iciHaïti - Social : Bonne nouvelle, des livres en prêt au «BiblioTapTap»

iciHaïti - Social : Emmanuela Eva Michel couronnée Miss Haïti Caraïbes 2019

iciHaïti - Carifesta XIV : Succès de la soirée «Haïti Country Night»

iciHaïti - Social : Billy Phrison «Mister Haïti Francophonie 2019»

iciHaïti - Éducation : Résultats Nationaux des examens de 9ème année AF (2018-2019)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Taux de réussite au Bac pour 9 département (2018-2019)

Haïti - Éducation : Reconstruction prochaine des lycées Cent Cinquantenaire et Marie Jeanne

Haïti - Éducation : Retard de paiement des subventions de manuels scolaires

Haïti - Météo : Dépression tropicale en formation, sous surveillance


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Saison des ouragans, de nombreux défis persistent en Haïti
20/06/2019 10:17:55

Haïti - Politique : Saison des ouragans, de nombreux défis persistent en Haïti
Haïti, classé comme le pays le plus vulnérable de la région de l'Amérique latine et des Caraïbes et le 14e pays le plus vulnérable au monde est situé sur la trajectoire des ouragans saisonniers et est sujet périodiquement à des conditions météorologiques extrêmes en raison notamment de la dégradation de son environnement, la déforestation, l'assèchement des rivières et l'érosion des sols.

Bien que le Gouvernement haïtien ait déployé des efforts considérables ces dernières années pour coordonner les efforts de préparation et d'intervention, par exemple à la suite du tremblement de terre d'octobre 2018 https://www.haitilibre.com/article-25908-haiti-seisme-rapport-consolide-du-seisme-du-6-octobre-dernier.html , il est toujours urgent d'aider les institutions haïtiennes à renforcer leurs capacités et à mieux se préparer aux catastrophes indique l’Organisation onusienne humanitaire OCHA. Par exemple, les organisations humanitaires et de développement travaillent en étroite collaboration avec la Direction de la Protection Civile (DPC) pour améliorer sa capacité à se préparer adéquatement à la saison des ouragans (1er juin au 30 novembre 2019).

Ce renforcement menées conjointement comprend la planification d'urgence, le pré-positionnement des stocks de secours, la réhabilitation des abris d'urgence, la sensibilisation des populations à risque et des activités de formation pour les principales parties prenantes. Malgré ces premiers jalons d’activités de préparation, les défis subsistent quant à la préparation rapide et effective de tout ce qui est nécessaire pour faire face en cas de passage d’un ouragan ou d’un phénomène naturel extrême et soudain. À titre d’exemple, la DPC, pivot dans la coordination d’une réponse à l’urgence en Haïti, ne dispose pas d'un budget suffisant et est confrontée à d'énormes défis opérationnels qui entravent sa capacité à faire face pleinement aux situations d'urgence.

Par ailleurs, mercredi 19 juin à l’hôtel Royal Oasis la DPC et le Centre National d’Information Géo-Spatiale ont organisé un forum national sur la gestion des données liées aux catastrophes. L’occasion de présenter au grand public, les travaux préliminaires réalisés dans le cadre de l’élaboration de la base de données du Système National de Gestion des Risques (SNGRD). Ce premier forum national a réuni les décideurs nationaux, les partenaires techniques et financiers du SNGRD, les experts, des universités et des représentants de la société civile afin de discuter autour des pratiques existantes en matière de gestion de données et formuler des propositions pour améliorer la structure actuelle de gestion des données liées aux catastrophes.

La DPC, qui fait de la gestion de données une de ses grandes priorités a déjà déployé des efforts en ce sens par la mise en place de plusieurs outils de collecte de données lors des catastrophes mais aussi en période de « stabilité ». La base de données qui a été au coeur des discussions lors de ce forum contribue à la résolution des défis relatifs à la collecte et à la gestion de l’information en situation de crise.

Notez que l’élaboration de la base de données est financée par le Fonds des Nations Unies pour la Sécurité Humaine et mise en oeuvre par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


clavreul
Posté le 21/06/2019 02:34:56
Excellent article. Paradoxalement , la saison des ouragans est aussi la saison de la lutte contre les effets des ouragans en semant les graines d'arbres ( RNA) Régénération Naturelle Assistée, en plantant des boutures de Miscanthus herbe à éléphant sur les rampes anti-érosives. Ces activités ne pourraient-elles pas être prises en compte par l'OCHA, les années où la saison des ouragans n'est pas catastrophique. Un grand plan d'investissement environnemental dépassant OCHA doit être développé en Haïti afin d'agir globalement en amont des ouragans. Ce plan ira de la reforestation à la reprise de la construction de milliers de lacs collinaires ou bassins de rétention pour contenir l'eau de ruissellement. Les bailleurs de fonds doivent se concerter avec le gouvernement pour passer à l'action le plus rapidement possible. Tout un travail de communication dans les médias doit soutenir ce plan afin que tous le Haïtiens soient associés et participent à la restauration de l'environnement.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n