iciHaïti - RD : Hausse des déportations de plus de 78%

iciHaïti - Éducation : Suivi du financement des projets par le Partenariat Mondial pour l’Éducation

iciHaïti - PAPJAZZ 2020 : Atelier jazz et gospel, avec l’américaine Jazmin Ghent

iciHaïti - Santé : Importante réunion autour du trafic illicite de médicaments

iciHaïti - Politique : Une autre étape vers la régulation des organisations sportives au pays


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Humanitaire : 3,75 millions d’haïtiens en situation d'insécurité alimentaire grave

Haïti - FLASH : L’hôpital universitaire de Mirebalais obtient une accréditation mondiale

Haïti - Politique : Le journaliste Delva ironise sur les sénateurs qui contestent la fin de leur mandat

Haïti - FLASH : Le passeport haïtien, le pire des Caraïbes


+ de nouvelles



Haïti - Social : La spéculation sur les carburants se poursuit à Petit-Goâve
08/09/2019 10:09:23

Haïti - Social : La spéculation sur les carburants se poursuit à Petit-Goâve
À Petit-Goâve, le carburant continu d’être acheté et stocké par des individus en vue de créer artificiellement la rareté et prolonger ainsi le très lucratif marché noir sur le plan local, où le précieux liquide est vendu à plus de 2 fois les prix légaux…

Vendredi soir,] des chauffeurs de Taxi-moto ont dénoncé avec force la complicité des pompistes au niveau de la vente de carburant. Soulignant que malgré que des camions-citernes aient alimenté, à deux reprises, les stations-services ils ne parviennent toujours pas à obtenir du carburant, pointant du doigts des individus prioritaires, qui repartent avec de gros bidons rempli du précieux liquide.

Ils accusent les stations services d’être de connivence et de favoriser et de vendre à des complices le carburants qui sert à approvisionner le marché noir, pendant que les honnêtes citoyens qui refusent de faire la file, se bousculent et se battent parfois, pour tenter d’obtenir un peu de carburant au juste prix.

Les Petits-Goâviens exhortent le Commissaire du Gouvernement Me Fourgy, a intervenir sans délai en faisant appliquer strictement la loi du 20 décembre 1946 sur le marché noir ou la spéculation illicite, qui sanctionne d’une amende de 500 Gourdes à 100,000 Gourdes « […] l’acquisition, la vente, cession, échanges de marchandises au-dessus du prix fixé par les instances concernées ainsi que tout stockage clandestin ou refus de vente en dehors des formes prescrites par les dispositions légales. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28666-haiti-justice-marche-noir-speculation-illicite-jusqu-a-100-mille-gourdes-d-amende.html

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n