans un monde sans verbe ni fait, alors que nous allons de plus en plus decrescendo pour atteindre la déchéance.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n