Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - PNH : Réunion d’urgence du CSPN

iciHaïti - Invitation : Conférence débat sur la situation d’insécurité du pays

iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Déclaration de la CARICOM sur la violence en Haïti

Haïti - Insécurité : «Belvil» résiste aux attaques du gang «Kraze Baryè»

Haïti - Politique : Changements stratégiques à la PNH

Haïti - Politique : L’EDH s’explique sur le rationnement et les black-out


+ de nouvelles



Haïti - Économie : 350 familles haïtiennes vivent grâce à l'Art
01/05/2011 14:15:31

Haïti - Économie : 350 familles haïtiennes vivent grâce à l'Art
C'est le printemps, et des signes de la reprise économique d'Haïti surgissent de manière surprenante, des courtepointes artisanales de Port-au-Prince, des vases en papier mâché de Jacmel, et des bijoux de la Croix des Bouquets sont sur les étagères des magasins un peu partout aux États-Unis, indique un communiqué du Fonds Clinton-Bush pour Haïti.

Plus de 350 familles haïtiennes sont maintenant en mesure de nourrir et de payer l'école pour leurs enfants grâce à l'incroyable succès du projet « Fairwinds Trading ». Ce programme permet à une communauté d'artistes haïtiens de fabriquer des produits qui seront ensuite commercialisés aux États-Unis, c'est une très grande réussite et ce grâce à de multiples commandes auprès des détaillants tels que Macy's et Anthropologie.

Le Fonds Clinton-Bush pour Haïti a accordé un prêt de 174,832$ à Fairwinds Trading en janvier de cette année. Fairwinds Trading prend en charge des centaines d'artisans en leur donnant le soutien logistique, des conseils pour les designs, et les liens avec le marché des États-Unis dont ils ont besoin pour exporter leur art.

Les artiste qui participent à ce programme sont désireux de gagner leur vie, fiers de contribuer à leur « Ayiti Cheri » et sont très optimisme, un optimisme qui est contagieux et qui dynamise l'ensemble de la communauté.



« Je suis un artiste qui croit en son pays et j'aime beaucoup Haïti, j'ai 42 ans et si le bon Dieu me garde encore, je viens tout juste de commencer mon travail pour mon pays » s'exclame Onel Bazelais, un artiste qui participe au programme.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jumi
Posté le 09/09/2011 18:19:44
Petit-Goave est une ville remplie d'artistes très doués, ce serait bien d'implémenter des galleries dans cette ville.
3paj
Posté le 20/08/2011 09:48:41
Projet très intéressant qui devrait être implémenté dans les autres villes du pays notamment à Verettes où évolue une coopérative de femmes artisan. Elles sont vraiment douées et méritent bien de profiter de ce projet.
shoutek
Posté le 08/06/2011 21:48:04
je suis bien contente de cette initiative, nos artisants de nos communes du département des écoles religieuses Sud devraient bénéficier de ce projet. Allez visiter ceux de camp-Perrin qui réalisent des travaux avec les roches de nos ravines, les ouvoires de nos différentes pour ne parler que de ceux-la.....
beebee
Posté le 29/05/2011 16:08:47
Je salut cette initiative, mais j'aimerais savoir avec combien d'artiste vous travaillez actuellement ?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n