iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route

iciHaïti - Jacmel : Un journaliste poignardé

iciHaïti - Social : Début des mobilisations contre une probable hausse des carburants

iciHaïti - Carburant : La tension monte à Pétion-ville


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de...

Haïti - Technologie : Le Port International du Cap Haïtien a rejoint le système Octopi TOS

Haïti - Politique : La Sénatrice Étienne entend poursuivre en justice le Sénateur Jacinthe

Haïti - Manifestations : La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Mercredi noir au Bicentenaire et à Martissant
29/08/2019 11:09:32

Haïti - FLASH : Mercredi noir au Bicentenaire et à Martissant
Mercredi des tirs d’armes automatiques ont été rapporté tout au long de la journée au Bicentenaire, Avenue Bolosse et Martissant et les quartiers proches où des gangs s’affrontaient, ce qui a provoqué la paralysie des transports en commun et une panique généralisée.

Des riverains de Carrefour et dans les environs sont restés bloqués à Port-au-Prince à cause des violences et certains ont été incapable de retourner chez eux, contraint de se faire hébergé chez des amis et des proches parents dans la Capitale

Lourd bilan de ce mercredi noir où au moins un policier a été tué, et plusieurs citoyens blessés, au moins deux camions de marchandises auraient été détournés et un camion de sapeurs-pompiers attaqué par des gang lourdement armés. Selon des témoins des individus non identifié, ont ouvert le feu sur le camion de pompier (qui revenait d’une intervention) et qui tentait de traverser un territoire contrôlé par des Gangs. Le chauffeur aurait été tué et plusieurs sapeur pompier blessés, tel est le bilan provisoire de cette journée de violence…

Afin de tenter de reprendre le contrôle de la situation et rétablir l’ordre, une opération policière a été déclenchée vers 4h00 p.m. selon nos informations, dans les secteurs les plus chauds contrôlé par plusieurs gangs.

Tard dans la nuit des coup des coups de feu étaient encore entendu et la tension et la peur, demeuraient palpables chez les riverains des zone affectées.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kiki
Posté le 30/08/2019 08:14:20
C’est malheureux, le pays s’enfonce de plus en plus dans le chaos. Le président ne réagit pas, rien pour attirer des touristes, des investisseurs. C’est à croire qu’il est complice. Regardez ce qui s’est passé en Jamaïque la semaine dernière Voyant une montée de violence, le Premier ministre a tout de suite instauré des mesures d’urgence C’est vrai... Bon nombre d’haïtiens ne sont pas civilisés. Notre dirigeant est le reflet du peuple.
Cher
Posté le 30/08/2019 05:25:09
Quelle honte, qu'on puisse laisser ça se faire dans une capitale aux abords des grandes structures étatiques. «Je félicite» tous les représentants de l'Etat qui laisse toute une population mourir sous leurs yeux au profit de leur intérêt personnel. des pompiers et des policiers, des personnes qui vouent leur vieà protégrer et sauver la population sont victimes non d'une intervention héroïque qui feraient d'eux des martyres mais d'actes de hautes violences qui témoignent d'un peuple sans foi ni loi, qui fait de ses semblables ses ennemis. La réalité est malheureusement autre, ouvrons nos yeux. les méchants et les ennemis ne sont pas toujours ceux qu'on croit. merci
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n