iciHaïti - AVIS USA : Bourses d’entreprises, appel à candidatures

iciHaïti - Delmas 32 : 15 victimes dans 2 accidents

iciHaïti - Carifesta 2019 : 150 artistes haïtiens au «Caribbean Festival of Arts» à Trinidad

iciHaïti - Politique : Reconnaissance légale d’Associations de Jeunesse

iciHaïti - Coupe de la Fraternité : L’équipe du Ministère de la jeunesse qualifiée pour la finale


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Résultats des examens de 9ème AF, pour 7 départements

Haïti - Patrimoine : Le MUPANAH acquiert 4 manuscrits rares sur Toussaint Louverture

Haïti - Culture : Lauréats de la 4ème édition du Concours de musique

Haïti - FLASH : Fusillade au Harry’s restaurant à Pétion-ville, 4 victimes


+ de nouvelles



Haïti - Littérature : Makenzy Orcel, finaliste du Prix des cinq continents 2019
10/08/2019 09:52:23

Haïti - Littérature : Makenzy Orcel, finaliste du Prix des cinq continents 2019
Créé en 2001 par l'Organisation internationale de la Francophonie, le Prix des cinq continents, récompense chaque année un texte de fiction narratif d'expression française, a vu pour sa 18e Édition la participation de 120 œuvres. Le 2 août dernier, les représentants des 5Comités de Lecture ont sélectionné 10 ouvrages finalistes représentant 8 pays.

De l'avis des comités, « le sentiment d'injustice, si présent dans la sélection 2019, est souvent exprimé par des voix d'enfants inaltérées. Sans concession. Ces romans témoignent de la vitalité des cultures dans une langue française métissée et nourrie de tous ses accents ».

Le jury international, présidé par Paula Jacques (France-Égypte) désignera le lauréat 2019 et l'Organisation internationale de la Francophonie assurera ensuite sa promotion sur la scène littéraire internationale durant une année entière.

Doté d'un montant de 10,000 euros, le Prix des cinq continents de la Francophonie qui sera remis dans le courant du 3e trimestre, permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l'expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène internationale.

Liste des finalistes :

  • « Après la mer » d'Alexandre Feraga (France) aux éditions Flammarion (France)
  • « Camarade papa de Gauz (Côté d'Ivoire) aux éditions Le nouvel Attila (France)
  • « Je suis seul » de Beyrouk (Mauritanie) aux éditions Elyzad, (Tunisie)
  • « Là où les chiens aboient par la queue » d'Estelle Sarah Bulle (France) aux éditions Liana Levi (France)
  • « Le fil des anges »d'Ester Mann & Lévon Minasian (France et Arménie) aux éditions Vents d'ailleurs (France)
  • « Le Tranquille affligé » de Gilles Jobidon (Québec – Canada) aux éditions Leméac (Québec – Canada)
  • « Les yeux de Mansour » de Ryad Girod (Algérie) aux éditions P.O.L (France)
  • « Maître-minuit » de Makenzy Orcel (Haïti) aux éditions Zulma (France
  • « San Perdido
  • de David Zukerman (France), aux éditions Calmann-Lévy, (France)
  • « Sans Silke » de Michel Layaz (Suisse) aux éditions Zoé (Suisse)

En savoir plus sur « Maître-minuit » :
« […] Poto est né sous les tristes tropiques d’une dictature sanguinaire, de père inconnu et de Marie Élitha Démosthène Laguerre, sa mère présumée qui erre chaque nuit dans les vapeurs de colle. Mais Poto a un vrai don pour se percher au niveau des étoiles, rêver sa vie, se raconter le monde et le dessiner.

Avec pour seul trésor ses dessins dans un sac à dos, Poto se met en chemin. Il mime le fou pour que la faune de la cité le laisse en paix, vivant de larcins et de jongleries… Jusqu’au jour où il se place sous l’étrange protection d’un tueur à gages à la solde du régime.


Voici donc l’histoire saisissante et belle d’un funambule, d’un arpenteur qui apprend la vie en marchant, tel Maître-Minuit, géant haïtien légendaire, un homme debout, qui avance toujours, quoi qu’il arrive.

En savoir plus sur Makenzy Orcel :
Makenzy Orcel est né à Port-au-Prince en 1983. Après des études de linguistique, il abandonne l'université pour se consacrer à l'écriture. À la suite du séisme de janvier 2010, il écrit son premier roman « Les immortelles » pour lequel il reçoit le Prix Thyde-Monnier de la société des Gens de lettres. En 2011, il publie « Les latrines » dans lequel il poursuit son exploration des bas-fonds, dans le dédale des bidonvilles de Port-au-Prince. En 2012, le Groupe de Réflexion et d'Action pour une Haïti Nouvelle (GRAHN) lui décerne le prix de Littérature d'expression française de l'année. En janvier 2016, il publie son troisième roman « L'ombre animale » aux Éditions Zulma et reçoit pour cette œuvre le Prix Louis Guilloux https://www.icihaiti.com/article-17257-icihaiti-litterature-l-ecrivain-makenzy-orcel-laureat-du-prix-louis-guilloux-2016.html et le Prix Littérature-Monde 2016 https://www.haitilibre.com/article-17397-haiti-litterature-l-ecrivain-makenzy-orcel-laureat-du-prix-litterature-monde.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n