Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Rép. Dom. : Des criminels haïtiens recherchés arrêtés à Jarabacoa

iciHaïti - Centre d’Art : Restitution de la carte blanche du sculpteur Lionel Saint Eloi (Vidéo)

iciHaïti - PNH en action : Voleurs de bétails, 8 arrestations, 37 animaux récupérés

iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #793

Haïti - AVIS : Mesure forte de la Mairie de Jacmel pour lutter contre la délinquance

Haïti - Justice : L’Administration Générale des Douanes perquisitionnée

Haïti - FLASH : Tout sur le nouveau code pénal qui devrait entrer en vigueur le 24 juin 2022


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Martelly, l’éducation gratuite et la diaspora
26/04/2011 12:43:38

Haïti - Éducation : Martelly, l’éducation gratuite et la diaspora
En visite à Miami lundi, le Président élu d'Haïti, Michel Martelly, a demandé à la diaspora haïtienne de soutenir la gratuité de l'enseignement primaire en Haïti grâce à un prélèvement sur les transferts d'argent et sur les appels téléphoniques.

Près de quatre millions d’Haïtiens vivent à l’extérieur du pays et constituent la diaspora, dont près de la moitié en Amérique du Nord, l’argent que cette diaspora envoie au pays, a atteint 1,8 milliard de dollars, soit près de 25% du Produit Intérieur Brut (PIB) d’Haïti.

Le Président Martelly a confié à des journalistes qu'il avait l'intention de créer un fonds pour financer la gratuité de l'enseignement primaire en Haïti, il entend ainsi dégager chaque année 50 millions de dollars destinés à l'éducation « L'éducation est l'avenir d'Haïti [...] Disons que vous transférez 100 dollars de Miami en Haïti, un petit pourcentage, serait directement versé au fonds pour l'éducation, afin de payer l'école, le transport et un repas par jour pour plus de 500,000 enfants de 6 à 12 ans qui n'ont actuellement pas accès à l'école. »

De plus, Michel Martelly a fait savoir qu'il s'était mis d'accord avec des opérateurs téléphoniques en Haïti afin que, pour chaque minute d'appel téléphonique en provenance des États-Unis vers Haïti, 5 cents américain, soient prélevés et versés à ce même fonds pour l'éducation « Cela rapporterait 36 millions de dollars supplémentaire par année et permettrait de scolariser 360,000 enfants de plus. »


Combinée avec le projet de la Banque Intéraméricaine de Développement (BID) qui s’est engagée, le 6 octobre 2010, à la Commission Intérimaire pour la Reconstruction d’Haïti (CIRH) sous le titre « Projet # 4 : Reconstruction du secteur de l’enseignement (SE) », à fournir 250 millions de dollars sur 5 ans (autant reste à trouver), ce projet de fonds pour l’éducation, financé par la diaspora pourrait être un financement complémentaire non négligeable pour permettre d’initier plus rapidement, les promesses électorales du Président élu. Ce serait sans aucun doute, une des avenues futures à considérer, pour le financement de la gratuité scolaire, lorsque les pays donateurs se seront retirés et qu’Haïti devra assumer seule ces dépenses.

En savoir plus sur le projet « Reconstruction du secteur de l’enseignement » :

Agence d’exécution : Banque Interaméricaine de Développement
Partenaire financier : Banque Interaméricaine de Développement
Coût total : $474.0M
Montant du financement : 225 M$
Date de début : Octobre 2010
Durée : 5 ans

Description du projet :
Le projet appuiera le secteur de l’enseignement en : 1) renforçant l’infrastructure scolaire; 2) fournissant des trousses éducatives et en élaborant des programmes; 3) contribuant à la formation des professeurs; 4) intensifiant la formation technique et professionnelle; 5) finançant les subventions publiques à l’enseignement pour les élèves d’âge préscolaire et pour l’éducation de base (de la 1ère à la 9e année); 6) renforçant la gestion et la gouvernance du secteur.

Commentaires généraux :
Le projet est à tout à fait conforme au plan du gouvernement en matière d’éducation. Il devrait accorder une attention particulière à la création de la capacité d’exécution avec les partenaires pour assurer que ceux-ci puissent réaliser un projet si ambitieux. Il est essentiel que le projet puisse évaluer l’influence budgétaire à long terme du soutien du programme une fois le projet réalisé pour s’assurer que le gouvernement est conscient de ses implications budgétaires du projet et soit capable de le prendre en main après cinq ans.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1734-haiti-education-une-premiere-tranche-de-50-millions-pour-la-reforme-de-l-education.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Joseph
Posté le 28/04/2011 17:48:09
Mes félicitations Mr le Président, je vous encourage pour le projet #4 afin que tous les enfants du peuple haitiens soient eduqués
Palinde973
Posté le 28/04/2011 17:08:02
Bonjour à tous, mais particulièrement à une personne qui voit d'un mauvais œil l'idée de prélever un poucentage sur les transferts de la diaspora. Nous pouvons considérer différemment, en disant que service nous sera rendu en payant l'école des personnes qui n'en ont pas accès, car si nous voulons aider notre pays c'est une façon noble de le faire. Il est vrai, qu'il faut faire très attention aux détournements, une fois n'est pas coutumes. Mais, faisons confiance à nos prestataires de services qui jusqu'ici nous rendent de loyaux services. Si détournement il y a, que les responsables soient trainés devant la justice. La confiance reviendrait. Car, "chat chodé pè dlo frèt" Nou konprann. Par contre, je vois qu'une fois de plus, la diaspora est consignée aux seuls haïtiens vivant aux état-unis ou à l'Amérique du Nord. Nous autres, nous faisons partie de cette diaspora, il ne faut pas négliger notre contribution dans les affaires de notre pays. Pour ma part, je trouve l'initiative louable, et dépasse mes espérances, sur les intentions de notre nouveau Président. Qu'il en soit ainsi.
anthony
Posté le 28/04/2011 06:00:20
La pensée de M. Martelly est de tout son poid vu le nombre de nos enfants qui n'ont pas accès a l'éducation en plein 21e siecle. je pense que tous ceux qui se revèlent amis d'Haiti ont le devoir de s'integrer dans cette perspective. merci
lordx
Posté le 27/04/2011 18:23:37
je trouve que c'est une tres bonne idee mais comment fera-il pour éviter les fraudes et comment va-il s'y prendre pour s'assurer que les compagnies remettent le montant à l'État?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n