iciHaïti - Jacmel : Vers la réhabilitation du Centre de Formation de Tuff

iciHaïti - Covid-19 : Activation du corridor humanitaire entre la RD et Haïti

iciHaïti - Primature : Frantz Exantus nouveau Directeur de la communication

iciHaïti - Sports : Le Ministre déplore l’état des infrastructures sportives

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires officielles de l’Église Catholique


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 13 juillet 2020

Haïti - Politique : Nouveau DG à la tête du Laboratoire National du Bâtiment et des Travaux Publics

Haïti - Politique : Vers la fin des travaux du barrage sur la rivière Marion

Haïti - AVIS : Calendrier Vaccinal 2020


+ de nouvelles



Haïti - Social : 2ème journée de paralysie au pays...
18/09/2019 08:52:24

Haïti - Social : 2ème journée de paralysie au pays...
Malgré l’appel au calme et la promesse d’un nouvel arrivage d’essence du Gouvernement, Port-au-Prince et les principales villes de province d'Haïti ont vécu mardi une deuxième journée consécutive de manifestations contre la rareté du carburant et le Gouvernement...

Aux premières heures du jour, les véhicules se faisaient rares dans les rues de Port-au-Prince, Carrefour, Delmas et Pétion ville. Les rues de la capitale étaient quasi désertes, les commerces avait baissé leur rideau de fer, pour éviter le vandalisme, l’administration publique et les banque étaient fermées et les transports en commun, publics et privés ne fonctionnaient pas.

Si des barricades érigées la veille avaient été enlevées sur certains axes routiers, plusieurs routes et avenues de la zone métropolitaine étaient à nouveau bloquées par des barricades de roches, de grosses branches et de pneus en feu, notamment sur la route de l’aéroport et à Delmas empêchant la circulation automobile à l’exception de quelques taxis-motos téméraires…

Les manifestations hostiles au Gouvernement se sont poursuivis tout au long de la journée avec leurs lots d’affrontements, de jets de pierres et de gaz lacrymogènes avec les forces policières, sur fond de tirs sporadiques d’armes automatiques et d’actes de vandalismes, en dépit de l’annonce d’un arrivage de carburant ce mardi, celui-ci n’ayant pas encore atteint les stations-service dont nombreuses sont à sec… Pendant ce temps, sur le marché noir, le précieux liquide est vendu au double voir au triple du prix normal.

La plupart des écoles privées ont annoncé la fermeture de leur établissement mardi et mercredi « La situation actuelle nous oblige à fermer nos portes les mardi 17 et mercredi 18 pour la sécurité des enfants que nous prenons en charge » lit-on dans un communiqué.

Mardi en fin de journée, aucun bilan officiel n’a été communiqué

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28769-haiti-manifestations-la-pays-paralyse-plusieurs-victimes-et-nombreux-degats.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n