iciHaïti - Petit-Goâve : Des notables crient à l’injustice et exigent la libération de «Manno»

iciHaïti - Petit-Gôave : La Ligue des Pasteurs demande d’essayer Dieu pour résoudre la Crise

iciHaïti - Dajabón : Afflux important d’haïtiens au marché binational

iciHaïti - Tabarre : L'hôpital St. Luc, 60,000 patients par an

iciHaïti - Économie : Le FMI prêt à reprendre la négociation avec Haïti mais...


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le BED du Nord réduit en cendre

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Afrique : Engagements d’Haïti au Sommet de haut niveau de Nairobi

iciHaïti - Économie : Vers le renouvellement du «Caribbean Basin Trade Partnership Act»

Haïti - Sécurité : Nouveau patron à l’Inspection Générale de la PNH


+ de nouvelles



Haïti - Environnement : Les mairies de Cap-Haïtien, Quartier-Morin et Limonade en colère !
08/07/2019 09:44:05

Haïti - Environnement : Les mairies de Cap-Haïtien, Quartier-Morin et Limonade en colère !
Vendredi, le mouvement de protestation des Mairies de Cap-Haïtien, Quartier-Morin et Limonade s’est poursuivis par le blocage une fois de plus de la Route Nationale #6, pour exiger du Président Jovenel Moïse et à l’homme d’affaires Lesly Nazon de débloquer la construction du premier site de décharge scientifique de la Caraïbe, dont les travaux sont bloqué depuis 2018.

La Banque Mondiale (BM), l'Agence Française de Développement (AFD) et la Banque Interaméricaine de Développement (BID) sont les principaux partenaires financiers de ce projet de 33,5 millions de dollars américains qui s’étendra sur 19 hectare de terre qui a été initié il y a maintenant 10 ans…

Rappelons que cet important projet de décharge et de traitement des déchets dans l’arrondissement du Cap-Haïtien, dont 10 millions ont déjà été investis pour le début des travaux est au centre d’un conflit terrien avec l’homme d’affaires, Lesly Nazon qui revendique des droits sur le terrain situé à Mouchinette, dans la commune de Limonade, où doit se construire cette décharge, et qui a obtenu une décision de justice suspendant les travaux https://www.haitilibre.com/article-27638-haiti-environnement-un-homme-d-affaires-bloque-les-travaux-du-site-de-decharge-de-limonade.html , décision interjetée en appel à la Cour de cassation par la Direction Général des impôts (DGI) au nom de l’État haïtien.

Jude Edouard Pierre Maire de Carrefour et Président de la Fédération Nationale des Maires d’Haïti (FENAMH) qui accorde son plein soutien aux Maires de Cap Haïtien, de Quartier Morin et de Limonade, salue l’attitude de la DGI dans cette affaire et demande au Chef de l’État de déclarer le site « d’utilité publique », soulignant l’importance environnementale de ce site de traitement de déchets évoquant notamment l’état d’insalubrité de Cap-Haïtien.

À suivre…

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27638-haiti-environnement-un-homme-d-affaires-bloque-les-travaux-du-site-de-decharge-de-limonade.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


koze
Posté le 10/07/2019 16:06:52
10 millions de dollars déjà débloqués pour? - la spoliation de terres privées - l'abattage d'arbres centenaires - un début de construction de clôture Pas étonnant que les travaux doivent reprendre, il faudra bien justifier les dépenses ... Mais pourquoi spoiler des terres pour construire une décharge quand l'Etat détient la plus grosse partie de la zone ? Ah oui la nappe phréatique qui se trouve en dessous! C'est vrai qu'en 2018, saoulés au rhum à l'Auberge du Picolet, les maires de Limonade, Quartier Morin et Cap Haïtien ont signé une délégation de la gestion de l'eau dans leurs communes. Pour faire de l'argent avec l'eau: asséchons les puits pour rendre la denrée rare. Se sont-ils eux même rendus compte du piège qu'il leur a été tendu... La justice a reconnu par deux fois que Lesly Nazon est bien le propriétaire, les maires encouragent le pouvoir en cassation, l'Etat de droit n'a définitivement aucun sens pour les politiques. Pauvre Haïti, nantis comme paysans tous sont laissés pour l'intérêt des plus opportunistes. Le seul business légal semble rester la malversation. Gwo lajan gwo dosye
ng
Posté le 09/07/2019 06:09:30
Au lieu de bloquer les travaux de si grand intérêt public, le présumé propriétaire terrien aurait pu chercher une entente avec l'État haïtien en vue d obtenir un dédommagement s'il y lieu. L'attitude de ce dit propriétaire démontre a quel point l'haïtien n'est pas sensible a l'interet public. C est son interet particulier qui prime. Que le President lui même et son équipe prennent l'initiative de pourparler avec cet individu et en arrivent a une solution pour le bien de la population.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n