iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations

iciHaïti - Cinéma : «Douvan jou ka levé» de Gessica Généus remporte le Grand Prix du FIFAC

iciHaïti - Petit-Goâve : Un chauffeur de Taxi-moto tué et sa passagère blessée par balles

iciHaïti - Brésil 2019 : Victoire des Grenadiers [4-1] en match amical contre Desportivo


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Sécurité : 12 haïtiens en formation au Chili, comme formateurs de sapeurs-pompiers

Haïti - Crise : La Conférence Haïtienne des Religieux annonce une grande marche silencieuse nationale

Haïti - Météo : Petit-Goâve sous les eaux appelle au secours

Haïti - FLASH : Le Gouvernement haïtien demande une aide alimentaire d’urgence aux USA


+ de nouvelles



Haïti - Sous-alimentation : La population haïtienne la plus touchée d’Amérique latine et des Caraïbes
16/07/2019 10:51:38

Haïti - Sous-alimentation : La population haïtienne la plus touchée d’Amérique latine et des Caraïbes
La faim touche 42,5 millions de personnes en Amérique latine et dans les Caraïbes en 2018. L’Amérique du Sud accueille la majorité des personnes sous-alimentées en raison du recul de la sécurité alimentaire au Venezuela, indique le nouveau rapport de l’ONU réalisé conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), le Fonds International de Développement Agricole (FIDA), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), intitulé « État de l'insécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2019 ».

Selon ce rapport, au cours des cinq dernières années (2014-2018), la sous-alimentation en Amérique latine et dans les Caraïbes a augmenté principalement en raison de la situation en Amérique du Sud, où le pourcentage de personnes souffrant de la faim est passé de 4,6% en 2013 à 5,5% en 2018. L’Amérique du Sud héberge 55% des personnes sous-alimentées de la région, et l’augmentation observée est principalement due à la détérioration de la sécurité alimentaire auVenezuela, où la prévalence de la sous-alimentation a été multipliée par quatre, passant de 6,4% à en 2012-2014 à 21,2 % en 2016-2018.

En revanche, le pourcentage de sous-alimentation en Amérique centrale (6,1%) est en baisse depuis 2013, même s'il est supérieur à celui de l'Amérique du Sud (5,5%).

De 2000 à 2015, l'Amérique latine et les Caraïbes ont réduit de moitié la sous-alimentation de leur population. Mais le nombre de personnes souffrant de la faim en Amérique latine et dans les Caraïbes a augmenté en 2018 pour la troisième année consécutive en partie à cause du ralentissement économique et de la situation au Venezuela, selon les Nations Unies (ONU). Le nouveau rapport sur la situation de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, présenté par cinq agences des Nations Unies, affirme que le pourcentage de personnes souffrant de la faim dans la région est passé de 6,2% de la population en 2015 à 6,5% en 2017, niveau qui a été maintenu en 2018

Classement des pays en Amérique latine et Caraïbes :

(En % de la population touchée par la sous alimentation)

1 - Haïti 49,3%
2 - Venezuela 21,2%
3 - Bolivie 17,1%
4 - Nicaragua 17%
5 - Guatemala 15,2%
6 - Honduras 12,9%
7 - Paraguay 10,7%
8 - Panama 10%
9 - Pérou 9,7%
10 - République dominicaine 9,5%
11 - El Salvador 9%
12 - Suriname 8,5%
13 - Guyana 8,1%
14 - Jamaïque 8%
15 - Équateur 7,9%
16 - Belize 7,5%
17 - Dominique 6,2%
18 - Saint-Vincent-et-les Grenadines 5,7%
19 -Trinité et Tobago 5,5%
20 - Colombie et Costa Rica 4,8%
21 - Argentine 4,6%
22 - Barbade 3,9%
23 - Mexique 3,6%
24 - Chili 2,7%
25 - Cuba < 2,5%
26 - Brésil < 2,5%
27 - Uruguay < 2,5%

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


clavreul
Posté le 01/09/2019 06:19:32
Une fois de plus en Haïti les statistiques sont très mauvaises en matière de malnutrition. Pourtant le pays par rapport au Sahel a un gros potentiel agricole les enfants et les femmes enceintes ne devraient pas souffrir de malnutrition. Nous avons constaté que le moringa pousse bien en Haïti et que des campagnes importantes de sensibilisation dans les écoles avaient été lancées pour la plantation du moringa et favoriser sa consommation par les populations. Par ailleurs, en raison des aléas climatiques de nombreuses familles souffrent d'insécurité alimentaires au moment de la saison sèche .Alors que l'eau qui tombe en abondance pendant le reste de l'année pourrait être stockée pour réaliser des cultures de contre saison et améliorer la sécurité alimentaire dans le pays . Le programme National des lacs collinaires va-t-il reprendre pour soulager de nombreuses familles en insécurité alimentaire chronique et qui souffrent de malnutrition.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n