iciHaïti - Petit-Goâve : Des notables crient à l’injustice et exigent la libération de «Manno»

iciHaïti - Petit-Gôave : La Ligue des Pasteurs demande d’essayer Dieu pour résoudre la Crise

iciHaïti - Dajabón : Afflux important d’haïtiens au marché binational

iciHaïti - Tabarre : L'hôpital St. Luc, 60,000 patients par an

iciHaïti - Économie : Le FMI prêt à reprendre la négociation avec Haïti mais...


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le BED du Nord réduit en cendre

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Afrique : Engagements d’Haïti au Sommet de haut niveau de Nairobi

iciHaïti - Économie : Vers le renouvellement du «Caribbean Basin Trade Partnership Act»

Haïti - Sécurité : Nouveau patron à l’Inspection Générale de la PNH


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : L'année académique «sera un désastre»
03/09/2019 08:36:17

Haïti - Éducation : L'année académique «sera un désastre»
Alors que l'ouverture des classes est prévu pour le lundi 9 septembre https://www.haitilibre.com/article-28379-haiti-flash-calendrier-scolaire-2019-2020-toutes-les-dates.html Georges Wilbert Franck, coordinateur de l'Union nationale des normaliens et éducateurs d'Haïti (UNNOEH), a prédit sur une radio de la capitale que le début de l'année académique "sera un désastre", en raison de la grave situation économique et de l'insécurité chronique et généralisée.

Il a également déploré le manque de soutien psychosocial pour les écoliers défavorisés victimes de conflits tels que Cité Soleil, situé à la sortie nord de la capitale, Carrefour Feuilles (sud-est) et Bicentenaire (sud).

Thérèse Magalie Georges, membre de la Confédération nationale des éducateurs d’Haïti, a prédit que ce serait "très difficile pour les parents" cette année, selon le syndicaliste, l'État a méconnu ce droit fondamental, alors que 80% des écoles appartiennent au secteur privé, ce qui en fait une société commerciale "capable d'augmenter les frais de scolarité comme bon vous semble."

Rappelons à ce sujet, que la semaine dernière 4 directeurs et directrices d'établissements scolaires (Le frère Valmir Dabel de Saint-Louis de Gonzague, Natacha Dorcé du Collège Bird, Myriam Dorélien des Filles de Marie et Gina Lassègue de l'Académie chrétienne) ont été convoqués par le Commissaire du Gouvernement Paul Éronce Villard et sont attendus au tribunal de Première Instance de Port-au-Prince le vendredi 23 août 2019 pour répondre aux plaintes de parents qui les accusent d'augmentations excessives des frais scolaires.

"Certains enseignants n'ont pas reçu leurs chèques de juillet 2019 à la troisième semaine d'août 2019," a-t-elle déploré, ajoutant qu'il n'y avait pas encore de date pour les recevoir du mois en cours.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n